#CDM2014 : antifas lyonnais et supporteurs algériens coopèrent dans les émeutes

#CDM2014 : antifas lyonnais et supporteurs algériens coopèrent dans les émeutes

29/06/2014 – LYON (NOVOpress) – Une trentaine de membres de la mouvance antifa lyonnaise, partie prenante du « Collectif de vigilance 69 contre l’extrême-droite » a participé jeudi dernier aux émeutes dans le centre ville de Lyon provoquées par les supporteurs algériens.

Ils sont notamment à l’origine des incidents produits rue de la Barre, en renversant le container à verre afin de fournir des munitions aux casseurs algériens (en Une, photo d’un antifa en action)

Jouant les supplétifs des supporteurs algériens, ils ont par ailleurs fourni du sérum physiologique tout au long des incidents…. Une présence anecdotique puisque les 500 à 800 émeutiers pour la plupart d’origine maghrébine n’avaient pas besoin de cette force d’appoint pour déclencher les violences mais elle montre bien la schizophrénie de cette mouvance antifa prête à s’allier à une population ultra-patriote, très conservatrice et musulmane, au nom de la haine de la France.

Lire la suite#CDM2014 : antifas lyonnais et supporteurs algériens coopèrent dans les émeutes

Antifas : armés, cagoulés et protégés par l’État

Antifas : armés, cagoulés et protégés par l'État

06/05/2014 – PARIS (NOVOpress) – La manifestation organisée dans le centre de Paris, le 1er mai dernier, pour rendre hommage à Brahim Bouarram a montré une nouvelle fois l’impunité des groupuscules « antifa ». Dans une vidéo tournée et postée par leurs soins, on peut voir des militants de la Ligue des Droits de l’Homme ou du MRAP, nullement gênés de défiler avec des personnes cagoulées et armées de barres de fer ! (photo ci-dessous et d’autres en fin d’article).

Antifas : armés, cagoulés et protégés par l'État
Antifas : armés, cagoulés et protégés par l’État.

Que fait la police me direz-vous puisque la loi oblige désormais à apparaître à visage découvert dans les manifestations ? Elle ne fait rien ou plutôt elle encadre les manifestants tout en subissant leur sautes d’humeur puisque des heurts ont éclaté « entre quelques jeunes cagoulés et la police ». Comme à Rennes ou Nantes après la mise à sac des centres-villes par la mouvance « antifa », aucune interpellation n’a été effectuée.

Toujours sur leur lancée, les casseurs d’extrême-gauche ont profité de la manifestation organisée par la CNT, l’après-midi, pour attaquer et détruire plusieurs vitrines de magasins et de banques dans le quartier parisien de Belleville.

Antifas : armés, cagoulés et protégés par l’État

Lire la suiteAntifas : armés, cagoulés et protégés par l’État

Les antifas ou le degré zéro de la démocratie

Les antifas ou le degré zéro de la démocratie

28/02/2014 – PARIS (NOVOpress)  – Comme nous l’avions annoncé Philippe Martel, chef de cabinet de Marine Le Pen et tête de liste FN/RBM pour le 18ème arrondissement de Paris a donné ce mercredi une conférence de presse rue Labat à Barbés (Paris) pour traiter du procès intenté par le MRAP à l’écrivain Renaud Camus ainsi que des problèmes soulevés par l’immigration de masse dans le 18ème arrondissement.

Cette réunion a été l’occasion d’une manifestation d’antifas sur laquelle Philippe Martel a donné des détails hier dans un communiqué .

“Des affiches insultantes, diffamatoires et menaçantes, me traitant entre autres de ‘facho, escroc et mytho’ avaient été placardées par les “antifas” aux alentours du lieu de rendez-vous.” Pour qu’elles ne soient pas décollées ces affiches avaient été recouvertes d’acide au mépris de la sécurité des passants.

“Une demi-heure avant le début de mon intervention, une quarantaine d'”antifas” étaient rassemblés à proximité immédiate de la rue Labat. Scandant des slogans agressifs.” P. Martel explique que de ce fait la police a dû  bloquer la rue, empêchant ainsi la plupart des médias d’accéder à la conférence de presse.

Il conclut :  “Au débat démocratique et au verdict des urnes, quelques agités ne représentant qu’eux-mêmes, préfèrent manifestement l’insulte, l’intimidation et, dés qu’ils en ont l’occasion, la violence.” Mais que loin de le décourager ceci l’incite à continuer à “aller au devant des habitants du 18eme arrondissement pour leur exposer nos idées et nos propositions.”

Crédit image : affiche d’un groupe antifa, DR.

Les milices antifas s’en prennent à une librairie parisienne

Les milices antifas s'en prennent à une librairie parisienne

10/02/2014 – PARIS (NOVOpress)
Hier 9 février, avait lieu une manifestation d’antifas, autorisée par la préfecture de police de Paris.
C’est vers 16h que la librairie a été attaquée. Bilan : les deux grandes vitres sont brisées en dépit d’une grille et d’un rideau de fer. Coût : environ 4 000 euros. Mais la nouvelle porte blindée a résisté.
Richard Millet, nouveau paria, y avait dédicacé ses livres la veille.

La Librairie Facta, tenue par Emmanuel Ratier, avait déjà été attaquée (bris de glace, peinture rouge avec compresseur, 900 livres détruits) dans la nuit du 8 au 9 décembre 2013 (vidéo ci-dessous en fin d’article).

Evidemment pas un mot sur cette attaque dans les grands médias officiels, comme par exemple dans Le Point, alors que les journalistes étaient présents. Le Point rappelle pourtant que la manifestation était encadrée entièrement par policiers et gendarmes.

Lire la suiteLes milices antifas s’en prennent à une librairie parisienne

Rennes : soirée de guerilla urbaine antifasciste contre un meeting du Front National

09/02/2014 – Vidéo Rennes TV – Quelques heures après les manifestations anti-FN de Rennes où des heurts ont opposé des centaines de protestataires aux forces de l’ordre, Marine Le Pen a réclamé la dissolution des antifas.

« Il n’y a pas un groupe en France qui pourrait se permettre de faire cela sans que le ministre de l’Intérieur envisage leur dissolution. Il est temps que Manuel Valls arrête d’être hémiplégique dans sa volonté de lutter contre la violence. » Et Marine Le Pen prévient : « Un jour, cela finira mal. Des vitrines ont été brisées, les forces de l’ordre ont été attaquées à coups de barres de fer et sous des jets de projectiles. Ce n’est pas rien ! »

Quand les antifas protègent les violeurs

Quand les antifas protègent les violeurs

19/12/2013 – 21h25
LYON (NOVOpress) –
Depuis quelques mois, plusieurs cas d’accusations de viols ont montré la grande tolérance de l’extrême gauche à protéger les délinquants sexuels en son sein. Loin d’être des faits isolés, souvenons du tueur et violeur en série Guy Georges, ils montrent la schizophrénie de militants s’insurgeant contre le moindre indice de sexisme et qui par contre, accueillent dans leurs rangs, des personnes accusées de viols par de nombreuses femmes ou jeunes garçons.

Le dernier exemple en date en est symptomatique. Les organisateurs du festival du Lyon Antifa fest (ci-dessus) ont été accusés par un groupe de féministes de faire la promotion d’un violeur.

Polémique sur les violeurs dans le milieu antifa sur Indymédia
Polémique sur les violeurs dans le milieu antifa sur Indymédia

Lire la suiteQuand les antifas protègent les violeurs

Le Figaro illustre le procès des interpellés du 11 novembre avec une photo d’antifas

Le Figaro illustre le procès des interpellés du 11 novembre avec une photo de rouges ?

14/11/2013 – 18h40
PARIS (NOVOpress) –
Alors que le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls a déclaré (et que la grande presse lui a emboité le pas) que les sifflets et les huées que l’on a entendus à Paris aux Champs-Élysées sur le trajet de François Hollande le 11 novembre sont le fait de “quelques dizaines d’individus liés à l’extrême droite”, Le Figaro a illustré son article d’hier, sur le procès des interpellés, par une photo où l’on voit plutôt des antifas que des membres de tendances opposées ?

Crédit image en Une : copie d’écran du Figaro.

Ça s’est passé à Paris : Les « antifas » sèment la terreur

Ça s'est passé à Paris : Les « antifas » sèment la terreur

Cela aurait pu très mal se terminer. « Minute » a recueilli un témoignage exclusif sur les dernières violences commises par les amis de Clément Méric. Ça s’est passé samedi, en plein cœur de Paris.

Samedi 14 septembre, il est 16 h30 quand une bonne vingtaine de militants dits « antifascistes » débouchent de la station de métro La Motte-Picquet-Grenelle, dans le XVe arrondissement de Paris, et foncent sur la brasserie Le Pierrot, situé à l’angle du boulevard de Grenelle et de l’avenue de La Motte-Picquet. En quelques secondes, ils s’en prennent aux rares clients installés en terrasse, jettent tables et sièges dans la vitrine (photo en Une) et font usage de leurs armes, des matraques télescopiques en l’occurrence.

Lire la suiteÇa s’est passé à Paris : Les « antifas » sèment la terreur

Nantes : Pierre Bergé et « antifas », même combat !

Nantes : Pierre Bergé et « antifas », même combat !

Pierre Bergé : le nouveau maître à penser des “antifas”

06/07/2013 – 12h00
NANTES (NOVOpress Breizh) –
Avant-hier soir à Nantes un petit groupe d’« antifas » s’est retrouvé devant la préfecture, dans l’espoir de perturber l’action pacifique des Veilleurs opposés à la loi Taubira. Ces derniers étant absents, ils ont dû se contenter de lancer des slogans en faveur de… la procréation médicalement assistée (PMA), promue pour l’occasion grande cause antifasciste. Pierre Bergé et « antifas », même combat !

Lire la suiteNantes : Pierre Bergé et « antifas », même combat !

Affaire Méric : la thèse de la légitime défense se confirme

Affaire Méric : la thèse de la légitime défense se confirme

25/06/2013 – 14h05
PARIS (NOVOpress) –
Plusieurs médias commencent à démonter le mythe d’un Clément Méric « lynché » par des « fascistes ». « Les vraies raisons de la bagarre qui a abouti jeudi 6 juin au soir à la mort de Clément Méric sont en train de s’éclaircir. Et elles sont fort différentes de la version complaisamment servie les jours suivant le drame », relate ainsi Le Point.fr. La police judiciaire parisienne vient en effet d’examiner les toutes premières images de la bagarre. La scène a été filmée par une caméra de surveillance de la RATP, située au niveau de la station de métro Havre-Caumartin, à quelques mètres du fait divers.

Lire la suiteAffaire Méric : la thèse de la légitime défense se confirme

Ménard et les antifas humoristes – Par Franck Vinrech

Ménard et les antifas humoristes - Par Franck Vinrech

Les spécialistes de la lutte antifa de Rue89 s’en prennent à nouveau à Robert Ménard…
Comme à son habitude, Rue89 nous a gratifiés d’un article suintant la haine au nom de la lutte antifa…
Le dernier en date (31 mai 2013), une tribune sur Robert Ménard (photo), et qui porte un titre ambigu : “Cher Robert Ménard, j’ai honte pour vous”.

Lire la suiteMénard et les antifas humoristes – Par Franck Vinrech

Agression d’un militant de droite à Angers : silence des médias et de la classe politique

Agression d'un militant de droite à Angers : silence des médias et de la classe politique

17/06/2013 – 01h00
ANGERS (NOVOpress) — Le blanc-seing accordé aux groupuscules « antifas » par Valls et Taubira, suite au décès tragique de Clément Méric, aurait-il été perçu comme une autorisation de tuer ? On peut légitimement s’interroger suite à la violente agression dont a été victime un militant de Génération Identitaire à Angers ce vendredi 14 juin après midi dans le centre ville d’Angers.

Il est 18h30 lorsqu’un groupe de cinq jeunes militants patriotes sortent d’un immeuble dans une rue commerçante et animée du centre-ville, ils sont alors pris à partie par quatre personnes se revendiquant « antifas » pour les avoir reconnus à une soirée des Veilleurs à Angers. Un des jeunes militants présents sur les lieux témoigne : « Ils nous ont insultés : nous leur avons demandé qui ils étaient, ils ont refusé de nous répondre, l’échange en est resté là. Moins de deux minutes après, dans la même rue, une vingtaine de personnes nous sont tombées dessus, armées de planches à clous, de battes de base-ball, ainsi que de poings américains et de couteaux. » Le choc est bref et violent, le jeune identitaire qui tente de faire face est violemment frappé à la tête par un des antifas, armé d’un manche en bois hérissé de clous, par un coup porté à l’arrière du crâne, sa tête heurte la lunette arrière d’un véhicule en stationnement, brisant celle-ci.

Lire la suiteAgression d’un militant de droite à Angers : silence des médias et de la classe politique

Pierre-Louis Mériguet va bien porter plainte pour menaces de mort

Pierre-Louis Mériguet va bien porter plainte pour menaces de mort

11/06/2013 – 16h30
TOURS (via Vox Populi) – Pierre-Louis Mériguet a annoncé lors de sa conférence de presse hier après-midi (photo ci-dessus) qu’il ne laissera pas passer sous silence les menaces de mort proférées à son encontre, samedi, devant son commerce, par 200 gauchistes.

Lire la suitePierre-Louis Mériguet va bien porter plainte pour menaces de mort