Brest : manif contre la mosquée salafiste, l’extrême-gauche soutient l’imam

11/10/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Les mouvements ADSAV (parti du peuple breton) et Résistance républicaine ont manifesté samedi pour exiger la fermeture de la mosquée salafiste Sunna. Face à eux, les « antifas », soutiens objectifs de l’imam intégriste.

Près de 300 personnes (150, selon la police), mobilisés par les mouvements ADSAV (parti du peuple breton) et Résistance républicaine se sont réunis au cri de « on est chez nous » et de la Marseillaise pour exiger la fermeture de la mosquée Sunna. Celle-ci est dirigée par l’imam Rachid Abou Houdeyfa. Pur représentant du salafisme, cet imam prêche naturellement pour le voile islamique, la soumission de la femme et le caractère incompatible de la Charia avec les lois de la république. L’imam en question a récemment défrayé la chronique avec la diffusion d’un se ses prêches auprès des enfants, portant sur la musique
« Allah n’aime pas la musique parce que c’est le diable qui l’aime », ajoutant que « ceux qui chantent, le prophète dit qu’ils seront engloutis sous la terre, transformés en singes ou en porcs ».

Nous assistons à un endoctrinement des enfants, comme dans des sectes, le préfet et le procureur doivent réagir !

a affirmé lors d’une prise de parole Ronan Le Gall, porte-parole d’ADSAV. Interrogé le 30 septembre sur l’antenne de France Bleu Breizh Izel, Anouar Kbibech, nouveau président du Conseil français du culte musulman, avait jugé « ahurissant » le fait de tenir de tels propos devant des enfants, ajoutant que cette affaire « posait la question de l’habilitation des imams en France ».

Fidèles à leurs réflexes pavloviens, les mouvements d’extrême-gauche ont organisé une contre-manifestation rassemblant quelques dizaines de personnes (une centaine selon la police). Exercice toujours délicat pour eux de s’opposer à « l’extrême-droite » sans pour autant paraître cautionner les salafistes, ils disent « ne pas cautionner les propos de l’imam », mais se positionner « contre l’instrumentalisation raciste et islamophobe qui en est faite ». De fait, par leur refus de condamner et combattre l’obscurantisme islamique (alors qu’au nom de la « laïcité », ils combattent avec virulence toute expression catholique dans l’espace public) ils jouent les idiots utiles de l’islamisation.
Les deux rassemblements se sont retrouvés face-à-face dans une ambiance tendue, échangeant slogans et insultes, mais un cordon de CRS et de policiers a empêché tout contact entre les groupes opposés.


Erdogan fait son show islamiste à Strasbourg… et invite les turcs à noyauter la politique française

05/10/10/2015 – MONDE (NOVOpress)
Le chef de l’État turc et président du parti « islamiste conservateur » AKP est venu tenir un meeting électoral ce dimanche à Strasbourg, sous prétexte de réunion contre le terrorisme. Parlant de cela, entre les références appuyées à l’islamisme et l’absence de tout propos contre Daesh, son propos avait au moins le mérite de la clarté… De même quand il a appelé les Turcs présents en France à s’impliquer en politique française pour promouvoir l’islam.

À noter que le site Fdesouche a rendu publique une lettre de l’eurodéputé Aymeric Chauprade à M. Cazeneuve, accusant le gouvernement de soumission à l’islamisme.

lettre_ouverte_chauprade

Erdogan est en campagne électorale en vue des législatives anticipées et tient à gratter chaque voix turque pour le parti AKP islamiste, y compris celle de la diaspora. C’était la raison de la tenue de cette « réunion contre le terrorisme » aux allures de meeting électoral qui s’est tenue hier à Strasbourg devant plus de 12 000 personnes venues de France et d’Europe, et dont on peut résumer la teneur en un message simple : un seul drapeau, un seul pays, une seule foi.
Au-delà du fait plus que contestable de venir dans un pays étranger faire campagne – Bruxelles était pressentie pour accueillir l’événement, mais a refusé —, il est intéressant de noter quatre points à l’usage des naïfs :

• À ceux qui pensent que cette visite ne les concerne pas, s’agissant d’un meeting du président turc à l’adresse de sa diaspora, il faut souligner quelques propos qui n’ont pas été repris par la presse « officielle ». Le président turc a en effet encouragé les 650 000 Turcs présents en France, et notamment les 350 000 d’entre eux qui peuvent prétendre à la double nationalité (ce sont ses chiffres), à s’investir en politique… française. Il a ainsi regretté qu’il n’y ait aucun turc à l’Assemblée nationale et au Sénat français. « Nous devons changer cette situation ! Nous devons avoir des Turcs à des fonctions plus efficaces ! »

« Notre foi notre langue notre culture ont des droits en Europe » a-t-il affirmé précisant que les ambassades de Turquie étaient derrière les Turcs. « Soyez-en sûr ! »

Il les a aussi invité à conserver leur culture dans les pays d’accueil, bref, il a commis une ingérence caractérisée dans les affaires intérieures françaises, sans que cela n’émeuve personne…

Lire la suiteErdogan fait son show islamiste à Strasbourg… et invite les turcs à noyauter la politique française

Affaire Morano: l’indignation sélective

03/10/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)
Nous savons tous que notre démocratie ne garantit plus la liberté d’expression. Face à une censure agressive, nous avons le devoir de ne pas nous taire. Par Vincent Revel

Scandale !
Le système s’emballe et dérape. La ligne rouge a été franchie. L’indignation doit être collective. Les heures sombres de notre histoire se rappellent à nous.
Le problème de ce début d’automne se nomme Nadine Morano ! Ses propos, se référant pourtant à des mots prononcés par le général de Gaulle, ont choqué l’ensemble de la classe politique et médiatique. Il y a cinquante ans, le grand Charles avait déclaré dans un entretien privé que la France était une nation de race blanche avec des racines judéo-chrétiennes. Il y a cinquante ans cette vérité ne dérangeait personne. Elle était admise de tous. Elle ne faisait que refléter l’histoire de notre pays. Elle était indiscutable.
La France, avant que nos dirigeants modifient profondément sa population par une immigration de remplacement, était effectivement un pays de race blanche où le christianisme avait joué un rôle important dans son évolution.

morano
Nadine Morano, clouée au pilori pour délit de bon sens

Aujourd’hui, cette vérité est devenue un crime. C’est un tabou, un interdit.
Dans notre société du bien-vivre ensemble, ces mots sont contraires à l’idéologie multiculturelle et à la pensée unique. Même s’ils sont l’expression d’une vérité, le système ne veut plus les entendre. Nos élites mondialisées n’agissent plus selon la réalité, mais réagissent selon les nouveaux dogmes et les nouvelles doctrines de la pensée unique. C’est ce que l’on peut nommer l’uniformisation des esprits.
Pourtant personne ne s’offusque lorsque l’on parle de l’Afrique noire, mais tout le monde fait mine d’être indigné lorsque l’on évoque l’histoire de l’Europe blanche.
Le Blanc est devenu une singularité embarrassante pour nos dirigeants. Le Blanc, surtout le mâle blanc, doit laisser la place à l’Autre, au plus faible, au plus défavorisé. Il doit apprendre à être moins égoïste et à privilégier les intérêts des enfants des autres avant les intérêts des siens. Que ce soit à la télé, dans le monde du travail, dans l’administration, en politique, le Blanc est devenu bien encombrant.

Lire la suiteAffaire Morano: l’indignation sélective

Scandale à l’ONU : l’Arabie Saoudite à la tête du Panel du Conseil des droits de l’Homme !

21/09/2015 – MONDE (NOVOpress)
Certes, nous n’en sommes plus à une absurdité près dans l’enceinte du mondialisme heureux, mais la nomination de l’Arabie saoudite à la tête du panel du Conseil des droits de l’Homme dépasse tout ce qu’on pouvait imaginer.

Faisal bin Hassan Trad, l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Conseil des droits de l’homme, a été officialisé ce lundi à la tête de son « panel ». Il s’agit d’un organe dont la fonction est de nommer les cinq hauts fonctionnaires qui édictent les standards internationaux, de choisir les personnes qui vont occuper plus de 77 postes relatifs à la défense des droits de l’homme dans différentes régions du monde et d’informer sur les violations perpétrées en matière de droits de l’Homme.

Bref, c’est un poste clef pour déterminer ce qui, selon l’ONU, constitue ou non une violation des droits de l’homme.
Forcément, nommer l’Arabie Saoudite à la tête de cette structure fait scandale.

Le pays est célèbre pour ses décapitations en série – le pays a dû lancer une campagne de recrutement de bourreaux pour faire face aux cadences infernales —, ses châtiments corporels et ses mutilations légales, la femme n’y a même pas un statut de citoyen de seconde zone et les opposants subissent l’arbitraire le plus total.

Lire la suiteScandale à l’ONU : l’Arabie Saoudite à la tête du Panel du Conseil des droits de l’Homme !

Eric Zemmour et Eric Naulleau s’affrontent sur l’invasion migratoire

17/09/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Les célèbres duellistes du PAF discutaient le 16 septembre dans l’émission C à vous de l’invasion migratoire. Nalleau tente laborieusement de trouver une « voie moyenne » entre « l’extrémisme » de Zemmour et l’angélisme bébête de la gauche. Comme a son habitude, Zemmour est clair : « nous avons le droit de ne pas être ravis d’être envahis par des millions de gens qui n’ont pas notre culture et notre façon de vivre. »

Aujourd’hui, nous avons des millions de gens qui se lèvent et qui sont musulmans pour la plupart et il y a des différences. Nous ne sommes pas des personnes interchangeables, nous ne sommes pas des citoyens du monde qui sont abstraits, nous avons des traductions, des cultures différentes, des religions différentes ; et nous avons le droit, nous avons le droit de ne pas être ravis d’être envahis par des millions de gens qui n’ont pas notre culture et notre façon de vivre.


Invasion migratoire : l’ère des marchands et des bonimenteurs

16/09/2015 – FRANCE (NOVOpress, tribune libre de Vincent Revel.)
Le défi est de taille. Depuis près de trente ans, l’Europe vit une période de colonisation encouragée par de nombreux dirigeants européens. À présent, cette colonisation se transforme en véritable invasion migratoire. Les médias nous parlent de migrants, de réfugiés, de demandeurs d’asile, de personnes dans la détresse… la vérité est plus simple et s’exprimera pleinement sur le long terme.

À présent, c’est clair pour tout le monde. Plus personne ne peut nier l’ampleur du problème. Jamais le continent européen ne fut confronté à une telle catastrophe. Quand je dis jamais, je veux simplement dire que face à une invasion d’un nouveau type, d’un nouveau genre, d’une telle importance, jamais les peuples européens n’ont été trahis de cette façon par leurs dirigeants.

Après quinze jours de propagande ininterrompue, les Européens sortent K.O. devant le flot de désinformation. Tout fut employé pour résoudre l’esprit des Européens à tolérer l’inacceptable invasion migratoire. Les rares personnages politiques européens à dire non au Grand Remplacement, à dire non à cette immigration de masse, camouflée derrière cet épisode malheureux des soi-disant migrants-réfugiés, sont immédiatement ostracisés par un système apatride déconnecté des réalités.

hollande au qatar 2013
François Hollande en visite au Qatar en 2013

Ne maîtrisant plus le nombre croissant de clandestins que leur politique irresponsable attire vers l’Europe et ne voulant pas reconnaître officiellement la dangerosité de leurs actions, nos responsables ne savent plus à quelle branche se raccrocher et accélèrent le processus de remplacement de population appliqué en Europe. Étant à l’origine des chaos syriens et libyens, ayant adopté sans aucune discussion possible une ligne de pensée mondialiste et néo-libérale, promouvant une politique migratoire incohérente qui sera source de futurs conflits ethniques et communautaristes, transformant l’homme en simple marchandise, apte à être déplacé et utilisé selon les besoins du marché, l’ensemble des dirigeants occidentaux se retrouve désormais désarmé.

noisy
Prière de rue à Noisy

Se cachant derrière le choc des images, camouflant leur lâcheté derrière une générosité malsaine, puant la trahison, nos chefs d’État sont en train de jouer consciemment avec l’avenir de nos nations et de nos enfants. Tout est utilisé pour faire culpabiliser les peuples européens. L’émotion est à son comble.

Lire la suiteInvasion migratoire : l’ère des marchands et des bonimenteurs

« On est chez nous ! » affirme la nouvelle campagne de Génération Identitaire

affiches-generation-identitaire-on-est-chez-nous.jpg

16/09/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Très présent sur le terrain, le mouvement Génération Identitaire lance une nouvelle campagne au mot d’ordre simple : « On est chez nous ! »

Génération Identitaire est très présent sur le terrain, notamment pour dénoncer les ravages de l’immigration incontrôlée et de l’islamisation du pays. Naturellement, le dernier slogan « On est chez nous », qui sonne comme un cri du cœur, affirme la volonté des militants de refuser le chaos engendré par les vagues migratoires qui frappent notre pays ainsi que la menace sur notre culture et notre mode de vie que représente l’islamisation en cours.

De plus, le mouvement entend aussi par là dénoncer la globalisation économique, financière et culturelle, qui tend à détruire tous les cadres dans lesquels s’expriment et vivent les peuples : nations, frontières, liens sociaux et identités nationales ou locales… pour mieux les soumettre à une logique purement marchande.


«Nous venons en paix» : « Vos enfants prieront Allah ou mourront »

16/09/2015 – EUROPE (NOVOpress)
«Nous venons en paix», c’est notre chronique de choses vues sur le web et les réseaux sociaux à propos de nos chers migrants / réfugiés / bisounours… une petite pastille de vérité dans un océan de propagande aux bons sentiments… mais chut… PADAMALGAM !
Vu ce week-end sur une autoroute en Allemagne près de Sindelfingen où se trouvent les usines Mercedes, une banderole proclamant :
« Vos enfants prieront Allah ou mourront ».

Islamisme radical et Internet : « 19HH » un « youtubeur » d’un genre particulier

Source : Minute (2732)
Expulsé vers sa terre natale du Sénégal à sa sortie de prison, Omar Omsen y avait développé son activité sur internet et avait largement étendu son influence dans la sphère musulmane francophone. Sur son compte sur la plate-forme vidéo YouTube (« omsen06 », toujours en ligne et consultable), on peut ainsi découvrir 23 vidéos, des séries thématiques divisées en plusieurs chapitres.

Les plus anciennes (« Histoire de l’humanité », « Preuves de l’existence d’Allah ») ont cinq ans tandis que la série la plus récente (« Destination… la terre sainte ») a seulement un an. Les vidéos du prédicateur cumulent près de 750 000 visionnages, auxquelles on pourrait ajouter encore 100 000 vues sur d’autres comptes reprenant ces mêmes vidéos. La série ayant rencontré le plus franc succès étant celle consacrée à « la vérité sur la mort de Ben Laden ». Omar Omsen était en effet un grand admirateur du fondateur d’Al-Qaïda.

Dans leur rapport « La métamorphose opérée chez les jeunes par les nouveaux discours terroristes » (publié en novembre 2014, dans le cadre des travaux du Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam), Dounia Bouzar, Christophe Caupenne et Sumayman Valsan rapportent ainsi que le nom choisi par Omar Omsen pour désigner ses productions vidéo, « 19HH », est un hommage aux attentats du 11 septembre 2001. Le chiffre 19 fait référence aux « 19 Magnifiques », terme employé par Oussama Ben Laden pour désigner les terroristes du 11 septembre, et les deux H représentent les tours jumelles de Manhattan frappées lors de l’attaque. Les auteurs considèrent ainsi qu’à travers ce code, « Omar Omsen leur rend ainsi hommage de manière subtile sans faire de lien direct avec Al Qaida, pour ne pas effrayer les internautes en phase de découverte du processus et non encore totalement radicalisés ».

Visuellement, les vidéos réalisées par Omar Omsen sont étonnantes : on y retrouve entremêlées des images d’actualités, des images de films et des effets spéciaux détournés de leur usage ou sens original, des évocations religieuses à travers des chants, des prières, des vidéos de prédications. Le tout est relié par des textes apparaissant à l’écran, ou par la voix off d’Omar Omsen, qui viennent donner du sens
à l’ensemble. Pour nos yeux, ces vidéos sont pour le moins déconcertantes et l’on pourrait peiner à croire en leur impact réel. Mais pourtant…
Interrogée par France Info, Donia Bouzar a témoigné qu’un tiers des 350 cas d’endoctrinement sur lesquels elle a travaillé a été influencé par les vidéos réalisées par Omar Omsen…

À travers ses vidéos, L’émir djihadiste de YouTube a été l’un des principaux recruteurs de musulmans partis de France pour mener le djihad en Syrie.

Le djihadiste Omar Omsen est mort, au suivant !

Source : Minute (2732)
L’émir de YouTube n’a fait que du mal

La mort d’Omar Omsen a été annoncée dans la nuit du 7 au 8 août. À travers ses vidéos diffusées sur internet, il a été l’un des principaux recruteurs de musulmans partis de France pour mener le djihad en Syrie. Retour sur la vie criminelle d’un Sénégalais de Nice, d’un voyou devenu pourvoyeur en fous d’Allah.

En décembre 2011, une trentaine de jeunes musulmans, majoritairement issus des quartiers Est de Nice, préparent leur départ pour mener la guerre sainte en Afghanistan. Ils entendaient gagner le pays via la Tunisie puis la Libye. À la tête de leur groupe, un « gourou » : Omar Omsen, de son vrai nom Oumar Diaby, Omsen étant un diminutif pour « le Sénégalais ». Le projet va tomber à l’eau, bêtement.
Le 9 décembre 2011, Omar Omsen se rend à la gare Centrale de Nice pour y accueillir deux nouvelles recrues. Omar Omsen fait l’objet d’un banal contrôle d’identité puis il est interpellé. « Y aura-t-il une association quelconque pour reprocher un inopportun contrôle au faciès ? » ironise Philippe Vardon en évoquant cette arrestation dans son livre l’imam Estrosi, consacré à l’islamisme à Nice.

En réalité, ce ne sont pas ses activités politico-religieuses et un signalement des services de renseignement qui sont à l’origine de cette arrestation : l’ancien délinquant a été rattrapé par une vieille affaire de trafic de pièces de voiture pour laquelle il n’a pas purgé sa peine. Le passé criminel d’Omar Omsen se rappelle à lui, et les rêves de djihad afghan de trente jeunes musulmans s’évanouissent en même temps qu’il retourne en prison.

En contact avec Mohamed Merah ?

Ce n’est pas une première pour le Sénégalais (il est né au Sénégal et n’est arrivé en France qu’à 7 ans). Omar Omsen a grandi dans le quartier « sensible » de l’Ariane, à Nice. En 1995, celui qui n’est pas encore Frère Omsen est incarcéré pour une tentative de meurtre. Il a volontairement percuté un homme en voiture dans le cadre de règlements de comptes entre les bandes rivales des quartiers de l’Ariane et des Moulins. Cela aurait dû suffire pour le mettre hors d’état de nuire, mais non : après seulement cinq années en détention, on le retrouve encore mêlé à des affaires de braquages. Qui n’ont pas plus de conséquences…
C’est à partir de 2005, après un retour à la religion opéré derrière les barreaux – ben tiens ! –, qu’on va le retrouver prêchant au bas des tours de la cité Bon-Voyage, toujours dans les quartiers Est de Nice, ou aux abords de son stade de football. Il ne se contente pas de prêcher en direct puisqu’il est aussi l’un des premiers à se lancer dans la réalisation de vidéos islamistes diffusées sur internet.
C’est en réalité à la lumière de l’affaire Merah – soit trois mois plus tard – que l’arrestation survenue en gare de Nice en 2011, les projets de départ vers l’Afghanistan et l’existence du prédicateur Omar Omsen sont révélés par la presse locale puis diffusés par les médias nationaux. C’était l’heure du grand déballage, d’autant plus que l’on soupçonnait alors Omar Omsen d’avoir été en contact avec le tueur de Toulouse.

Omar Omsen, interrogé en février 2014 dans l’ouvrage de David Thomson (journaliste de RFI spécialiste du djihadisme) « Les Français djihadistes », niera tout contact direct et encore plus toute complicité avec Merah. Il admettait en revanche que ce dernier était « amateur » de ses vidéos et qu’ils avaient échangé via la messagerie du réseau social Facebook…

Lire la suiteLe djihadiste Omar Omsen est mort, au suivant !

Italie : parodie macabre d’exécution, façon État Islamique, au Colisée

Le film de décapitations de masse de l’Etat Islamique a été tourné en 6h et a nécessité plusieurs prises

20/07/2015 – MONDE (NOVOpress)
Un homme criant « Allah est grand » a forcé une jeune touriste italienne de 26 ans à se mettre à genoux sous la menace d’un couteau au Colisée de Rome, dans une une attaque rappelant les exécutions de l’État Islamique.

Des centaines de visiteurs horrifiés présents sur ce site historique ont vu l’attaquant tenant un couteau de cuisine et criant « Allah est grand » et « C’est Dieu qui m’envoie ». L’homme a pris en otage Chiara Frisco pendant plusieurs minutes devant la foule et des policiers impuissants. Un témoin a déclaré

Cela ressemblait à une scène de l’EI. Il a fait mettre la jeune fille à genoux comme on en voit dans les vidéos des terroristes musulmans, en tenant un couteau sous sa gorge. “La seule chose qui manquait, c’était la combinaison orange”

2A867A8F00000578-3160876-image-m-31_1436884281389
D’autres témoins ont déclaré à Il Messaggero : il hurlait des choses incompréhensibles, dont “Allah akbar”. » Mademoiselle Frisco, de Vasto sur la côte Adriatique, qui rendait visite à sa sœur à Rome pour célébrer l’obtention de son diplôme, a déclaré qu’elle craignait le « pire » quand l’homme au couteau l’a attrapée.
Parlant de l’hôpital où elle est en état de choc, elle a déclaré : « nous sommes venus de Vasto pour célébrer la remise des diplômes de ma sœur. “Nous étions censés nous rencontrer dans la soirée. En attendant, nous avions décidé de faire une promenade et d’aller voir le Colisée.” Elle était assise sur un muret avec son ami et d’autres camarades lundi après-midi lorsque le “déséquilibré” a attaqué. Elle a dit à La Repubblica : “je me suis senti soudainement poussée dans la foule. Puis j’ai senti la lame du couteau qu’il tenait contre moi. J’ai craint que le pire arrive. Je ne pouvais pas voir l’arme. L’attaque n’a duré que quelques secondes, mais j’ai ressenti une peur énorme. L’homme hurlait comme un fou. Heureusement, la police est apparue rapidement.

À L’arrivée de la police, l’agresseur s’enfuit à travers le Forum rempli de touristes vers le centre de Rome, piazza Venezia, où il a été désarmé et arrêté. Elle a ajouté : ‘On ne s’attend pas à ce type d’agression dans le centre de Rome. Je ne pense pas que je vais rester ici pour voir ma sœur – quand je sortirai d’ici, je veux juste rentrer à la maison.’ Un policier qui est intervenu sur les lieux a expliqué comment les forces de police étaient incapables de tirer sur l’attaquant par crainte de blesser des personnes dans la foule. Il ajoute : « La jeune fille était à genoux un couteau sur sa gorge. Cela ressemblait aux vidéos de l’État Islamique qui vous voyez en ligne. ‘J’avais peur qu’il lui tranche la gorge, mais nous ne pouvions pas tirer il y avait trop de gens.’

Deux d’entre nous se sont approchés de face et par-derrière. Et quand il a abaissé son couteau, nous sommes intervenus.’ Après des coups de pied dans le dos il a perdu son équilibre, lâchant la jeune fille et a tenté de fuir, a-t-il expliqué. Un brésilien de 33 ans, sans domicile fixe, a été arrêté et détenu sous l’inculpation de tentative de meurtre et de refus d’obéissance.

Crédit photo : Chiara Frisco via Facebook (CC)

AbuSahib alFaransi, de la conversion au djihadisme

09/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
La révélation de Dieu
Lorsqu’il avait 7 ans dans une église en priant pour Dieu et en occultant les saints, tout ce qui est catholique, AbuSahib alFaransi aurait été enveloppé d’une lumière forte. Convaincu de l’existence de Dieu, il est entré au séminaire. N’ayant pas cependant embrassé la prêtrise, l’homme est entré dans la vie active en trouvant un emploi lui permettant de parcourir le monde afin d’assouvir sa quête de vérité. Bien qu’à l’aise matériellement, il ressent un vide qu’il n’arrive pas à identifier.

La conversion
Un soir en rentrant du travail, il prie vers la Mecque en disant Allah et la lumière l’enveloppe à nouveau. AbuSahib alFaransi a ressenti de la peur et de la sécurité en même temps. Il s’est senti nouveau-né, pur à l’intérieur selon ses propres termes. Et il s’est converti à l’islam.

la radicalisation
Reprochant aux musulmans y compris d’Arabie Saoudite d’être des croyants qui cachent le djihad inscrit dans le coran. AbuShaib a fait un parcours de vérité jusqu’à rencontrer des “frères” qui lui disent ce qu’il avait envie d’entendre parce qu’il l’avait lu : le djihad est une obligation.

Le djihad
Il part alors en direction de la Syrie où l’État islamique recrute pour son califat s’inscrivant dans la vraie parole d’Allah. Le combattant de Dieu se rend compte là-bas que devant l’ennemi au combat la foi augmente. Puisque c’est une obligation qui fait partie du coran et de la sunna, ses derniers doutes se sont envolés. La pléthore de médecins et d’ingénieurs ayant quitté l’Europe, le monde entier lui apparaisse gage de bonne santé mentale au sein du califat. AbuShaib , de la conversion au djihadisme finit d’ailleurs ce reportage sur des paroles de louanges pour le califat et Allah, demandant que ce dernier les guide vers la victoire.


https://www.youtube.com/watch?v=ZdFPcuPTgFQ


Lyon: un Iranien dégrade l’horloge de la cathédrale Saint-Jean

03/11/2015 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

À Lyon, un Iranien a attaqué l’horloge astronomique de la cathédrale Saint-Jean, une œuvre du XIVe siècle, à coups de barre de fer. Le vandale a précisé que la beauté de l’horloge empêchait les croyants de se concentrer convenablement sur leurs prières.
Comme suite à ces déclarations, il a été décidé de l’hospitaliser. Cette décision n’est pas sans rappeler l’attentat en voiture commis en Isère, en juin dernier. En effet, il avait été soutenu que cet acte avait été celui d’un « déséquilibré ».

La psychiatrisation des agresseurs est un processus qui fut célèbre en URSS : dans le pays de l’égalité, les criminels ne pouvaient être que des psychopathes. De même, dans le pays de la laïcité et du Vivre-Ensemble, la présence d’islamistes sur notre territoire ne peut être, ne doit pas être, le résultat logique de la présence plus générale de l’islam. Aussi, nous entendrons sans doute de nouveau parler de nombreux « déséquilibrés » à « hospitaliser » dans les années à venir.

Crédit photo : Daniel Jolivet via Flickr (CC) = La cathédrale Saint-Jean (Primatiale Saint-Jean de Lyon).
L’horloge astronomique (XIVème siècle), indique la date, les positions du Soleil, de la Lune, de la Terre. Des automates se mettent en mouvement plusieurs fois par jour.