Tag Archives: Al Jazeera

Entretien avec Aurélien Verhassel, président de l’Organisation Citadelle : « Le Système souhaite nous abattre »

La chaîne qatarienne Al Jazeera a diffusé mi-décembre un reportage à charge contre les identitaires de Lille, n’hésitant pas à trafiquer les images. Aurélien Verhassel, président de l’Organisation Citadelle, nous explique le déroulement du tournage ainsi que les graves conséquences subies par les militants, dont quatre ont été placés en garde à vue mercredi dans le cadre d’une enquête préliminaire.

— Quand et comment la chaîne Al Jazeera a-t-elle tourné son reportage ?

— Le journaliste infiltré en caméra cachée a passé la porte de la Citadelle pour la première fois en septembre 2017 lors de la Braderie de Lille, où, comme chaque année, nous tenions un stand politique devant nos locaux afin de précisément permettre à la population de venir découvrir les lieux et discuter avec nos militants. Il lançait régulièrement des sujets tendancieux – nous forçant à le recadrer à plusieurs reprises – et se tournait en permanence vers les plus jeunes ou des personnes de passage. Quelques semaines avant la diffusion de la première partie du reportage, manquant sans doute d’images croustillantes me concernant, une équipe conséquente d’Al Jazeera constituée de trois journalistes et de cinq « gros bras » est allée jusqu’à me poursuivre dans la rue, dès la sortie de mon logement, pour m’intimider et tenter de causer un esclandre. Ils ont attendu qu’une bande de Maghrébins passe à proximité pour hurler que mes militants « agressaient des Arabes », pour déclencher une rixe et enfin recueillir des images « intéressantes ». Ce reportage visait clairement à nous anéantir socialement et économiquement. Tous les militants présents dans le reportage ont perdu leur travail à la suite de la diffusion de ce dernier.

— Quels sont les faits reprochés à la Citadelle ?

— Rien ! Sinon d’être le fer de lance de la lutte contre l’immigration-islamisation et d’accueillir chaque semaine de nombreux Français voulant défendre leur identité. En effet, judiciairement, la Citadelle n’est en rien inquiétée. J’ai été filmé en caméra cachée pendant six mois sans qu’il n’en sorte rien. Il faut néanmoins séparer l’aspect judiciaire des graves attaques médiatiques dont nous avons fait l’objet. Le reportage, dans lequel interviennent deux journalistes qui travaillent ou ont travaillé pour Libération, est monté sur la base d’images de trois provocateurs tournées en caméra cachée, parfois dans d’autres établissements que la Citadelle. L’ensemble des médias ont tenté de faire passer ces trois provocateurs pour des militants identitaires afin de discréditer notre mouvement. Certains journalistes, animés par la volonté de nuire, sont même allés jusqu’à produire des montages trompeurs pour faire croire que certaines scènes avaient été filmées dans notre maison de l’identité.

— Que répondez-vous à ces accusations ?

— Le scénario de ce feuilleton était écrit à l’avance. Mon avocat, maître Maxime Moulin, a écrit à Al Jazeera, ils n’ont pas donné suite, cela démontre le peu d’objectivité du reportage qui était réalisé uniquement à charge. Malgré six mois d’infiltration et des moyens mis en œuvre encore jamais vus en France, grâce à l’argent du Qatar, le reportage n’est finalement basé que sur quelques personnes de passage qui, contrairement à ce que les « journalistes » d’Al Jazeera laissent entendre, ne sont pas des militants actifs.

Aujourd’hui, quand 100 % des terroristes sont musulmans, il ne faut surtout pas faire d’amalgame, mais quand trois adhérents d’une association qui en compte 1 200 tiennent des propos d’ivrognes à trois heures du matin, la France est en danger ? Des propos répréhensibles ont certes été tenus dans ce reportage, je les dénonce et les condamne sans équivoque. Ces derniers n’ont rigoureusement rien à voir avec notre philosophie et notre vision du monde.

Lire la suite

Pour soutenir l’immigration, Al Jazeera imagine Emmanuel Macron dans la peau d’un migrant de Calais

29/01/2018 – FRANCE (NOVOpress)
AJ+, média d’Al Jazeera, diffuse une nouvelle vidéo pro-immigrationniste intitulée “Et si Emmanuel Macron était un réfugié afghan à Calais ?”.

Cette fiction met en scène Emmanuel Macron dans la peau d’un réfugié afghan qui aurait décidé de fuir son pays pour s’installer en France.

Emmanuel aurait pu être interpellé, placé en centre de rétention, là où vivent d’autres migrants en attente d’expulsion. Il aurait pu être menotté, bâillonné, privé de ses sens pour être expulsé hors de France.

Ce média d’Al-Jazeera pourrait-il développer aussi cette propagande en faveur d’un accueil massif des migrants au Qatar ?


Pour AJ+, un média d’Al Jazeera, la politique migratoire en France est “non seulement illégale mais surtout inhumaine”

25/01/2018 – FRANCE (NOVOpress)
AJ+ est produit par Al Jazeera, qui cherche à diversifier ses activités et à toucher un public plus jeune, moins enclin à zapper sur une chaîne d’information en continu.

Dans sa version française, AJ+ se décrit comme un média « inclusif qui s’adresse aux générations connectées et ouvertes sur le monde. Eveillé·e·s. Impliqué·e·s. Créatif·ve·s. (sic) »

Dans une vidéo récemment mise en ligne, AJ+ prétend donner des leçons en dénonçant la politique migratoire actuelle en France qui serait “non seulement illégale mais surtout inhumaine“.


Droits Télévisés : Al Jazeera à la conquête de l’Europe

Droits Télévisés : Al Jazeera à la conquête de l’Europe

08/12/2011 – 11h00
PARIS (NOVOpress) –
Les pays arabes ont de l’argent et semblent l’utiliser depuis plusieurs années à des fins de conquête des marchés européens.

Après le rachat de plusieurs grandes équipes européennes (Arsenal et Paris par exemple) par des millionnaires quatari, c’est aujourd’hui la majorité les droits télévisés de la ligue des champions, la plus prestigieuse compétition de clubs, qui auraient été rachetés.

Initialement détenus par Canal + jusqu’en 2015, les droits télévisions auraient été racheté 61 millions d’euros par la chaîne du Quatar, somme que ne pouvait pas débourser Canal +, qui paye déjà 31 millions d’euros par an.
La chaîne Canal + chercherait à se rabattre sur les “premiers choix” de matchs, actuellement détenus par Tf1. une bataille féroce entre les deux chaînes de télévision pourrait donc faire rage.

Ce rachat par la chaîne Al Jazeera succède à celui de lots de la retransmission de la ligue 1 (pour les saisons 2012 à 2016, pour 90 millions d’euros). Les matchs seront donc désormais retransmis sur Al Jazeera sports, chaîne dirigée par le breton Charles Biétry, qui a manifestement décidé de mettre ses intérêts au service des princes arabes. Le président d’Al Jazeera Sports est quand à lui Nasser el Khelafai, qui fait parti du fond d’investissement Qatar Sport Investment, nouveau propriétaire du Paris Saint Germain.

Les dirigeants du football français et européen, en première ligne quand il s’agit d’augmenter les mesures répressives à l’encontre des supporteurs notamment, ou quand il s’agit d’investir dans la promotion de “charte de la diversité” , de “lutte contre le racisme”, sont muets sur le sujet, qui concerne pourtant l’avenir du football européen qui, d’arrêt Bosman en rachat par des milliardaires arabes, risque fort de ne plus avoir d’européen que le nom.

Image : logo. Crédit DR.