Suisse : les paysans de l’UDC exigent l’encouragement de l’agriculture locale

Suisse : les paysans de l'UDC exigent l'encouragement de l'agriculture locale

05/08/2012 — 16h00
BERNE (NOVOpress) — Pour les agriculteurs helvètes membres du parti populiste UDC, c’est l’agriculture locale qui est doit être défendue et promue. Tel est le sens du message qu’ils ont voulu faire passer lors de leur réunion dans le canton de Lucerne, hier samedi 4 août.

Au menu de cette réunion, plusieurs points rang desquels l’augmentation du revenu des agriculteurs. Pour les paysans de l’UDC, il faut y parvenir en mettant l’accent sur la production alimentaire nationale, au lieu de faire des paysans suisses des jardiniers payés par l’Etat pour entretenir le paysage.

Ensuite, ils demandent au ministre de l’Economie d’exclure complètement le secteur agricole de l’accord de libre-échange avec la Chine.

D’autres résolutions ont été mises en avant dans un texte adopté lors de cette réunion : “communiquer clairement à l’UE que la Suisse ne veut pas, ni aujourd’hui, ni demain, d’un accord de libre-échange agricole.” Ou “les foires traditionnelles de bétail doivent être maintenues et renforcées comme un bien culturel.”

Le plaidoyer pour la puissance de la France de Pascal Gauchon

Le plaidoyer pour la puissance de la France de Pascal Gauchon

17/05/2012 – 17h30
PARIS (NOVOpress) –
La France n’est pas condamnée à demeurer le musée du monde visité chaque année par des millions de touristes. C’est en substance le message délivré par Pascal Gauchon dans son nouvel ouvrage : Géopolitique de la France, plaidoyer pour la puissance, publié aux Presse Universitaires de France (PUF).Un ouvrage indispensable pour tous ceux qui ne communient pas au renoncement, au déclin de la France. De tous les pays européens, la France est la nation qui bénéficie du plus beau potentiel.

 Elle sait développer des « activités enracinées » grâce à la « force des territoires », écrit Pascal Gauchon. L’Hexagone peut être fier de se situer aux toutes premières places dans de nombreux domaines : réseau de transport, tourisme, filière nucléaire, logement… Le professeur d’économie rappelle que la France demeure une grande puissance agricole (troisième exportateur de produits agroalimentaires). C’est aussi le cinquième producteur industriel de la planète et le quatrième exportateur de services commerciaux.

« La France possède des atouts exceptionnels ; qu’elle ne doit pas avoir honte de la personnalité qu’elle s’est forgée dans le temps long et qui constitue sa force ; qu’elle a le droit de défendre ses intérêts avec réalisme ; que pour ce faire elle doit lever les contraintes qui l’entravent », lance Pascal Gauchon.

L’ouvrage comprend également plusieurs pages admirables sur les fondements de l’identité française. Dont ce passage qui énervera les amis de Bernard-Henri Lévy et de SOS Racisme : « L’attachement à la France n’a jamais été seulement intellectuel, le patriotisme républicain est indissociable du nationalisme de la terre et des morts chanté par Barrès. Ainsi, la France n’est pas pure idée, elle a une chair et un sang. Contrairement à ce qui a parfois été dit, le fond de la population a peu changé depuis la Gaule et même, selon Fernand Braudel, depuis le néolithique, du moins jusqu’au XXème siècle ». Le siècle du grand tournant : celui de l’immigration massive extra-européenne. Un livre à découvrir d’urgence.