L’Afrique face à plusieurs grands problèmes – L’Afrique Réelle N°55, Juillet 2014

L'Afrique face à plusieurs grands problèmes - L’Afrique Réelle N°55, Juillet 2014

Editorial et Sommaire

En ce début du mois de juillet 2014, l’Afrique est face à plusieurs grands problèmes – Editorial de Bernard Lugan

En Afrique du Nord, la Libye n’en finit pas de sombrer et de se morceler. A l’Est, en Cyrénaïque, l’offensive menée contre les jihadistes par le général Haftar semble piétiner cependant qu’en Tripolitaine, constamment approvisionnées par la Turquie et le Qatar, les milices de Misrata affiliées aux Frères musulmans ont conservé tout leur pouvoir de nuisance. Quant au grand sud saharien qui a échappé à toute autorité, il « intéresse » de plus en plus les forces algériennes à l’Ouest et les éléments franco-tchadiens au Sud.

En Tunisie, les autorités font désormais face à une véritable implantation jihadiste dans les monts Chaambi, cependant que les partis islamistes refont leurs forces en vue des prochaines élections.

 

Au sud du Sahara, la question malienne n’a pas été réglée. Les autorités de Bamako refusent de reconnaître qu’elles ne sont pas en mesure de détruire la revendication des Touareg et qu’elles doivent donc composer sur la base d’une nouvelle organisation étatique quasi-confédérale.

Lire la suite

Afrique du Sud 1994-2014 : le naufrage – L’Afrique Réelle N°54, Juin 2014

Afrique du Sud 1994-2014 : le naufrage - L'Afrique Réelle N°54, Juin 2014

Editorial et Sommaire

Afrique du Sud 1994-2014 : le naufrage – Editorial de Bernard Lugan

Vingt ans après que Frederik De Klerk ait hissé Nelson Mandela au pouvoir, la question raciale se pose avec d’autant plus de force qu’il s’agit d’un tabou empoisonnant et conditionnant tout à la fois la vie politique et les rapports sociaux. Contrairement à ce que croyaient les gogos, la pluie démocratique n’a donc pas effacé les rayures du zèbre sud-africain. Quant à l’arc-en-ciel multi-racial, il s’est dissipé sous les orages.

Les élections du mois de mai 2014 – le dossier qui leur est consacré le montre d’une manière éloquente -, furent d’abord raciales. Les Noirs ont en effet massivement voté pour des partis noirs, cependant que les Blancs, les Métis et les Indiens, ont non moins massivement donné leurs suffrages à l’Alliance démocratique.

Or, la fracture raciale qui est au cœur de toutes les problématiques sud-africaines va encore s’accentuer au fur et à mesure de la déliquescence de ce qui fut un pays prospère. Sans une croissance pérenne de 5 à 7% par an, l’Afrique du Sud ne pourra en effet pas freiner un chômage qui touche désormais au moins 40% de la population active. En 2013, cette croissance ne fut que de 1,6% [1] et au premier trimestre 2014, le PIB a perdu 0,6%, notamment en raison des mouvements sociaux qui paralysent les mines.

Lire la suite

Saint Nelson Mandela et la nation Arc en Ciel, la réalité est là

Saint Nelson Mandela et la nation Arc en Ciel, la réalité est là

16/12/2013 – 11h00
PARIS (NOVOpress) – Saint Nelson Mandela et la nation Arc en Ciel, la réalité est là – Tribune de Guy Montag pour Novopress – Barack Obama a comparé Nelson Mandela à Georges Washington, la presse parle de lui comme du « plus grand homme du XXème siècle » ou du « sauveur » de l’Afrique du Sud. Mais qu’a-t-il fait pour mériter ce statut mythique ?

Crédit photo en Une : Ian is here (via Flickr (cc)

Nelson Mandela avait de la prestance, une attitude de vieux sage, il a su très habilement se montrer humble et rassurant au contraire de son voisin du Zimbabwe Robert Mugabe et fait le plus iconique il est resté 27 ans en prison. Mais il n’a pas été emprisonné à cause de l’apartheid sévissant dans l’Afrique du Sud d’alors mais à cause de ses activités terroristes.

Lire la suite

Desmond Tutu cambriolé pendant son discours aux funérailles de Nelson Mandela

Desmond Tutu cambriolé pendant son discours aux funérailles de Nelson Mandela

13/12/2013 – 17h00
JOHANNESBURG (NOVOpress) –
L’autre icône de l’anti-apartheid, l’archevêque sud-africain Desmond Tutu, s’est fait cambriolé alors qu’il assistait à la cérémonie d’hommage à Nelson Mandela.

Les voleurs ont visiblement ciblé sa maison dans les faubourgs de Capetown sachant qu’il se trouvait à 1000 km de là, à Johannesburg.

C’est la seconde fois en quatre mois que l’ancien archevêque de Capetown est victime d’une effraction.

Source : Daily Mail UK

https://twitter.com/AnthonyCumia/status/410918826331873281

Crédit photo : wa-j via Flickr (cc)

Nelson Mandela : l’icône et le néant, par Bernard Lugan

Nelson Mandela : l’icône et le néant. Par Bernard Lugan

Ci-dessus : statue de Nelson Mandela à Parliament Square, Londres. Crédit photo : [Duncan] via Flickr (cc)

Né le 18 juillet 1918 dans l’ancien Transkei, mort le 5 décembre 2013, Nelson Mandela [1] ne ressemblait pas à la pieuse image que le politiquement correct planétaire donne aujourd’hui de lui. Par delà les émois lénifiants et les hommages hypocrites, il importe de ne jamais perdre de vue les éléments suivants :

1) Aristocrate xhosa issu de la lignée royale des Thembu, Nelson Mandela n’était pas un « pauvre noir opprimé ». Éduqué à l’européenne par des missionnaires méthodistes, il commença ses études supérieures à Fort Hare, université destinée aux enfants des élites noires, avant de les achever à Witwatersrand, au Transvaal, au cœur de ce qui était alors le « pays boer ». Il s’installa ensuite comme avocat à Johannesburg.

2) Il n’était pas non plus ce gentil réformiste que la mièvrerie médiatique se plait à dépeindre en « archange de la paix » luttant pour les droits de l’homme, tel un nouveau Gandhi ou un nouveau Martin Luther King. Nelson Mandela fut en effet et avant tout un révolutionnaire, un combattant, un militant qui mit « sa peau au bout de ses idées », n’hésitant pas à faire couler le sang des autres et à risquer le sien.

Lire la suite

Bernard Lugan : « Mandela n’a rien fait du tout, il a tout raté ! »

Bernard Lugan : « Mandela n’a rien fait du tout, il a tout raté ! »



06/12/2013 – 14h30
PARIS (NOVOpress) –
Reçu par Robert Ménard dans l’émission « Menard sans interdit » en juin 2010, l’historien et spécialiste de l’Afrique Bernard Lugan avait porté un jugement sévère sur l’héritage et l’action politique de Nelson Mandela.

Nelson Mandela : quel bilan pour l’Afrique du Sud ?

Nelson Mandela : quel bilan pour l'Afrique du Sud ?

06/12/2013 – 13h30
PARIS (NOVOpress) – Le 12 octobre dernier sur France Culture, Alain Finkielkraut consacrait son émission hebdomadaire à la question de l’Afrique du Sud aujourd’hui. Il recevait Bernard Lugan, qui enseigne l’histoire de l’Afrique à l’université de Lyon III. Expert auprès du TPIR (Tribunal pénal international pour le Rwanda). Bernard Lugan est aussi conférencier au Centre des hautes études militaires, à l’Institut des hautes études de défense nationale ; et Achille Mbembe, professeur d’histoire et de science politique à l’Université du Witwatersrand (Johannesbourg, Afrique du Sud), chercheur au Witwatersrand Institute for Social and Economic Research (WISER). Achille Mbembe enseigne également au département de français à Duke University (États-Unis).

Décès de Nelson Mandela : débauche d’hommages du système et triste héritage

Décès de Nelson Mandela : débauches d’hommages du système… mais triste héritage

06/12/2013 – 11h30 [Mis à jour à 12h45]
PARIS (NOVOpress/Bulletin de Réinformation) – Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU salue « une source d’inspiration pour le monde », Laurent Fabius : « un géant charismatique qui s’en va », Obama : « un homme courageux, profondément bon », David Cameron : « une grande lumière [qui] s’est éteinte »…

Pour la célébration du quatre-vingt dixième anniversaire de Mandela, il y a cinq ans, l’hebdomadaire sud-africain Mail and Guardian jetait le trouble, regrettant que « la célébration d’un leader dévoué et généreux se mêle au goût amer d’un héritage pollué ». Pour le journal son héritage est « menacé par l’apparition d’une classe de vampires politiques ». Selon l’indicateur du développement humain du Programme des Nations unies pour le développement (le PNUD), l’Afrique du Sud a reculé de 35 places depuis la fin de l’apartheid. L’espérance de vie, qui était de 60 ans en 1994, est maintenant de 43 ans. La criminalité – qui se nourrit d’une pauvreté galopante : 43 % de la population vit à présent avec moins de deux dollars par jour – est l’une des plus élevées du monde.

Réactions sur Twitter

Lire la suite

Retour médiatique de Winnie Mandela, la sulfureuse icône de la lutte anti-apartheid

Retour médiatique de Winnie Mandela, la sulfureuse icône de la lutte anti-apartheid

09/08/2013 – 17h00
PRETORIA (NOVOpress)« Les docteurs ont réussi à contenir la situation et il respire normalement maintenant », a déclaré jeudi Winnie Madikizela-Mandela (ci-dessus), l’ex-femme de Nelson Mandela. Comme pour son ex-époux, le passé de Winnie, icône de la lutte anti-apartheid, pendant les 27 ans de détention de son mari, n’est guère reluisant. En 1997, elle a été accusée d’avoir ordonné quatre meurtres de jeunes militants, dont celui de l’adolescent Stompie Sepei, dans les années 1980. La « pasionaria » de la lutte contre l’apartheid y est décrite comme une femme dominatrice, violente et avide de pouvoir.

Lire la suite

Une mise au point à propos de Nelson Mandela

Une mise au point à propos de Nelson Mandela

Ci-dessus : timbre postal de l’URSS à l’effigie de Nelson Mandela.

Un fidèle lecteur de Polémia, citoyen italien francophone, a écrit à son journal régional, la « Gazetta di Parma », comme il le fait régulièrement pour s’étonner et même s’insurger contre certains événements politiquement choquants, pour rappeler qui a véritablement été Nelson Mandela, dans sa lutte contre l’apartheid. Nous ignorons si sa lettre a été publiée, mais le félicitons pour son courage sinon son audace.
Polémia

Lire la suite

Alain Juppé voudrait baptiser le futur pont bordelais « Nelson Mandela » !

Alain Juppé voudrait baptiser le futur pont bordelais « Nelson Mandela » !

14/07/2013 – 15h00
BORDEAUX
(NOVOpress/Infos Bordeaux) – C’est tout d’abord Vincent Maurin, chef de file du groupe communiste à la mairie de Bordeaux qui lança l’idée de donner le nom de Nelson Rolihlahla Mandela, au futur stade de Bordeaux (photo).

Lire la suite

Philip Claeys, député européen du Vlaams Belang, en Afrique du Sud

Philip Claeys, député européen du Vlaams Belang, en Afrique du Sud

Henk van de Graaf et Philip Claeys au Parlement européen. Crédit photo : DR

24/02/2013 – 10h30
PRETORIA (NOVOPress avec le site de Lionel Baland) – Le député européen du Vlaams Belang Philip Claeys s’est rendu en Afrique du Sud avec d’autres Flamands et a retrouvé Hendrik (Henk) Van De Graaf,  vice-président de l’Union de l’agriculture du Transvaal (Afrique du Sud).

Lire la suite

« Pays émergents », une notion remise en question, par Hervé Juvin

La notion « d’émergence » avait rallié tous les suffrages depuis une vingtaine d’années, donnant naissance à ces acronymes, le plus connu étant celui des BRICS, qui traduisait une certitude : le développement ne fonctionne que dans une seule direction, notre avenir sera le leur, et les pays en émergence sont promis à être – à échéance plus ou moins rapide – des pays développés comme nous. Voilà que le tableau se brouille et que des voix éminentes (grands économistes de banques, dirigeants politiques aussi) nous invitent à reconsidérer sur le fond la notion d’émergence.

Lire la suite

Considérations géo-économiques sur les concepts de pays émergents et de BRICS – Par Hervé Juvin

En cette fin de 2012, en cette annonce compliquée de 2013, le sujet des émergents, le sujet des BRICS, fait de nouveau l’actualité. Il fait l’actualité d’une manière probablement inattendue qui nous conduit à quelques considérations géo-économiques. De quoi s’agit-il ? Il faudrait rappeler dans un premier temps qu’il s’agit d’abord d’une invention d’économistes, de conseillers en investissement, voire de banques en investissement.

Lire la suite