Interdit de séjour à Moscou, Bernard-Henri Lévy pense que “Poutine, c’est la honte de la Russie”

31/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Bernard-Henri Lévy a réagi à son interdiction d’entrer sur le territoire russe. Le Kremlin a diffusé vendredi une liste de personnalités européennes interdites de séjour en Russie en réponse à des mesures similaires de l’UE.

L’imposteur BHL a fait cette déclaration :

Cette liste ce sont des amis de la Russie.
Le peuple russe mérite mieux que cet ancien KGBiste responsable de terribles crimes de guerre. Poutine, c’est la honte de la Russie.

Bernard-Henri Lévy ne serait-il pas, de son côté, la honte de l’Europe ?



Alexis Corbière contre « Secrets d’Histoire »

Source : Boulevard Voltaire – Alexis Corbière contre « Secrets d’Histoire »

Sur son blog, le secrétaire national du Parti de gauche s’est fendu d’une violente critique envers l’émission de Stéphane Bern, “Secrets d’Histoire”. Il la dénonce comme le fruit d’une “propagande” antirépublicaine et “réactionnaire”.

Sur son blog, le secrétaire national du Parti de gauche s’est fendu d’une violente critique envers l’émission de Stéphane Bern, « Secrets d’Histoire ». Il la dénonce comme le fruit d’une « propagande » antirépublicaine et « réactionnaire ». Son action, digne d’un crypto-KGBiste en mal d’existence médiatique – à défaut d’être politique -, n’a rien de surprenant dans un contexte où l’autoflagellation généreuse, le fanatisme gauchiste et la négation de notre héritage constituent l’adage principal de la scène intellectuelle. Triste France !

Étant passionné d’Histoire, je ne peux éprouver qu’un plaisir immense face à une émission qui traduit ce que la France fait parfois de mieux, à savoir l’alliance entre la pensée et le style.

Certes, Stéphane Bern est loin d’incarner le nec plus ultra de la vulgarisation télévisuelle. On pourra toujours lui reprocher son parler mielleux ou son sourire trop agrafé, mais en aucun cas de faire ce que l’école elle-même a abandonné depuis longtemps. À savoir transmettre notre histoire avec envie et passion, sans jamais rien omettre de sa face sombre. Une histoire faite par le volontarisme des grands hommes (Louis XIV, Napoléon, de Gaulle) et leur destin parfois grandiose, souvent tragique!

Mais Alexis Corbière n’en a cure. Ce dernier fait partie de cette intelligentsia pour qui l’Histoire commence en 1789, aux yeux de laquelle la République existe sans la France. Mais n’en lui déplaise, la vertu en dents de scie héritée de la Terreur ne résume pas, à elle seule, l’identité historique de la plus vieille nation d’Europe. Sa critique est constitutive d’une gauche n’ayant rien oublié, rien compris et rien appris. Une gauche passée par la décadence et la barbarie, qui n’a sans doute jamais touché la grandeur, encore moins connu la civilisation.

On ne s’en étonnera donc pas. La cible du commissaire Corbière n’est ni plus ni moins que cette France des rois, chrétienne et romaine, qui, en 1.500 ans, a inventé l’État, la nation, la justice et, quoi qu’on en dise, initié le mouvement vers la reconnaissance des droits de l’homme. Notre mélenchoniste accompli pourrait se réjouir de rejoindre ici Bernard Cazeneuve, pour qui évoquer les racines chrétiennes de la France revenait à « faire une relecture historique frelatée » qui a « rendu la France peu à peu nauséeuse ». Quitte à ce que ce soit dans la bêtise, peut-être la gauche songerait-elle à s’unir ?

Mais l’Histoire aime bien se rappeler au bon souvenir de ceux qui la nient. Car oublier volontairement le passé, ce n’est pas seulement condamner le présent, c’est aussi insulter l’avenir.

Quentin Jacquet

Des scandales en cascade ébranlent la FIFA

30/05/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Un mercredi après midi
Un espion des États Unis
Qui nous venait du FBI
À purgé FIFA des canailles.

Choqué par ce scandale, Platini déblatère,
Et montre avec le doigt le président Blatter.

fifa world cup

Coupe du Monde FIFA

Le vers, depuis longtemps, grossissait dans le fruit
Corrompus, neuf adjoints d’un président pourri
Acceptaient pots de vin, monnaie, villas, médailles,
En échange de droits, ce que Platini raille…
Oui, Platini, que l’on sait opposé à Sepp
Veut que le président, à sarments pourris cep,
Dise qu’il démissionne, enfin ! Qu’il se retire !
Veut on d’un vieux monsieur crapuleux, voire pire ?

Mais l’on n’attendait pas, surprise, qu’un avis,
Dans le monde du foot, nous vienne de Russie.

Poutine, puisqu’ici il nous faut le nommer,
Voyant de qui venait la plainte déposée,
À rugi, dénonçant une main qui, dans l’ombre,
Dévoilant le scandale, à des visées plus sombres.
L’oncle Sam, selon lui, a par là décidé
D’augmenter son emprise sur un jeu de pieds.
L’Amérique, dit il, veut s’emparer de tout.
Du pétrole et du foot, et des gens comme vous.
Ils fondent un empire, et désormais aussi
Sur un sport que le peuple du monde apprécie,
Ils veulent gouverner. Poutine, lui, dit non.
Non à cette manœuvre et aux perquisitions
Non à cet espionnage en vue de dominer,
Non aux arrestations dans le but de régner…

Il n’a pas tort. Dans cette affaire
Qui fait justice et qui déterre
Des faits pour la presse à scandale ?
Une puissance qui s’étale…

Crédit photo : Sputniktilt via WikiMedias (CC) = Sepp Blatter, 8e président de la FIFA (Fédération internationale de football association)
Crédit photo : Warren Rohner via Flickr (CC) = Trophée de la coupe du monde FIFA


 

Sarkozy = de Gaulle ? Il lance son appel du 29 mai

30/05/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Liseré bleu-blanc-rouge, « appel », le communiqué de Sarkozy rappelle une célèbre affiche du 18 juin 1940… clin d’œil subliminal de communiquant matois.

appel_18_juin
Mais si de Gaulle en appelait à la France, Sarkozy en est réduit à mobiliser les « Républicains ». Le texte du premier tenait en 135 mots percutants, le second s’étale sur 451 mots, lesquels ne comprennent qu’une fois « français » et une fois « France », dans l’expression « républicains de France ».
Tout est dit, Sarkozy et son parti n’entendent pas défendre un pays, ils entendent défendre un régime.


 



Petite histoire de la fête des mères

30/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
La fête des Mères est une fête annuelle célébrée en l’honneur des mères dans de nombreux pays. En France, c’est une loi qui institua un jour précis. En effet, la loi du 24 mai 1950 dispose que « la République française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises au cours d’une journée consacrée à la célébration de la « Fête des mères ».

Mais d’où vient la fête des mères ?
Les premières traces de célébration en l’honneur des mères sont présentes dans la Grèce antique lors des cérémonies printanières en l’honneur de Rhéa (ou Cybèle), la grande mère des dieux et notamment mère de Zeus.

Une fête religieuse romaine célébrait les matrones le 1er mars, lors des Matronalia (« matronales »).



« Le jour où… » : la fête des mères par leparisien

Islam : Valls le laïcard inaugure écoles musulmanes et mosquées

30/05/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Alors qu’il se prétend grand défenseur de la laïcité, Manuel Valls inaugure régulièrement des mosquées et des écoles islamiques, comme celle de Marseille avant-hier. Rappelons que les ambassadeurs du Qatar et du Koweit étaient présents, ce qui donne une idée de la teneur très respectueuse de nos coutumes des enseignements dispensés dans cette établissement dirigé par l’UOIF. Cet organisme est de notoriété publique la branche française du mouvement totalitaire des Frères Musulmans, dont les conférenciers vedettes prônent l’extermination des juifs et des homosexuels ainsi que la conquête de l’Europe. Mieux, Valls prône un financement public des lieux de culte musulmans et de la formation des imams. Cherchez l’erreur… 

Lire la suite

L’Immigration n’est pas un sujet tabou !

29/05/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Christian Vanneste signe une tribune qui semblera à certains rappeler des évidences, mais par les temps qui courent, il faut déjà un certain courage pour le faire. L’impact de l’immigration sur l’identité nationale, sur l’économie, sur la société est abordé sans détour. Le député pointe aussi du doigt les mécanismes de censure qui empêchent de traiter le sujet de manière sereine et objective.

Najat Vallaud-Belkacem : tolérance pour les mères voilées au nom de la laïcité

Aller sans retour pour les candidates au djihad. Un premier pas vers la remigration ?

29/05/2015 – EUROPE (NOVOpress)
Il y aurait environ 600 femmes qui auraient rejoint la Syrie ou l’Irak pour faire le djihad..

Une journaliste française, utilisant le pseudonyme “Ana Erellle” s’est fait passer pour une candidate au djihad :

On a entamé un dialogue où moi, je me suis fait passer pour une fille que j’improvisais au jour le jour d’une vingtaine d’années, pas bête, mas vraiment sans repères. Je suis allée jusqu‘à Amsterdam pour suivre les consignes qu’il m’avait donné et là tout a dérapé parce qu’il n’a pas respecté certaines de ses promesses. Bilel s’est mis à me menacer et très vite, c’est son entourage.

Contrairement aux hommes, rares seraient les femmes djihadistes à pouvoir quitter la Syrie ou l’Irak pour revenir en Europe. Une remigration efficace qui devrait donc aussi concerner ces hommes qui ont fait le choix de combattre l’Europe et son identité.


Vu sur Twitter

10 ans après, pour les Français, ce serait toujours Non à la constitution européenne !

29/05/2015 – EUROPE (NOVOpress)
10 ans après le référendum sur la constitution européenne, et alors même que le texte est repassé en force quelques temps plus tard (traité de Lisbonne), les Français voteraient encore plus massivement “non” contre ce texte. L’anniversaire est l’occasion de faire le point sur cette question

Continue reading

Publié le

Réformer l’Union européenne ? (Présent 8364)

29/05/2015 – EUROPE (NOVOpress)

Actuellement en tournée européenne pour tenter de convaincre les responsables des États membres de la nécessité de réformer l’UE, le Premier ministre britannique a fait escale jeudi à Paris où il s’est longuement entretenu avec le président Hollande. Un entretien au cours duquel David Cameron, qui n’hésite pas à brandir la menace d’un retrait britannique de l’Union à l’occasion du référendum prévu d’ici à 2017, a réaffirmé sa volonté de voir l’Europe et ses membres se montrer plus « flexibles et imaginatifs ». Deux qualificatifs qui, c’est le moins que l’on puisse dire, ne font pas vraiment partie du répertoire bruxellois.8364-Une

Le spectre du « Brexit »
« Ma priorité, a ainsi expliqué le Premier ministre britannique, est de réformer l’Union européenne pour la rendre plus compétitive et répondre aux inquiétudes des Britanniques quant à notre appartenance (à l’UE). Le statu quo n’est pas suffisant, des changements peuvent être faits et bénéficier pas seulement à la Grande-Bretagne, mais aussi au reste de l’Europe. […] Nous voulons aider la zone euro à mieux fonctionner et nous ne voulons pas faire obstacle à une plus grande intégration. Ce qui est important, c’est que l’UE et ses 28 membres soient flexibles et imaginatifs pour répondre à ces enjeux et travaillent ensemble à trouver les réponses qui conduiront l’Union européenne à plus de réussite. » Des propos auxquels Hollande a répondu en réaffirmant le souhait de la France « que la Grande-Bretagne reste dans l’Union ».
C’est que, derrière cette tournée, se profile le spectre du « Brexit » ou « British Exit » : la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE, sur laquelle devraient se prononcer les Britanniques par voie de référendum d’ici à 2017. Une décision qui, à coup sûr, provoquerait un véritable séisme et suscite l’inquiétude de Bruxelles, qui craint qu’une sortie des Britanniques de l’Union n’entraîne une réaction en chaîne.

Un levier pour réformer l’Europe ?
Certains, d’ailleurs, se demandent si le moment n’est pas venu de profiter de l’initiative de Cameron pour « changer l’Europe ». Ainsi l’UMP Hervé Mariton expliquait-il jeudi, dans un entretien accordé au FigaroVox, que si « nous ne souhaitons pas quitter l’Union européenne, (…) nous exprimons des critiques et des propositions sur son évolution ». Or, poursuivait-il, « le débat provoqué par les Anglais peut être une occasion exceptionnelle de les faire avancer ». Et il ajoutait : « La France doit protéger ses intérêts, particulièrement en Europe. Nous devons donc défendre la vision de l’Europe que nous voulons. Sans leur donner nécessairement raison, il faudrait se servir de leur demande comme d’un levier pour réformer l’Europe dans le sens que nous voulons. »
Pas bête. Mais reste à savoir si cette Europe que Vladimir Boukovsky qualifiait très justement de « nouvelle URSS » est vraiment réformable ou si, à l’instar du Moloch soviétique, elle est vouée à l’implosion.

Franck Delétraz

Immigration : L’UE toujours plus complice de l’afflux de clandestins en Europe

29/05/2015 – EUROPE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)
La Commission européenne vient de demander aux États de prendre en charge sous deux ans 40 000 candidats à l’asile, arrivés en Grèce et Italie, après le 15 avril. Ces derniers viennent essentiellement de Syrie et d’Érythrée.

Bruxelles demande à la France d’en accueillir 6 750 !
Selon les quotas… pardon les « clés de répartition de Bruxelles ». Il s’agit, selon le commissaire européen à l’immigration Dimitris Avramopoulos « D’assurer un minimum de solidarité » au sein de l’Union européenne, face à l’afflux de migrants en Méditerranée.
La Commission européenne a aussi appelé les États à accueillir dans le même délai 20 000 personnes bénéficiant du statut de réfugiés et installés actuellement hors d’Europe. Cela représenterait 2 375 candidats à l’asile pour la France !

Ni les États ni les populations n’y sont très favorables…
Ces mesures doivent être approuvées par les États, plutôt réticents. Faute de base juridique, cela se ferait sur une base volontaire.
Quant aux populations, ce n’est pas l’enthousiasme. En France, selon un sondage OpinionWay datant de février, 69 % des Français pensent « qu’il y a trop d’immigrés », ou encore « qu’on en fait plus pour les immigrés que pour eux ».
Conséquence : par exemple, en banlieue de Rome, dans la nuit du 21 au 22 mai, des Italiens excédés ont détruit plusieurs logements destinés à des migrants. Forcés de cohabiter avec eux, ils craignent pour la sécurité de leurs familles.
Lire la suite

Vu sur Twitter

Après son dossier sur l’islamisme, l’hebdomadaire « Marianne » reçoit des menaces de mort

29/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Se disant victime de « menaces de mort réitérées » et d’insultes sur les réseaux sociaux après la publication d’un dossier sur les « complices de l’islamisme », le directeur de la rédaction de l’hebdomadaire Marianne a annoncé avoir déposé plainte contre X.

Joseph Macé-Scaron est-il entrain de découvrir que Vivre-ensemble et islam ne font pas bon ménage ?


Publié le

Déficit de l’État : la Cour des comptes pointe un dérapage de 10 milliards en 2014

29/05/2015 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)
Le gouvernement se félicitait récemment d’avoir maîtrisé sa gestion budgétaire en 2014. C’était avant que la Cour des comptes ne publie son rapport annuel du budget de l’État, venant contredire les prévisions optimistes de l’Exécutif.

Selon ce rapport, avec 85 milliards d’euros de déficit, le budget de l’État est « deux fois supérieur à celui d’avant la crise » (38 milliards en 2007). Un déficit qui a augmenté de 10 milliards par rapport à 2013, alors qu’il diminuait depuis 2010. Ce n’est pas tout, les recettes fiscales sont inférieures de 9 milliards aux prévisions initiales
Cela s’explique en partie par une croissance plus faible que prévu. Mais aussi par les hausses de fiscalité que les contribuables ont notamment dû subir : 2 milliards pour la baisse du plafonnement du quotient familial ou la hausse de TVA, par exemple.

Avec 1528 milliards d’euros, la dette atteint un record
Elle a continué de croître de 71 milliards entre 2013 et 2014. Grâce aux faibles taux d’intérêt, la charge de la dette a toutefois baissé par rapport à celle de 2013. La Cour estime que pour stabiliser le poids de la dette dans le PIB, le déficit budgétaire aurait dû être limité à 11 milliards, soit 7 fois moins que celui constaté.

Stabilisation des dépenses
Les dépenses ont continué à être stabilisées, comme en 2013. Ce qui constitue un progrès selon Didier Migaud, président de la Cour des comptes. Cependant, ces dépenses ont été contenues par des annulations de crédits en cours des années (des coups de rabot) davantage que par des économies pérennes et structurelles, a déploré l’institution.

Quelques dérapages non contrôlés
Les opérations extérieures de l’armée ont coûté plus cher que prévu : 1,2 milliard, alors que le budget initial tablait sur 450 millions. Certains dispositifs ont par ailleurs été sous évalués, principalement en matière d’aides sociales, comme l’hébergement d’urgence, les aides personnelles au logement, l’allocation aux adultes handicapés, l’allocation temporaire d’attente, l’aide médicale d’État et le RSA.

Crédit photo : Christophe André via Flickr (CC)



Lire la suite

[Entretien exclusif Novopress] Alain de Benoist : "Se rebeller contre le système exige d’adopter des modes de vie ou des styles de vie différents" 2/2]

Alain de Benoist : le contrôle hygiéniste est le début du contrôle social

29/05/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Alain de Benoist livre à Boulevard Voltaire sa vision de l’État thérapeutique, qui se définit comme une alliance malsaine de la médecine et de l’État et qui permet toutes sortes d’entraves injustifiées à la liberté. Big Mother est parmi nous. A rapprocher de la motion majoritaire du PS, qui évoque la “société bienveillante”.

Projet de mosquée de Mantes-la-Ville : le Bloc Identitaire ne baisse pas les bras

29/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Le maire de Buchelay passe outre la volonté de son confrère de Mantes-la-Ville en favorisant l’implantation d’une mosquée sur cette dernière commune. Le Bloc Identitaire dénonce ce déni de démocratie locale.

Tractage du Bloc Identitaire à Buchelay

Tractage du Bloc Identitaire à Buchelay

Tandis que le maire FN de Mantes-la-Ville, Cyril Nauth, lutte contre le projet d’implantation d’une mosquée sur sa commune, celui de la ville voisine de Buchelay a tout fait pour que ce projet aboutisse. Sur simple injonction du préfet, Paul Martinez a en effet organisé un vote à la CAMY (Communauté d’Agglomérations de Mantes Yvelines — dont il est président), pour acter la vente à une association de musulmans de l’ancienne trésorerie de Mantes-la-Ville .

Aussi, les militants du Bloc Identitaire, qui s’étaient déjà mobilisés contre ce projet, ont-ils distribué des tracts aux habitants de la petite ville de Buchelay (Yvelines) pour les informer que leur maire est directement responsable de la construction prochaine d’une mosquée dans la commune voisine de Mantes-la-Ville. Le tract incite à protester contre ce déni de démocratie locale et contre cette action d’islamisation de la France en inondant le standard de la mairie d’appels et de mails.