[Tribune] Omnibus pour carriéristes ? Les partis populistes face à leurs ralliés

[Tribune] Omnibus pour carriéristes ? Les partis populistes face à leurs ralliés

31/12/2014 – LONDRES (NOVOpress)
Tout parti anti-système dont le succès est tant soit peu durable attire des transfuges des partis du système : c’est une loi politique qui se vérifie un peu partout en Europe. On voit bien ce qu’il y a là de séduisant pour les partis concernés – appelons-les génériquement, d’un terme commode, populistes. Ces ralliements, qui font boule de neige, entretiennent le sens d’une dynamique, d’une force émergente autour de laquelle se restructure le débat politique. Ils rendent plausibles des succès électoraux voire une arrivée au pouvoir, exclue, il y a peu encore, de l’ordre des possibles. En ce sens, plus les transfuges passent pour être des carriéristes vénaux, plus leur arrivée constitue un signe fort : ces gens-là n’auraient pas changé de bateau s’ils n’avaient senti de quel côté venait le vent.

Les partis populistes, en outre, souffrent par définition d’un certain amateurisme : ils manquent de cadres, n’ont jamais exercé de responsabilités, ne connaissent pas les rouages et les ficelles. Ils sont innocents, au bon et au mauvais sens du terme. Les ralliés leur offrent des compétences : ils ont les mains sales, sans doute, mais ils ont des mains. Les partis populistes, enfin, sont communément diabolisés, taxés d’extrémisme, de racisme, de fascisme. Ils savent d’expérience que tout candidat qu’ils présentent aux élections sera épié sans trêve par les délateurs, que rien ne lui sera pardonné. Les transfuges du système sont des gens respectables, costumés et cravatés, qui ne risquent pas de dévoiler à l’improviste des tatouages adolescents. On comprend que les partis populistes les exhibent volontiers comme autant de prises de guerre.

« Comme en discothèque, sélection à l’entrée »

L’opération n’est pourtant pas sans danger. On en a beaucoup parlé en Italie, juste avant Noël, à propos de la nouvelle étiquette, « Nous avec Salvini », que la Ligue du Nord vient de lancer pour s’étendre à l’Italie du centre et du sud, bien au-delà de son implantation historique. Un certain nombre de chevaux de retour de la politique italienne frappent déjà à la porte. L’ancien dirigeant de la Lega, Umberto Bossi, a approuvé le projet mais a mis en garde son jeune successeur contre le « risque d’infiltration ». Matteo Salvini en est bien conscient. Présentant le nouveau mouvement à la Chambre des députés, le 19 décembre, il a souligné que celui-ci ne serait pas « un tramway sur lequel monter pour sauver son fauteuil. Nous disons non aux “recyclés”, nous voulons des énergies nouvelles. Les expériences politiques seront évaluées individuellement, mais il n’y aura pas de risque d’infiltration et d’assaut à la diligence. Et de toute façon, pour nous, l’honnêteté et le casier judiciaire restent les conditions pour adhérer ».

Salvini a enfoncé le clou deux jours plus tard, lors de ses vœux de Noël aux militants ligueurs à Milan : « Pour ceux qui n’ont pas de passé politique, les portes sont grandes ouvertes, pour ceux en revanche qui ont un passé, nous ferons comme en discothèque, la sélection à l’entrée ».

Premier cas : le souverainiste anti-identitaire

Qu’une sélection soit bien nécessaire, on en trouve confirmation dans l’expérience du United Kingdom Independence Party (UKIP) et plus précisément dans deux cas récents. Ils sont très différents – l’un a été jusqu’à présent un triomphe médiatique et électoral, l’autre un complet fiasco –, mais ils illustrent l’un et l’autre ce qu’on pourrait appeler le revers du ralliement.

Lire la suite

Vu sur Facebook

Kit “repas de famille”, surveillance Internet : souriez, les grands frères vous filment

Publié le
Islamisme, djihadisme : vous reprendrez bien un peu de bobards ? Par Michel Geoffroy

Islamisme, djihadisme : vous reprendrez bien un peu de bobards ? Par Michel Geoffroy

♦ L’islam est, nous le savons tous, une religion de paix et d’amour. Prétendre le contraire nous exposerait de toute façon à bien des désagréments et à des poursuites judiciaires en Europe.

Cela étant posé, examinons donc comment nos médias, qui ont le souci de bien nous informer, s’efforcent de nous présenter certains événements qui pourraient contredire cette vérité d’évidence.


Ne pas confondre islam et islamisme

Première règle : il faut, bien entendu, scrupuleusement distinguer l’islam de l’islamisme et si possible celui-ci du djihadisme.

En effet, il existe un « islamisme modéré » pour nos médias, comme il existe un islam radical. Rappelez-vous : on vous en a parlé lors des révolutions arabes. Un islamiste « modéré » n’est pas protectionniste en économie, ce qui – vous en conviendrez – est essentiel.

Mais alors d’où proviennent ces méchants djihadistes qui tuent, qui égorgent, qui organisent des mariages forcés ou qui prennent en otages des lycéennes en Afrique ou ailleurs ?

La réponse tombe sous le sens : ils commettent des crimes parce qu’ils subissent l’influence de la terrible « extrême droite », au ventre si fécond : ce ne sont pas des islamistes mais fascistes, comme nous l’écrit si bien le journal Le Monde : « les islamo-fascistes prennent en otage l’Afrique et le Proche-Orient » (Le Monde du 16 octobre 2014).

Lire la suite

Solidarité Kosovo : C’est parti pour la 10ème mission de Noël au Kosovo-Métochie !

Solidarité Kosovo : C’est parti pour la 10ème mission de Noël au Kosovo-Métochie !

29/12/2014 – GRENOBLE (NOVOpress)
C’est avant-hier matin tôt, à Grenoble, que le coup d’envoi de la mission de Noël 2014 de l’association humanitaire Solidarité Kosovo a été donné. L’équipe de huit bénévoles venus des quatre coins de l’hexagone a mis le cap sur le Kosovo-Métochie. Distribuer autant de vivres que d’espoir au plus grand nombre de familles chrétiennes qui font face à l’hostilité des musulmans, telle est la promesse de cette nouvelle mission de Noël qui se déroulera jusqu’au 3 janvier 2015.

Toujours plus ambitieux et efficaces

Partie le matin à la « fraîche », l’équipe de Solidarité Kosovo est en ordre de marche pour le séjour humanitaire qui l’attend au Kosovo pour le dixième hiver consécutif. Au moment même où l’équipe française s’élançait sur les routes d’Europe pour un long périple de 2.000 kilomètres, sur place à Gračanica les permanents humanitaires, Milovan et Père Serdjan, réceptionnaient les 30m3 de colis-cadeaux acheminés depuis la France par poids lourd (en Une photo avant son départ).

Solidarité Kosovo : C’est parti pour la 10ème mission de Noël au Kosovo-Métochie !

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

En effet, quelques jours plus tôt, à l’heure des derniers achats de Noël, tout le matériel humanitaire recueilli ces derniers mois à l’entrepôt isérois de Solidarité Kosovo a été conditionné, palettisé (photo ci-contre) puis chargé à bord d’un poids lourd afin d’être convoyé en amont du départ des bénévoles français pour le Kosovo. Cette solution logistique assure un gain de temps et d’efficacité considérable évitant à l’équipe d’être immobilisée aux postes de frontières à l’occasion des nombreuses heures d’attente incongrues.

Il faut dire qu’il n’y a pas de temps à perdre pour les bénévoles qui disposent d’à peine sept jours pour dispatcher les dix tonnes de matériel récolté. Et à ce premier défi en matière de distribution s’ajoute un second de taille : équiper cinquante foyers d’un poêle à bois.

Équiper les foyers pour lutter contre le froid glacial de l’hiver

Lire la suite

"El Watan" s'inquiète du succès en France du thème du "grand remplacement"

“El Watan” s’inquiète du succès en France du thème du “grand remplacement”

28/12/2014 – ALGER (NOVOpress)
Le grand quotidien algérien en français, El Watan, le journal de référence en Algérie, s’inquiète dans un article récent du succès en France du thème du “grand remplacement”. Extraits :


“Le discours raciste décomplexé est devenu, ces quelques dernières années, une opinion dans la «patrie des droits de l’homme». Tous les sondages et les élections, depuis 2012, affirment une percée de l’extrême-droite et de la droite dure. Dans ce contexte, la nouvelle théorie raciste, dite «le grand remplacement», pénètre dans les mœurs sociales et politiques françaises. Renaud Camus est l’inventeur de ce concept. D’autres intellectuels en font la promotion comme Eric Zemmour et nos confrères de Valeurs Actuelles.”
[…]

[Dans Valeurs Actuelles :] “C’est ainsi que Madouas attaque son sujet, se donnant dès le début bonne conscience d’une plume chevaleresque qui «casse» les tabous au nom de liberté. C’est ce que font d’ailleurs Zemmour, Alain Finkielkraut, ou encore Ivan Rioufol, notamment en évoquant l’immigration, l’identité et l’Islam.”
“Cette histoire de «Grand remplacement», pleine de fantasmes refoulés de racisme anti-immigration afro-maghrébine, se propage depuis septembre 2013 avec la publication du manifeste «Non au changement de peuple et de civilisation», rédigé par Renaud Camus.”
[…]

“Dans son texte, l’alarmiste Renaud [Camus] met en garde ses compatriotes : «Le Grand remplacement est le choc le plus grave qu’ait connu notre patrie depuis le début de son histoire puisque, si le changement de peuple et de civilisation, déjà tellement avancé, est mené jusqu’à son terme, l’histoire qui continuera ne sera plus la sienne, ni la nôtre». ”

“Se cachant derrière une posture de démographe et économiste antimondialisation, Renaud [Camus] publie même un livre sur ce sujet : Le Changement de peuple. Il y explique, à sa manière, le phénomène du remplacement démographique en affirmant que les Français de souche «seront remplacés rapidement» par une «colonisation de peuplement», originaire notamment du Maghreb et de l’Afrique noire.”
[…]

“La messe est dite aussi brusquement par le père de cette théorie : «(En France) les nourrissons sont arabes ou noirs, et volontiers musulmans», «la vieille population blanche meurt plus et se reproduit trop peu» au moment où «la fécondité afro-maghrébine est plus élevée». ”
[…]

Crédit image : Renaud Camus, via Flickr, (cc).

La montée de l’extrémisme islamique à travers le monde

26/12/2014 – ALLEMAGNE (NOVOpress)
L’Etat islamique sème la terreur en Syrie et en Irak. Un groupe affilié à l’EI a exécuté le Français en Algérie. Boko Haram sévit depuis 5 ans dans le Nord-est du Nigeria mais c’est véritablement en 2014 que la communauté internationale a découvert cette secte. Retour sur la montée de l’extrémisme islamique en 2014.


Publié le
Attentats en France (Présent 8257)

89% des Français désignent la montée de l’islamisme radical pour première peur en 2014

26/12/2014 – FRANCE (NOVOpress)
Selon une enquête réalisée par l’Ifop pour Paris Match les Français désignent la montée de l’islamisme radical pour première peur en 2014 et rêvent d’une inversion de la courbe du chômage l’an prochain.


Allemagne : les manifestations contre l’islamisation prennent de l’ampleur

26/12/2014 – ALLEMAGNE (NOVOpress)
A Dresde, ils étaient plus de 17 000 à manifester le lundi 22 décembre contre “l’islamisation de l’Occident”, à l’appel du groupe Pegida. Depuis le mois d’octobre, Pegida organise chaque lundi soir des rassemblements qui commencent à inquiéter les bien-pensants.

Pour le leader du groupe, Lutz Bachmann, “lL’Allemagne n’est pas une terre d’immigration. L’intégration ne signifie pas vivre les uns à côté des autres, mais signifie vivre ensemble sur la base des fondements judéo-chrétiens de notre constitution et de notre culture allemande”.



Allemagne : nouvelle grande manifestation… par euronews-fr

Publié le
Vu sur Facebook

Poutine : le Slave se rebiffe

Publié le

Allemagne : « Les chrétiens doivent chanter des chants musulmans à l’office de Noël »

23/12/2014 – BERLIN (NOVOpress)
« Des hommes politiques exigent : les chrétiens doivent chanter des chants musulmans à l’office de Noël »
. C’était le titre initial de Bild, le plus grand quotidien allemand, dans l’édition papier (image en Une). Devant la polémique, il a été changé en un moins agressif : « Proposition de réconciliation : des chants musulmans dans l’office de Noël ».

Omid Nouripour, « expert en droits de l’homme du Parti des Verts » (et titulaire de la nationalité allemande depuis 2002), explique ainsi l’idée à Bild : « Ce serait un signe merveilleux de la cohabitation pacifique des religions, si un chant islamique était chanté à l’église » lors des différents offices chrétiens de Noël (pour les catholiques, à la messe de minuit). Le député social-démocrate Thomas Funk est séduit : « Nous avons besoin de compréhension, de respect et de tolérance ».

Aiman Mazyek, chef du conseil central des musulmans d’Allemagne, a même son idée sur le chant qui s’imposerait : « Tala’a al-badru alayna du chanteur Yusuf Islam » (nouveau nom de Cat Stevens depuis sa conversion à l’Islam).

La proposition a été immédiatement relayée avec enthousiasme par tous les gros médias. Pour le Spiegel, ce serait une réponse « au mouvement islamophobe Pegida » : « des hommes politiques incitent à chanter un chant musulman à l’office de Noël en signe de solidarité avec les musulmans ».

Certains, plus lucides sur l’état de l’opinion publique, ont cependant compris que ce genre de provocations risquaient d’être contre-productives. Pour Christian Lindner, président du Parti libéral-démocrate (FDP), « ceux qui exigent des chants musulmans à l’office de Noël jettent les gens dans les bras des populistes de Pegida. Le respect et la tolérance ne doivent pas être confondus avec l’effacement des différences et la perte de l’identité ».

De fait, les commentaires sur le site de Bild et les réactions sur les réseaux sociaux ont été très majoritairement hostiles. Par exemple : « Je préfère aller chanter des chants allemands avec Pegida ». Ou bien : « Nous sommes encore en Allemagne ou pas ? Nous devrions protéger notre culture au lieu de nous adapter aux autres dans notre propre pays ». Et encore : « Comme le disait un certain Sarrazin : “L’Allemagne disparaît” ».

Allemagne : « Les chrétiens doivent chanter des chants musulmans à l’office de Noël »

Sondage effectué par le même plus grand quotidien allemand, Bild, qui avait fait un jour auparavant la publication que nous citons au début de notre article. Copie d’écran effectuée mardi soir : 96% d’opposants (Nein) sur plus de 38.000 votants, au fait de chanter des chants musulmans pendant l’office de Noël. Le sondage était encore en cours mardi soir.

Lire la suite

Novopress au ralenti pour les congés d'hiver du 24 décembre au 1er janvier

Novopress au ralenti pour les congés d’hiver du 24 décembre au 1er janvier

23/12/2014 – PARIS (NOVOpress)
Comme chaque année à la veille de Noël, les rédacteurs de Novopress prennent un peu de repos. Du 24 décembre au 1er janvier, Novopress aura donc moins de publications d’actualités. L’ensemble des rédacteurs vous souhaitent un très joyeux Noël et un excellent réveillon. À l’année prochaine !

L’équipe rédactionnelle de Novopress

Crédit photo : Bubamara via Wikipédia (cc).

"Déséquilibrés", par l’islam ? (Présent 8258)

“Déséquilibrés”, par l’islam ? (Présent 8258)

Joué-lès-Tours, Dijon, Nantes où lundi soir un homme a foncé en voiture dans le marché de Noël, faisant une dizaine de blessés : tous ces actes sont le fait de « déséquilibrés ». C’est officiel, garanti par le gouvernement PS avec l’appui de l’UMP et le soutien des écologistes. C’est certifié par les procureurs, soutenu par les experts et répété par les journalistes. Lundi soir, le 20 heures de France 2 ouvrait sur le drame de Dijon, mais pour nous parler pathologie. Rien sur ce qui venait de se passer à Nantes : la version officielle et médicale n’était pas encore tenue à disposition des médias.

"Déséquilibrés", par l’islam ? (Présent 8258)Autant, au premier attentat, le Système concédait des tendances islamiques, autant la précipitation des attaques (trois en trois jours) a nécessité une relecture de l’ensemble de ces « actes isolés » qui se multiplient.

Les drapeaux islamiques, les Allah Akbar ? Des symptômes psychiatriques. Le conducteur de Dijon souffrait même de « délire mystique ». Un soufisme automobile, douloureux pour les victimes mais aussi pour le malade : « il dit qu’il n’a pas fait ça de gaîté de cœur », expliquait avec complaisance le procureur de la République à Dijon, Marie-Christine Tarrare.

Lire la suite

Le FC Barcelone va couper les ponts avec le Qatar accusé de soutenir les groupes islamistes

23/12/2014 – ESPAGNE (NOVOpress)
Le Barça avait conclu un accord lui rapportant quelques 170 millions d’euros avec la Fondation du Qatar en décembre 2010. Expirant en 2016, celui-ci ne devrait pas être renouvelé par le club catalan.

Outre l’implication présumée dans le financement de groupes terroristes extrémistes, les questions relatives aux mauvais traitements des travailleurs au Qatar et les problèmes de corruption entourant la Coupe du Monde 2022 auraient amener le club catalan à rompre les liens avec ce pays du Golfe.


Une poupée compatible avec la charia (sans visage) mise au point en Grande Bretagne

Une poupée compatible avec la charia (sans visage) mise au point en Grande Bretagne

23/12/2014 – LONDRES (via Asian Image UK)
Une nouvelle «  poupée Islamique »  sans visage vient d’être lancée en Grande-Bretagne pour les fêtes de Noël. «  Deeni la Poupée » ne possède ni yeux, nez ou bouche, afin de respecter les préceptes Islamiques concernant la représentation des visages.

Une poupée compatible avec la charia (sans visage) mise au point en Grande BretagneLa poupée a été fabriquée en Chine et conçue au Royaume-Uni par Ridhwana B. Elle a déclaré : “Je suis partie de zéro après des conversations avec des parents concernés par les poupées représentant des visages humains. Des parents ne laissaient pas la poupée avec leurs enfants la nuit parce que l’on ne vous permet pas d’avoir un regard étranger dans une chambre.

Il y a une  règle musulmane qui interdit la représentation des visages sous toutes ses formes et cela inclut les images, les sculptures et, dans ce cas, les poupées. J’ai parlé à un érudit religieux à Leicester qui m’a guidé sur ce qui était et ce qui n’était pas permis en réalisant ce produit. La Poupée Deeni n’a pas de visage et est conforme à la charia.”

Lire la suite