Pristina (Kosovo) : l’église du Christ Sauveur une nouvelle fois profanée par les Albanais

Pristina : l'église du Christ Sauveur une nouvelle fois profanée

28/06/2014 – PRISTINA (NOVOpress) – Dans son dernier clip, la starlette pop albanaise Era Istrefi et un entourage de figurants demi-nus passent par l’église du Christ Sauveur à Pristina, la capitale de la Province anciennement serbe de Kosovo-Metochie. Régulièrement profanée, transformée en toilettes publics, l’église du Christ Sauveur est privée de toute protection et peut à tout moment être détruite à l’explosif par les Albanais, qui cherchent à effacer les dernières traces de la présence du peuple serbe et du christianisme dans la ville fondée au XIVème siècle par le roi Milutin.

Conte de la barbarie ordinaire, de Marie Gillois (extraits) 2/2

Conte de la barbarie ordinaire, de Marie Gillois (extrait)

Divorcée de son mari converti à l’Islam, une jeune femme, Marie Gillois, s’est trouvée contrainte d’emménager avec ses quatre enfants dans une cité sensible du 20e arrondissement de Paris. Ce qui au départ lui semblait être le paradis – un appartement suffisamment grand pour sa famille, avec un loyer adapté à ses moyens – est vite devenu un enfer : trafics de drogue, racisme anti-blanc, agressions gratuites, tournantes, dictature de la racaille…

Pendant des années, elle a vu, subi, encaissé, alors que les institutions fermaient les yeux. Pire, elle a vu son fils être contraint de rejoindre une bande de dealers, et stocker de la drogue dans sa chambre, et s’est trouvée impuissante à l’aider. C’est cet enfer de plusieurs années, cette vie dans la peur, qu’elle raconte dans un livre bouleversant, Conte de la barbarie ordinaire, publié chez Grasset en 2013.


Conte de la barbarie ordinaire, de Marie Gillois
Conte de la barbarie ordinaire, de Marie Gillois

« Au pied du camion où l’on se bouscule, le corps de Louis se trouve projeté contre celui d’une fillette aux boucles brunes, tandis que Foucène lui-même s’écroule sur Louis. S’ensuit un méli-mélo de bras, de jambes et de cris, et une chute générale dans la poussière du chantier. La fille a de ravissants yeux noirs, et il faut bien avouer que plus d’un garçon a essayé de la bousculer un peu, pour toucher sa peau mordorée ou simplement effleurer sa robe. Louis et Foucène se relèvent vite et aident la petite à en faire autant. Mais elle les repousse, et secouant sa robe couverte de terre, elle leur lance un regard de feu, et ces mots :
– Foutez le camp, sale Noir et sale Blanc ! » (P. 33-34.)

Lire la suite

Déni de réalité du jour

Selon Nathalie Arthaud, porte-parole de Lutte ouvrière, les actes de malveillance commis hier par les supporteurs algériens lors du match Algérie – Russie sont des faits commis simplement par des « crétins avinés » ! (BFMTV 27/06/2014)

Qualification de l’Algérie: Valls dénonce des « incidents insupportables » après le match

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/valls-denonce-des-incidents-insupportables-apres-la-qualification-de-l-algerie_1555139.html?xtor=EPR-583-[20140627171638_26_nl_lexpress_flash_6967_000OXW]-20140627-[______Valls_denonce_des_incidents_insupportables_apres_la_qualification_de_l_Algerie_____001NS4V]-[RB2D106H0014902V]-20140627032000

Qualification de l’Algérie : scènes de « liesse » et… « dérapages » (Présent 8134)

Qualification de l’Algérie : scènes de « liesse » et… « dérapages »

27/06/2014 – PARIS (NOVOpress via Présent)
En arrachant le nul contre l’équipe de Russie (1-1) jeudi soir à Curitiba, les Fennecs ont permis à l’Algérie d’accéder pour la première fois aux huitièmes de finale d’une Coupe du monde de football. Très bien. On est content pour eux. Sauf que…

Sauf que, une fois de plus, la communauté algérienne française a célébré cette qualification dans de nombreuses villes en faisant, comme l’avait déjà exprimé Marion Maréchal-Le Pen au lendemain de la victoire, le 22 juin, de l’équipe algérienne contre celle de la Corée du Sud, la « démonstration d’une nouvelle victoire du communautarisme sur la République ». Une démonstration émaillée, comme ils disent, « d’incidents ».

On prend les mêmes et ça recommence !

Et « one, two, three viva l’Algérie ! » Dès le coup de sifflet final du match « historique », c’est une véritable marée humaine très électrisée qui a entamé une sarabande endiablée pour fêter la victoire dans les rues des grandes villes de France. Le tout dans une ambiance « festive et bon enfant ». Tout juste si la grosse presse relève ici ou là de « légers incidents ».

De Paris à Marseille, en passant par Lyon, Grenoble, Rouen, Lille et Roubaix notamment, les supporteurs au tempérament volcanique des Fennecs ont exprimé leur joie. Et quelle joie !

Lire la suite

Les Chinois utilisent de l’argent public pour acheter nos vignobles

27/06/2014 – PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Depuis 2008, les investisseurs chinois ne cessent de sortir leur chéquier pour acquérir les vignobles français parmi les plus cotés. En cinq ans, ce ne sont pas moins de 75 propriétés viticoles du Bordelais qui sont passées sous la bannière de l’Empire du milieu. Environ 60 % de la production est ensuite vendue en Chine.

Selon un rapport de la Cour des comptes chinoise sorti mercredi, ce sont des fonds publics chinois qui ont été utilisés lors de plusieurs de ces transactions. Ainsi, deux entreprises de la métropole portuaire de Dalian (nord‑est du pays), auxquelles les autorités locales avaient confié 268 millions de yuans (32 millions d’euros) de fonds publics pour acquérir des technologies étrangères, ont détourné cette somme pour acquérir 14 vignobles français, dont le prestigieux domaine Chenu‑Lafitte.

Dès 2013, Tracfin, l’unité française de lutte contre le blanchiment d’argent, avait alerté les pouvoirs publics français contre les risques associés aux rachats de vignobles par des investisseurs russes ou chinois, avec des fonds d’origine incertaine et des montages juridiques pour le moins « complexes »…

Crédit photo : Jack ma via Wikipédia (cc).