À Fréjus, racailles et gauchistes manifestent contre le FN. Un cadre identitaire blessé.

À Fréjus, racailles et gauchistes manifestent contre le FN

Mise à jour au 31/03/2014 – Un cadre identitaire blessé – Philippe Vardon, candidat aux élections municipales de Nice, s’est fait attaquer hier soir à Fréjus par un groupe de 4 individus. Blessé à la main, il indique avoir été reconnu dès son arrivée à Fréjus et pris à partie par « 4 racailles » équipés d’un démonte-pneu et d’un couteau.

30/03/2014 – FRÉJUS (NOVOpress) – D’un côté, les invectives et les menaces. De l’autre, on sabre le champagne, protégé toutefois par un cordon de CRS. Fréjus est sous tension : son nouveau maire, David Rachline, 26 ans, est Front National. Le verdict des urnes leur a été défavorable, mais qu’importe : racailles encapuchonnées et gauchistes se sont massés devant la permanence de campagne du nouveau maire au cri de « nique le FN ». Vidéo.

https://www.youtube.com/watch?v=VaE1lZhEy60

Municipales 2014 : la tendance en 4 phrases

31/03/2014 – PARIS (NOVOpress) – « Claque pour la gauche », « Cuisante défaite », « grande victoire de l’UMP », « percée du FN », tels sont les 4 phrases clé qui résument le second tour des municipales 2014.

Faits & Documents n°374 du 1er au 15 avril 2014 – Portrait : Alain Finkielkraut

Faits & Documents n°374 du 1er au 15 avril 2014 - Portrait : Alain Finkielkraut

Le nouveau numéro de Faits & Documents du 1er au 15 avril 2014 vient de paraître, avec (entre autres) un portrait d’Alain Finkielkraut.

Le 10 avril, l’ancien militant maoïste libertaire devenu un philosophe néo-cons (pro-américain, ultra-sioniste), à l’instar de son maître Benny Lévy, succédera sans doute au fauteuil de Félicien Marceau à l’Académie française. Positionné au cœur de l’intellocratie française, ce familier des plateaux de télévision et animateur de Répliques sur France Culture a su conquérir une large partie du public conservateur à l’aide de formules brillantes (« l’antiracisme est le communisme du XXIe siècle »). Exaltant aujourd’hui les racines de la France (« j’ai la nostalgie de la France »), il en fut pourtant l’un des contempteurs, participant largement à la destruction des valeurs identitaires. Comme quoi, les donneurs de leçons d’un jour seront les donneurs de leçons de demain, bien que s’étant plus que souvent trompés.

Lire la suite