Vu sur Twitter

Un journaliste demande à Hollande si sa vie privée ne “ridiculise” pas la France

Publié le
Vu sur Twitter

Julie Gayet : du Quai d’Orsay à l’Élysée ?

Publié le
Vu sur Twitter

Soutenir les journées de retrait de l’école pour interdire la théorie du genre

Publié le
Acharnement policier contre Béatrice Bourges

Acharnement policier contre Béatrice Bourges

31/01/2014 – 16h45
PARIS (Bulletin de réinformation) – Hier vers 12h30, la police a bouclé les abords du palais Bourbon afin de procéder à l’arrestation de Béatrice Bourges qui poursuit depuis cinq jours une héroïque grève de la faim, jusqu’à la destitution du président Hollande par le biais de l’article 68 de la Constitution. Les proches de la présidente du Printemps français ont dû l’emmener d’urgence chez le médecin afin qu’elle échappe à cette arrestation.

Le député Jacques Bompard a immédiatement interpellé le ministre de l’Intérieur, l’enjoignant « à faire cesser ces déploiement intempestifs et grotesques de forces de l’ordre autour du Palais Bourbon, alors qu’elles seraient bien plus utiles dans certaines banlieues où règnent l’insécurité, le crime organisé et la violence ».

Crédit photo : remijdn via Flickr (cc)

Vu sur Twitter

Avec Valls, toujours plus d’immigration en France

Publié le
L’UE va dépenser des millions pour contrôler et cibler les médias alternatifs

L’UE va dépenser des millions pour contrôler et cibler les médias alternatifs

31/01/2014 – 15h05
BRUXELLES (NOVOpress) –
Le Daily Telegraph a eu accès à des documents confidentiels émanant des institutions européennes, projetant une vaste campagne de propagande sans précédent en amont et au cours des élections au Parlement européen en 2014.

Selon le Daily Telegraph, l’une des clés de la stratégie sera « les outils de contrôle de l’opinion publique » et d’« identifier très tôt si les débats politiques parmi les followers sur les réseaux sociaux et les blogs ont le potentiel de susciter l’intérêt des médias et des citoyens. »

Le budget pour une « analyse qualitative des médias » doit être augmenté de 2 millions d’euros. Alors que la plus grande partie des fonds doit être trouvée dans des budgets existants, il serait question de lever l’année prochaine près de 1 million d’euros supplémentaires, et cela malgré des appels pour que les dépenses de l’UE reflètent l’austérité nationale.

Toujours selon les documents que le Daily Telegraph s’est procuré, l’UE est censée porter une attention spéciale aux pays qui ont vécu un élan d’euro-scepticisme.

« Les communicants institutionnels du Parlement doivent avoir la capacité de contrôler les conversations publiques et le ressenti sur le terrain et en temps réel pour comprendre les « sujets à la mode » et pouvoir réagir vite, d’une façon ciblée et pertinente pour se joindre à la conversation et en influencer le cours, par exemple en fournissant des faits et des chiffres pour déconstruire les mythes. »

Le député leader du parti eurosceptique britannique UKIP, Paul Nuttall, a critiqué ces propositions. Selon lui la campagne transgresserait la neutralité de la fonction publique de l’UE en transformant les fonctionnaires en une « patrouille de trolls » épiant l’Internet pour réaliser des contributions politiques indésirables et superflues aux débats sur les réseaux sociaux. Nuttall a ainsi déclaré que « dépenser plus d’un million de livres pour que les fonctionnaires de l’UE deviennent des trolls sur Twitter pendant leurs heures de bureau est un gaspillage et c’est vraiment ridicule ». A part être ridicule, la campagne de propagande est la suite d’une tendance anti-démocratique et potentiellement dangereuse qui a été observée dans des états européens membres de l’OTAN depuis 2011.

Source : The Telegraph

Crédit photo : Parti socialiste via Flickr (cc)

Dernière trouvaille du CRIF : une loi pénale anti-quenelle

Dernière trouvaille du CRIF : une loi pénale anti-quenelle

31/01/2014 – 15h00
PARIS (NOVOpress) – Le socialiste Meyer Habib, ainsi que d’autres députés dont Jean-Louis Borloo, ont proposé le 29 janvier 2014 une loi visant à aggraver la loi Gayssot. L’article 1er du projet de loi propose d’insérer au premier alinéa de l’article 23 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, la phrase suivante : après la deuxième occurrence du mot “publics” sont rajoutés les mots “soit par des GESTES ou des comportements dans des lieux ou réunions publics”. La criminalisation de la quenelle est en route !

Entretien avec Lionel Baland : « La montée du populisme s’accélère en Europe »Entretien avec Lionel Baland : « La montée du populisme s’accélère en Europe »

Entretien avec Lionel Baland : « La montée du populisme s’accélère en Europe » (1/3)

31/01/2014 – 13h30
PARIS (NOVOpress) – Polyglotte, Lionel Baland réalise depuis de nombreuses années un travail minutieux de veille et d’analyse des partis populistes européens. Son blog lionelbaland.hautetfort.com propose de nombreuses traductions, souvent inédites pour le public francophone. Il est l’auteur de “Jörg Haider, le phénix” paru en 2012 aux Éditions des Cimes.


« La montée du populisme s’accélère en Europe », entretien avec Lionel Baland. Propos recueillis par Pierre Saint-Servant

Lionel Baland, vous étudiez depuis maintenant de nombreuses années les mouvements populistes européens, quelle évolution observez-vous en jetant un regard sur la dernière décennie ?

Je désire avant tout revenir sur un élément important de notre histoire. Les adversaires des nationalistes tentent sans cesse de ramener sur le tapis les événements qui ont eu lieu avant et pendant la seconde guerre mondiale et de les lier aux partis nationalistes de notre temps. Hors, afin de comprendre les événements contemporains, nous devons remonter à l’époque de la Première guerre mondiale et des années qui l’ont directement suivie.

Cela étant précisé, si l’on observe la situation actuelle, nous pouvons voir que la montée en puissance des partis patriotiques, liée à l’effondrement du régime en place, s’accélère au sein de divers pays d’Europe. Les résultats obtenus par ce type de mouvement politique varient fortement selon les endroits. La grande nouveauté, produit en partie de l’évolution mise en place au sein du Front National par Marine Le Pen, est la constitution d’une alliance afin de lutter contre le dictat de l’Union européenne. Le Front National, le Vlaams Belang (Flandre-Belgique), le PVV (Pays-Bas), le FPÖ (Autriche), les Démocrates suédois, la Ligue du Nord (Padanie-Italie) désirent constituer ensemble un groupe au sein du Parlement européen à l’issue des élections européennes de 2014.

Lire la suite