Médias : l’animateur Cyril Hanouna se plaint de son salaire de… 25.000 € / mois

Médias : l'animateur Cyril Hanouna se plaint de son salaire de... 25.000 € / mois

01/12/2013 – 14h45
PARIS (NOVOpress) –
Cyril Hanouna, l’animateur de Touche pas à mon poste, émission diffusée par la chaîne D8, estime être moins bien payé que ses confrères et s’est publiquement plaint dans un entretien au JDD de son maigre salaire de… 25.000 € par mois. Témoignage de la coupure de plus en plus évidente entre la caste politco-médiatique et la grande majorité des Français, ces propos aberrants ont déclenché un tollé sur le net.

https://twitter.com/RemzouilleVinc/status/407110677481156608

Lire la suiteMédias : l’animateur Cyril Hanouna se plaint de son salaire de… 25.000 € / mois

Accord sur le nucléaire iranien. Quid des antimissiles américains en Europe ?

Accord sur le nucléaire iranien. Quid des antimissiles américains en Europe ?

01/12/2013 – 10h00
PARIS (NOVOpress/Kiosque courtois) –
Dans les faits l’accord sur le nucléaire iranien n’est qu’un accord préliminaire. Il a été signé dimanche 24 novembre, entre Téhéran et les grandes puissances du groupe dit des 5+1. Le texte précise que l’Iran accepte de limiter son programme nucléaire en échange d’un allègement des sanctions économiques. Concrètement la République islamique renonce à enrichir l’uranium à plus de 5 % et promet de détruire son stock d’uranium enrichi à 20 %. Mais ces promesses n’ont manifestement pas convaincu Israël. Le ministre de l’Economie de l’Etat hébreu a ainsi fait savoir qu’« Israël n’est pas engagé par un accord qui menace sa propre existence ». Netanyahou a de son côté déclaré que son pays saura se défendre seul, menaçant implicitement de lancer des raids contre les sites nucléaires iraniens.

A l’occasion du forum médiatique russo-italien de Rome, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a profité de l’accord avec l’Iran pour remettre sur le tapis le système de défense antimissiles que les Etats-Unis sont en train de déployer en Europe : « En cas de réalisation de l’accord avec l’Iran, la raison invoquée pour justifier la mise en place [de ce système] cessera d’exister ». Ce système est officiellement dirigé contre l’Iran, mais il ne faut pas être grand clerc pour deviner que c’est la Russie qui se trouve en ligne de mire des missiles étasuniens.

Lire la suiteAccord sur le nucléaire iranien. Quid des antimissiles américains en Europe ?