Fierté nationale ?

<div id=”fb-root”></div> <script>(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = “//connect.facebook.net/fr_FR/all.js#xfbml=1″; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));</script>
<div data-href=”https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/664201860311843″ data-width=”466″><div><a href=”https://www.facebook.com/bvoltaire.fr/posts/664201860311843″>Message sur le mur</a> by <a href=”https://www.facebook.com/bvoltaire.fr”>Boulevard Voltaire</a>.</div></div>

Manifestation « anti-casseurs » à Lyon le 30 juin : la police préfère arrêter des manifestants pacifiques plutôt que les racailles qui mettent le feu à la ville

Manifestation « anti-casseurs » à Lyon le 30 juin (vidéo)

Manifestation « anti-casseurs » à Lyon le 30 juin (vidéo)

01/07/2014 – LYON (NOVOpress) – Un peu partout en France hier 30 juin, des manifestations de ras-le-bol ont eu lieu afin de protester contre les troubles générés par les supporteurs de l’équipe d’Algérie. À Lyon, un cortège d’environ 300 personnes a défilé derrière une banderole “Ici c’est Lyon pas l’Algérie”. Alors que les policiers laissent faire les casseurs, les manifestants pacifiques ont bien évidemment été interpelés.

Ici c’est Paris pas l’Algérie : une banderole des identitaires parisiens suspendue au-dessus du périphérique

Match Algérie-Russie, les policiers blasés : « Sujet délicat »

Match Algérie-Russie, les policiers blasés : « Sujet délicat »

30/06/2014 – NANTES (NOVOpress) – Face aux supporters algériens qui bloquaient toute la circulation d’un quartier de Nantes le 26 juin au soir lors du match Russie-Algérie (1-1), un passant est allé interroger les policiers en faction, dont la patience, mise à rude épreuve, semble à bout, mais dont les consignes sont manifestement de ne pas intervenir afin de rétablir l’ordre. Il nous a envoyé le bref échange enregistré en mp3 ci-dessous.


Transcription

Le passant à l’agent de Police : “Bonjour Monsieur, vous avez ordre de ne pas intervenir, ou …. ? face à ….”
Le policier : “Sujet délicat…”
Le passant : “on ne peut pas passer depuis tout à l’heure, notre voiture est garée… les mecs n’en ont rien à faire…”
Le policier : “on pense la même chose que vous … désolé”
Le passant : “ça doit être dur alors… bon courage”
Le policier : “vous ne pouvez pas savoir…”
Le passant : “on comprend alors”