Nantes : âgé de huit ans, il envoie deux policiers à l’hôpital !

Nantes : âgé de huit ans, il envoie deux policiers à l’hôpital !

31/07/2012 – 08h00
NANTES (NOVOpress Breizh) – Alors qu’ils intervenaient pour une banale querelle de voisinage, deux policiers ont été violemment agressés par un « jeune » âgé de…huit ans. Ce fait divers, digne de figurer au Livre Guinness des records, est intervenu mercredi dernier à Nantes, une ville particulièrement chère au Premier ministre.

C’est le quotidien Presse-Océan qui révèle cette affaire peu ordinaire. Alors qu’ils intervenaient le 25 juillet dernier vers 15 heures pour un banal conflit de voisinage dans le quartier de la République à Nantes, un policier et sa jeune collègue ont été « accueillis » par un jeune garçon tenant dans ses mains une bombe lacrymogène et un marteau.

Lire la suite

Italie : pillards et charognards volent les métaux

Italie : pillards et charognards volent les métaux

29/07/2012 – 13h00
PLAISANCE (NOVOpress) —
Dévastée par le tremblement de terre, et largement abandonnée par le gouvernement Monti, qui a d’autres priorités, l’Émilie est par surcroît la proie des charognards – les chacals, comme disent les Italiens.

Jeudi après-midi, à Medolla, dans la province de Modène, un couple de Roms a été surpris par des ouvriers, alors qu’il quittait avec son fourgon une zone industrielle où de nombreux entrepôts ont été durement frappés par le séisme. Les Roms avaient volé plusieurs quintaux de câbles électriques, ainsi qu’une nacelle araignée (une mini-grue). La femme a été laissée en liberté « parce qu’elle devait s’occuper de son fils », l’homme a été arrêté pour vol aggravé.

Lire la suite

Rififi à Saint-Didier-au-Mont-d’Or (69) autour de l’urbanisme

Rififi à Saint-Didier-au-Mont-d’Or (69) autour de l’urbanisme

29/07/2012 — 11h00
SAINT-DIDIER-AU-MONT-D’OR (NOVOpress) — Depuis l’élection de Denis Bousson à la mairie de Saint-Didier-au-Mont-d’Or, un certain mécontentement gagne une partie de la population désidérienne, puisqu’un très grand nombre de permis de construire a été accordé. De plus, certaines constructions ne s’intègrent pas du tout dans le patrimoine de la commune. L’exemple le plus frappant concerne ces maisons qui ont été construites rue Victor-Hugo, en plein cœur du hameau de Saint-Fortunat (photo ci-dessus). Ce hameau avait la particularité d’être entièrement construit avec les pierres des Monts d’Or (pierre de couleur dorée), et aujourd’hui trois maisons dites « d’architectes » ont été construites au cœur de ce dernier, brisant ainsi une harmonie jusque-là préservée.

Pour la première fois à Saint-Didier, des tagues concernant ces problèmes d’urbanisme font leur apparition. Récemment, sur les immeubles en construction derrière l’ancien gymnase, au centre du village, les Désidériens ont pu lire des messages tels que « On veut pas de vous ici » ou encore « cassez-vous ! ». Il semblerait que ces graffitis soient également liés à l’installation future de familles bénéficiant de logement sociaux issus des quartiers de Vaise (Lyon 9ème)…

Crédit photo : Karldupart/Wikipédia (cc)

Névroses narcissiques en rose bonbon : bienvenue dans l’univers des « femmes poupées »

Névroses narcissiques en rose bonbon : bienvenue dans l’univers des « femmes poupées »

Récemment deux jeunes anglaises se sont rendues à leur bal de promo, elles aussi dans des boites de poupées Barbie

Récemment deux jeunes anglaises se sont rendues à leur bal de promo, elles aussi dans des boites de poupées Barbie. Source : Grazia

28/07/2012 – 15h00
PARIS (NOVOpress) — Lors de la dernière fashion week, l’ancienne escort-girl Zahia est apparue à la fin du défilé de sa collection de lingerie en Barbie dans sa boite : le kitsch un brin vulgaire de l’esthétique poupée Barbie est une stratégie marketing. Pour vendre des petites culottes en dentelles, pourquoi pas ? Récemment deux jeunes anglaises se sont rendues à leur bal de promo, elles aussi dans des boites de poupées Barbie. Ces deux jeunes filles éprouvent probablement quelques difficultés à quitter le monde de l’enfance et n’ont surtout pas peur du ridicule, à moins d’avoir beaucoup d’humour. Ces exemples, apparemment isolés, sont la partie visible d’un phénomène de société en pleine croissance : les « femmes poupées ». Explications.

Lire la suite

Un Turc massacre sa victime dans l’Aisne

Un Turc massacre sa victime dans l’Aisne

27/07/2012 – 16h00
SAINT-QUENTIN (NOVOpress) –  Murat Yildirim, 31 ans, est accusé de tentative d’assassinat dans l’Aisne. Notre confrère L’Union relate que le 13 juillet dernier, « ce Turc, habitant Saint-Quentin, a agressé sauvagement l’oncle du petit ami de celle qu’il dit aimer ». Le malheureux est tombé dans un véritable piège : agressé à coups de batte de base-ball, il a été ensuite poignardé treize fois. Selon le substitut du procureur, Ludovic Manteuffel, c’est un « miracle que la victime soit encore en vie ».
Lire la suite

Marseille : le contrôle du niqab dégénère

Marseille : le contrôle du niqab dégénère

27/07/2012 — 14h30
MARSEILLE (NOVOpress) —
Le changement c’est vraiment maintenant. A tel point que l’on peut se demander si le gouvernement socialiste de Jean-Marc Ayrault ne va revenir sur toutes les lois votées pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Dernière interrogation en date,  la loi interdisant le port du niqab et autre burqa dans l’espace public.

Pourquoi cette interrogation ? Cette semaine à Marseille, trois policiers ont été tabassés après un contrôle d’identité  qui a dégénéré, près de la mosquée Es-Sunna. Ces trois fonctionnaires voulaient contrôler l’identité d’une jeune femme portant le niqab, conformément à la loi votée en 2010. Loi votée à l’initiative de députés de gauche comme le député communiste du Rhône  André Gérin.
Lire la suite

Des gardes-frontières suisses participent à la lutte contre les trafics à la frontière entre l'Europe et le Maghreb

Des gardes-frontières suisses participent à la lutte contre les trafics à la frontière entre l’Europe et le Maghreb

26/07/2012 – 12h00
ALGESIRAS (NOVOpress) –  L’Administration fédérale des douanes (AFD) a annoncé mercredi qu’un garde-frontière suisse a découvert 1 227 kg de haschich à Algésiras (frontière hispano-marocaine). Le trafiquant marocain a été remis aux autorités espagnoles. Cette saisie intervient dans le cadre d’une mission de l’Agence européenne pour la coopération aux frontières extérieures (FRONTEX).

Dans ce cadre, trois gardes-frontières suisses et un chien ont été envoyés pour une durée de 93 jours dans le sud de l’Espagne. Une mission visant à lutter contre la déferlante migratoire en provenance des pays du Maghreb. Les agents affectés à cette opération sont confrontés à trois grands types de trafic : êtres humains, armes et drogue.

Crédit photo : Administration fédérale des douanes

Justin Bieber s’engage contre l’avortement

Justin Bieber s’engage contre l’avortement

25/07/2012 – 10h00
ONTARIO
(NOVOpress) –  Dans une longue interview accordée au magazine Rolling Stone (photo ci-dessus), le chanteur canadien Justin Bieber s’engage contre l’idéologie du tout avortement. L’idole des adolescentes confie qu’il est né par « accident » et qu’il est contre l’avortement. « Je ne crois pas à l’avortement. Je pense qu’un embryon est un humain. C’est comme tuer un bébé », déclare courageusement l’auteur de Baby.

Justin Bieber n’est pas plus chaud pour une IVG même en cas de viol. « C’est peut-être triste, mais je crois que rien n’arrive sans raison. Je ne vois pas en quoi cela pourrait justifier l’avortement. Mais comme je n’ai jamais été dans cette situation, je ne dois pas être en mesure de juger  ». La personnalité la plus recherchée sur les moteurs de recherche Internet en 2011, conseille aussi à ses fans de faire l’amour avec une personne « dont on est vraiment amoureux ».

Venise : « Je ne prends pas d’ordres d’une femme ». Le porteur musulman exige un chef masculin

Venise : « Je ne prends pas d’ordres d’une femme ». Le porteur musulman exige un chef masculin

24/07/2012 — 18h30
VENISE (NOVOpress) — C’est arrivé à l’hôtel Danieli (photo), célèbre palace de Venise sur le quai des Schiavoni, dans l’ancien palais Dandolo, qui se vante d’avoir reçu les plus grands noms de la culture européenne, de Goethe à Wagner, en passant par George Sand et Alfred de Musset – « les amants de Venise » –, Balzac ou Dickens. Pour un porteur musulman, d’origine égyptienne, dont le chef direct était une femme, « recevoir des ordres d’une femme était une honte insupportable ». La direction de l’hôtel l’ayant d’abord invité à accepter les usages italiens, le porteur a donné sa démission.

Lire la suite

Un bijoutier mis en examen pour homicide volontaire après avoir riposté contre son agresseur

[Màj] Un bijoutier mis en examen pour homicide volontaire après avoir riposté contre son agresseur

23/07/2012 — 11h10
Via 20 minutes.fr Des mots de soutien ont été placardés sur le commerce du bijoutier parisien qui a tué jeudi un homme ayant entrepris de braquer son commerce, a constaté ce dimanche un journaliste de l’AFP. « On aurait tous fait comme vous », « Merci. Ras le bol de la racaille », « Bravo pour votre courage », « Ce que vous avez fait est juste et courageux », pouvait-on notamment lire (…). Un appel à signer une pétition de soutien a également été affiché.

22/07/2012 — 12h00
PARIS (NOVOpress) — Tremblez braves gens. Vous voulez défendre votre bien ou vos proches ? Sachez bien que la légitime défense vous est interdite. C’est la douloureuse leçon qu’un bijoutier parisien retiendra après avoir riposté contre un délinquant qui voulait braquer son commerce.

Le bijoutier, ayant fait usage d’une arme à feu – le délinquant le braquant en étant armé – et après avoir été frappé par le braqueur – qui agissait en plein jour –, a été mis en examen pour homicide volontaire et placé sous contrôle judiciaire.

La défense du bijoutier a indiqué qu’elle allait tout faire pour prouver la légitime défense, d’autant que le commerçant avait un permis de détention d’arme, qu’il gardait son arme dans son coffre-fort et que surtout il a lui-même appelé les services de police.

Crédit photo : Edmond/Wikipédia sous licence CC

Diabolisation, nouvelle inquisition, pensée unique - Robert Ménard et la Revue Eléments [audio]

Diabolisation, nouvelle inquisition, pensée unique – Robert Ménard et la Revue Eléments [audio]

Dimanche 15 juillet l’émission de la webradio Méridien Zéro portait sur “Diabolisation, nouvelle inquisition, pensée unique”, avec un invité de marque, Robert Ménard,

L’émission de 90 minutes était dirigée par monsieur PGL, accompagné de Jean-Louis Roumegace, Georges Feltin-Tracol et Lord Tesla à la technique.
Méridien Zéro recevait Robert Ménard, journaliste (I-télé, Sud Radio), fondateur de Reporters sans frontières, directeur de la rédaction de la revue Médias, ainsi que Pascal Esseyric et Patrick Péhèle pour la sortie du N° 144 de la revue Eléments.

[MEDIA not found]

Diabolisation, nouvelle inquisition, pensée unique – Robert Ménard et la Revue Eléments 	<audio id="wp_mep_2"      controls="controls" preload="none"  >
		
		
		
		
		
		
		
		<object width="223" height="30" type="application/x-shockwave-flash" data="https://fr.novopress.info/wp-content/plugins/media-element-html5-video-and-audio-player/mediaelement/flashmediaelement.swf">
			<param name="movie" value="https://fr.novopress.info/wp-content/plugins/media-element-html5-video-and-audio-player/mediaelement/flashmediaelement.swf" />
			<param name="flashvars" value="controls=true&file=" />			
		</object>		
	</audio>
<script type="text/javascript">
jQuery(document).ready(function($) {
	$('#wp_mep_2').mediaelementplayer({
		m:1
		
		,features: ['playpause','current','progress','duration','volume','tracks','fullscreen']
		,audioWidth:223,audioHeight:30
	});
});
</script>

Voleurs roumains en Bretagne : une certaine forme d’intégration

Voleurs roumains en Bretagne : une certaine forme d’intégration

21/07/2012 – 13h00
RENNES (NOVOpress Breizh) – L’arrestation de quatre Roumains convoyant des tracteurs volés près de Rennes met une fois de plus en lumière l’existence de filières de pillage organisé.

Qui vole un œuf vole un tracteur : les délits commis en Bretagne par des ressortissants roumains sont nettement montés en gamme ces dernières années. Dernier épisode notable en date : le vol de trois tracteurs chez une entreprise de machines agricoles du Rheu. Il n’est pas question d’accuser au hasard « les étrangers » : les engins ont été interceptés avant-hier par les gendarmes, en route pour la Roumanie et convoyés par quatre Roumains.

La bande n’en était pas à son coup d’essai : elle est soupçonnée d’avoir volé en dix-huit mois une cinquantaine de tracteurs neufs très perfectionnés, pour une valeur totale de l’ordre de 5 millions d’euros (70 000 à 120 000 euros par tracteur). La gendarmerie lui avait consacré une cellule de travail permanente.

Le cas est loin d’être unique. Des véhicules chargés de butin quittent régulièrement la Bretagne pour la Roumanie. De temps en temps, un convoi se fait prendre et révèle l’existence de ces trafics. Le mois dernier, la police nantaise a ainsi arrêté deux camionnettes pleines à ras bord d’objets volés, en particulier de l’outillage et des téléviseurs. Elles aussi étaient en route vers la Roumanie. Fin février, toujours à Nantes, plusieurs dizaines de mallettes d’outillage portatif avaient été retrouvées dans un camp

« On croyait qu’ils finiraient par s’intégrer », note désabusé un ancien adhérent d’une association d’accueil des migrants roumains. « D’une certaine manière, c’est vrai au-delà de toute espérance : certains d’entre eux ont su créer un business prospère. » Du chapardage de subsistance, certains sont passés à la multinationale de la délinquance.

Crédit photo : DR.

Policiers blessés près de Nantes

Policiers blessés près de Nantes

19/07/2012 – 18H30
NANTES (NOVOpress Breizh) – Trois policiers blessés, dont un gravement : les gens du voyage ne sont pas tous pacifiques, surtout quand il s’agit de soustraire l’un des leurs à la justice.

Deux policiers de la brigade anti-criminalité ont été blessés lundi soir à l’entrée d’un camp de gens du voyage de Bouguenais, dans la banlieue sud de Nantes. Ils recherchaient le conducteur d’un véhicule en infraction qui s’était réfugié là après une dangereuse course-poursuite. Un groupe d’une quinzaine de personnes les a alors attaqués pour protéger le fuyard.

L’arrivée rapide de renforts a permis de dégager les hommes de la BAC, mais l’un d’eux est à l’hôpital avec un traumatisme crânien et une fracture de la mâchoire. Un autre policier a été blessé à la tête et un troisième souffre d’une fracture de la main. Deux des agresseurs ont été arrêtés. L’un d’eux, un multirécidiviste de 22 ans, devait être mis en examen pour tentative d’homicide volontaire !

« C’est systématique », explique un policier nantais. « S’ils sont poursuivis par les forces de l’ordre, les gens du voyage ont pour consigne de rejoindre à tout prix le camp le plus proche. Ils y trouveront aide et protection. La communauté protège systématiquement ses membres sans se demander ce qu’ils ont pu faire. »   Le camp de La Bernardière, à Saint-Herblain, en particulier, a connu plusieurs épisodes de ce type ces dernières années.

Cette pratique est facilitée par la multiplication récente des groupes semi-sédentarisés installés sur des terrains privés. Pas toujours dans des conditions régulières, d’ailleurs : certains de ces terrains sont inconstructibles. Parfois, un incident suffit pour les transformer en zone de non-droit.

Le 10ème camp d’été des identitaires : du 12 au 18 août

Le 10ème camp d’été des identitaires : du 12 au 18 août

19/07/2012 — 16h30
PARIS (NOVOpress) —
Comme chaque année les jeunes identitaires organisent un camp d’été. Cette année ce sera dans le “cadre magnifique d’un château du Berry”, du 12 au 18 août.

Ce camp 2012 s’inscrit dans le cycle “révoltes contre le monde moderne” qui avait été aussi le thème des quatre années précédentes, et il sera la conclusion du cycle.

Les organisateurs considèrent que le camp identitaire “est le passage obligé des futurs cadres” et que “pour les nouveaux venus, il est le moment incontournable pour s’intégrer à la communauté militante.” “Il est le lieu où l’on apprend, transpire, chante ensemble. Si la formation (intellectuelle et militante) est le but premier du camp, l’émergence et le renforcement d’une communauté soudée en est sans doute la plus belle réussite.”

Une Journée Identitaire ouverte terminera le camp, le 18 août, avec de nombreuses conférences et activités.

Les conditions d’inscription peuvent être trouvées sur le site Une autre jeunesse.

 

Vidéo et quelques images du camp d’été identitaire 2011 en Provence.

Le 10ème camp d’été des identitaires : du 12 au 18 août

Le 10ème camp d’été des identitaires : du 12 au 18 août

Des centaines de gitans saccagent la commune de Gruissan

Des centaines de gitans saccagent la commune de Gruissan

19/07/2012 – 12h30
GRUISSAN (NOVOpress) – Nouveau coup de force des gens du voyage dans une ville française. Cette fois, cela se passe à Gruissan près de Narbonne. Dimanche, une soixantaine de caravanes ont déferlé sur le stade de cette commune située dans l’Aude, malgré la présence non loin d’une aire dédiée aux gitans. Preuve que les lourds investissements des communes en faveur des nomades se font souvent en pure perte.

Le maire se mord les doigts. « Ils sont en train de saccager deux terrains entretenus avec arrosage automatique. Et qui paiera les dégâts à votre avis ? », rapporte Le Midi libre. Pas besoin de se creuser les méninges pour trouver la réponse : les contribuables, comme d’habitude ! Certaines communautés vivraient-elles au dessus des lois en France ?

Crédit photo : Novopress, licence CC.

[Tribune libre ] Dialogue avec l’islam : L’Eglise fait-elle preuve de naïveté ?

[Tribune libre ] Dialogue avec l’islam : L’Eglise fait-elle preuve de naïveté ?

18/07/2012 — 19h00
BORDEAUX via Infos Bordeaux — De très nombreux chrétiens reprochent souvent à leurs autorités un « angélisme désarçonnant » face à une religion dont la présence en France est préoccupante. Les persécutions dont sont victimes les chrétiens dans beaucoup de pays musulmans renforcent cette méfiance, qui n’a fait que croitre ces dernières années.

Dans le dernier numéro du journal diocésain, l’Aquitaine, le père Christophe Roucou, responsable du « Service national pour les relations avec l’Islam », est interrogé sur l’actualité de ce dialogue inter-religieux. Bien entendu celui-ci ne condamne pas le silence des autorités musulmanes sur les persécutions en cours, notamment au Nigéria, mais il reproche à Marine Le Pen, de « stigmatiser » les musulmans ! Alors qu’il appelle à être « aux côtés » des insurgés en Syrie, sait-il que l’archevêque d’Alep s’est déclaré « très préoccupé par les conséquences d’un renversement du régime » et par la « mise en place d’un régime extrémiste sunnite ».

Pour mémoire, en 2011, c’est ce même père Roucouqui qui déclarait à propos du livre de Joseph Fadel, le Prix à payer, racontant la conversion d’un musulman Irakien (voir notre article sur sa conférence à Bordeaux) : « Ma position est de dire que je n’ai pas à choisir entre ma solidarité avec les chrétiens du Proche-Orient et l’amitié avec les musulmans d’ici », tout en dénonçant la promotion de cet ouvrage dans les paroisses françaises. Il est vrai que pour cet ancien musulman issu d’une des plus grandes familles chiites, « Il n’existe pas d’islam modéré».

Faudrait-il également lui rappeler, ainsi qu’à Georges Jousse (son représentant en Gironde) les déclarations sur France 2, du très « modéré » imam de Cenon niant les persécutions des Chrétiens : « La persécution des chrétiens d’Orient est de la désinformation… Rien ne prouve de tels faits ».

Si les autorités du diocèse de Bordeaux semblent faire preuve de naïveté quant au dialogue avec l’islam, la plupart des chrétiens « d’en bas » ont ouverts les yeux depuis bien longtemps. L’affaire de l’annulation de la vente d’un terrain du diocèse à des islamistes sous la pression des fidèles est là pour le rappeler.

Crédit photo : DR

Merah : plus il tuait, plus il était « apaisé »

Merah : plus il tuait, plus il était « apaisé »

Merah Libération17/07/2012 – 20h30
TOULOUSE (NOVOpress) –
Libération vient de publier de nouveaux extraits des conversations entre Mohamed Merah et la police, datées du 21 mars. Dans un français exécrable, l’ancienne racaille, muée en terroriste musulman, explique qu’il poursuivait « un but précis » dans le choix de ses nombreuses victimes.

« J’aurais jamais tué des enfants […] si vous aurez (sic) pas tué nos enfants », déclare aux policiers l’islamiste. « Je tue les militaires en France parce qu’en Afghanistan, ils tuent mes frères. Je tue des juifs en France, parce que ces mêmes juifs-là […], heu, tuent des innocents en Palestine ». Il ajoute : « Si j’aurais tué des civils (sic), la population française aurait dit que, heu voilà, c’est un fou d’Al-Qaida, c’est juste un terroriste ».

Après avoir assassiné un parachutiste le 11 mars, ce membre de l’immigration maghrébine reconnaît avoir eu le « coeur apaisé » après la deuxième tuerie du 15 mars à Montauban (deux autres militaires tués et un autre blessé très grièvement). « Je voulais refaire ça à chaque fois et […] de récidiver dans mes opérations, je me sentais de mieux en mieux », se réjouit Merah au téléphone. Résultat : il abattra encore trois élèves et un père de famille le 19 mars dans une école juive de Toulouse. A cause de l’immigration massive, il est à craindre que d’autres terroristes musulmans passent à l’action.