Les Chinois font la queue pour un sachet d’air frais

Les Chinois font la queue pour un sachet d’air frais

04/04/2014 – ZHENGZHOU (NOVOPress)
Plusieurs médias ont montré cette semaine comment des habitants de Zhengzhou (photo), capitale de la province chinoise de Henan, ont fait la queue pour avoir la chance de respirer un peu d’air frais via des sacs hermétiques.

Zhengzhou est un des villes les plus polluées du monde, la 10ème selon Greenpeace dans son rapport annuel réalisé à partir des données officielles du ministère chinois de l’Environnement. Le AQI (Air Quality Index) de cette ville chinoise est de 157, ce qui représente un niveau dangereux pour la santé. Beijing, pourtant souvent citée en mauvais exemple, se situe à 55, ce qui est moyen, et New York à 62.

Lire la suite

Vu sur Twitter

Trois millions de logements HLM contaminés par l’amiante, scandale en vue

Publié le

Le suivi de la grippe par Google est largement faux

Trisomie 21 : « Chère future maman », la vidéo qui fait le buzz

22/03/2014 – ROME (NOVOpress) – Ce vendredi 21 était la journée mondiale de la trisomie 21. La vidéo « Chère future maman » a été lancée en préparation de cette journée par l’association italienne Coordown qui milite pour les droits et l’intégration des trisomiques dans la société. Cette vidéo est une réponse à un courriel d’une femme enceinte qui attendait un enfant trisomique et qui se demandait quelle vie pourrait avoir son enfant.

Quinze jeunes trisomiques lui répondent et lui énumèrent ce qu’il pourra faire : il pourra être heureux et faire beaucoup de choses.

La vidéo a rassemblé un collectif d’une dizaine d’associations européennes et fait le buzz : l’hébergement de YouTube effectué le 13 mars et présenté ci-dessous, à lui seul avait été vu près de 3 millions de fois hier soir.

Publié le
Augmentation des cas de tuberculose en Seine-Saint-Denis

Augmentation des cas de tuberculose en Seine-Saint-Denis

Infection tuberculeuse pulmonaire. Planche anatomique allemande, 1910 via Wikipédia (cc).

20/03/2014 – BOBIGNY (NOVOPress/Bulletin de réinformation)
La tuberculose, une maladie grave et contagieuse, a connu en moyenne une baisse de 40 % en France entre 2000 et 2010, hormis en Seine-Saint-Denis. Les chiffres sont formels : huit cas pour 100.000 pour l’ensemble de la France contre seize en Île-de-France et trente et un pour le seul département de Seine-Saint-Denis.

Le bulletin épidémiologique hebdomadaire de l’Institut national de veille sanitaire a ainsi commenté ces statistiques en affirmant que : « L’Île-de-France est caractérisée par une population exposée, plus cosmopolite et plus jeune que dans les autres régions ». D’après le rapport, les personnes les plus touchées sont d’origine asiatique et surtout africaine.

Pollution au diesel et démagogie fiscale

19/03/2014 – via Libertartien TV
Le diesel pollue plus que l’essence ? Il faut donc que Bercy mette la fiscalité de l’essence au niveau de celle du diesel et non l’inverse.

Publié le
Insécurité : des policiers dans les hôpitaux ?

Insécurité : des policiers dans les hôpitaux ?

13/03/2014 – MARSEILLE – La Fédération hospitalière de France à rencontré le 6 mars dernier le ministre de l’Intérieur Manuel Valls pour évoquer les incivilités qui ont tendance à se multiplier. Elle réclame des policiers dans les hôpitaux situés dans des secteurs sensibles, l’installation de lignes téléphoniques directes avec les commissariats ou encore la mise en place de la vidéosurveillance.

Vu sur Twitter

A Dijon, la chirurgie gagne en temps et en précision avec l’impression 3D

Publié le
USA : être victime de racisme est une cause d’obésité

USA : être victime de racisme est une cause d’obésité

11/03/2014 – BOSTON (NOVOpress) – Une étude menée par le centre épidémiologique de l’Université de Boston a montré qui existait une corrélation entre racisme et obésité chez les femmes victimes de discrimination. Cette recherche s’est appuyée sur l’association Black Women’s Health qui a suivi 59000 femmes noires depuis 1995.

L’obésité s’est largement répandue aux USA ces dernières décades mais semble avoir frappé plus particulièrement les femmes de couleur qui sont considérées maintenant obèses pour la moitié d’entre elles. Les femmes qui se sentent victimes de racisme peuvent avoir d’importants dérèglements endocriniens ce qui peut amener une surconcentration de graisse dans leur corps.

Les femmes suivies devaient indiquer le niveau de discrimination qu’elles avaient subi dans des restaurants, supermarchés et autres lieux publics. L’étude a ensuite mis en évidence que ces victimes avaient 69% de risque de devenir obèses comparé au reste de la population qui ne ressentait pas cela.

Source : Daily Mail

Crédit photo : malingering via Flickr (cc)