Novopress dans le Libre Journal des Lycéens sur Radio Courtoisie [audio]

Novopress dans le Libre Journal des Lycéens sur Radio Courtoisie

Le Libre Journal des Lycéens du samedi 30 juillet, présenté par Romain Lecap, a été consacré à la chasse et à… Novopress.
L’émission avait été préenregistrée le 27 juillet.

– Dans “La chasse comme dernier refuge du sauvage?” intervenaient : Alexandre Hache, journaliste cynégétique, chasseur à l’arc, Antoine Chenel, journaliste spécialiste des arts de la chasse, et Dominique Venner, historien, directeur de la Nouvelle Revue d’Histoire (NRH).

– En fin d’émission (à partir de 67min38), Arnaud Naudin, rédacteur en chef adjoint de Novopress a présenté notre agence de presse et fait le point sur les nouveautés de sa dernière version.

[MEDIA not found]

Novopress Radio Courtoisie

Polémique autour du ramadan à Auchan : Suite et fin ?

Polémique autour du ramadan à Auchan : Suite et fin ?

30/07/2011 – 18h20
BORDEAUX (INFOBordeaux) – Suite à l’article que nous avons publié, il semblerait qu’il y ait eu quelques changements à Auchan Mériadeck. En effet, de nombreux consommateurs ont appelé pour faire part de leur indignation et signaler à la direction leur désaccord.

Le stand des éditions Albouraq aurait été retiré, et des affichettes « saveurs d’Orient » remplaceraient les pancartes « Halal ». Les livres « Le Saint Coran » ou « Savoir Prier » ne seraient donc plus à la disposition des consommateurs, à l’entrée du rayon charcuterie !

Il faut dire que sur internet la polémique gonflait, des internautes appelant même à se rendre dans la grande surface et pour y « verser quelques articles porcins (saucisson, jambon, etc) ».

Le ramadan est depuis quelques années l’objet d’une très forte promotion médiatique (voir image de la Une de Libération en 2010), au grand dam d’une partie importante des français se sentant totalement étranger à cette pratique culturelle.

Polémique autour du ramadan à Auchan : Suite et fin ?

Pierre Rabhi : Pour une insurrection des consciences

Pierre Rabhi : Pour une insurrection des consciences©Medef

[box class=”info”]Source : Le Blog de Pierre Rabhi[/box]

Agriculteur, écrivain et penseur français d’origine algérienne, Pierre Rabhi est un des pionniers de l’agriculture biologique et l’inventeur du concept “Oasis en tous lieux”. Il défend un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles accessibles à tous et notamment aux plus démunis, tout en préservant les patrimoines nourriciers. Depuis 1981, il transmet son savoir-faire dans les pays arides d’Afrique, en France et en Europe, cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux populations. Il est aujourd’hui reconnu expert international pour la sécurité alimentaire et a participé à l’élaboration de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification. Il est l’initiateur du Mouvement pour la Terre et l’Humanisme. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Paroles de Terre, du Sahara aux Cévennes, Conscience et Environnement ou Graines de Possibles, ce dernierco-signé avec Nicolas Hulot.

Auteur, philosophe et conférencier, il appelle à “l’insurrection des consciences” pour fédérer ce que l’humanité a de meilleur et cesser de faire de notre planète-paradis un enfer de souffrances et de destructions. Devant l’échec de la condition générale de l’humanité et les dommages considérables infligés à la Nature, il nous invite à sortir du mythe de la croissance indéfinie, à réaliser l’importance vitale de notre terre nourricière et à inaugurer une nouvelle éthique de vie vers une “sobriété heureuse”.

“De ses propres mains, Pierre Rabhi a transmis la Vie au sable du désert… Cet homme très simplement saint, d’un esprit net et clair, dont la beauté poétique du langage révèle une ardente passion, a fécondé des terres poussiéreuses avec sa sueur, par un travail qui rétablit la chaîne de vie que nous interrompons continuellement”, selon Yehudi Menuhin.

 

Massacre en Norvège : les journalistes français se prennent pour des procureurs

Massacre en Norvège : les journalistes français se prennent pour des procureurs

30/07/2011 12h15
Paris (NOVopress) – Vous êtes “de souche”, blond, aux yeux bleus, vous avez le profil du gendre idéal, qui ne se fait pas remarquer ? Méfiez-vous, vous avez le profil d’un tueur en série, capable de massacrer seul des dizaines de personnes. Vous pensez que ces raccourcis grotesques ne peuvent être utilisés par des journalistes pour expliquer le massacre commis par Anders Behring Breivik. Détrompez-vous, ce sont des éléments avancés par le Figaro pour décrire le tueur norvégien. Ici et . Preuve manifeste d’une essentialisation du crime. Alors que ces mêmes journalistes ne cessent de proclamer qu’il ne faut pas établir de corrélation entre immigration et insécurité… À croire que certains sont plus criminels que d’autres.

Autre preuve flagrante d’un mauvais travail de police réalisé par les journalistes français, la volonté de montrer qu’Anders Behring Breivik était un militant néo-nazi. Bien entendu, pour établir un syllogisme fallacieux et des amalgames honteux entre néo-nazisme et critique de l’islamisation de l’Europe. Nous ne reviendrons pas sur les éléments apportés sur Novopress quant au fait qu’Anders Behring Breivik était partisan d’Israël et hostile au nazisme, un peu bizarre donc pour un néo-nazi. Non, comme pour le site droite(s) extrême(s), Anders Behring Breivik, tel un “loup solitaire”, se serait inspiré du livre manifeste de suprématistes blancs américains : les Carnets de Turner. Or, d’une part, rien, dans son manifeste, Anders Behring Breivik ne montre qu’il est suprématiste. Mais surtout, comme l’ont révélé plusieurs articles de la presse… étrangère, Anders Behring Breivik a plutôt repris de larges extraits du terroriste anti-techniciste Ted Kaczynski, alias Unabomber. Donc, rien de néo-nazi. Mais peut-on demander de l’objectivité à des journalistes auxilliaires de basse police ?

Et à ces opérations de basse polices s’ajoute bien entendu une chasse aux sorcières dont les derniers exemples les plus caricaturaux en date sont François Munier qui affirme : “En ce sens, il est grand temps que le gouvernement français réagisse plus vigoureusement contre les discours développés par les groupes d’extrême droite sur la Toile. Il est grand temps que le gouvernement prenne conscience des dangers que comporte le discours islamophobe et qu’il interdise des meetings semblables aux Assises contre l’islamisation de l’Europe tenues à Paris en décembre dernier.” Ou Patrick Lozés, tout aussi ridicule, qui ose prétendre : “Ils sont bien nombreux, ces propagateurs de haine, ces apprentis-sorciers promoteurs d’apéros racistes qui font mine de ne pas voir le feu qu’ils allument. Désormais, nous ne pourrons plus dire ‘je ne savais pas’”.

Une photo libre de droits que Reuters crédite
Une photo libre de droits que Reuters crédite

À noter que certaines agences de presse ne manquent pas de culot, vu qu’elles ont osé établir des droits sur des photos d’Anders Berhing Breivik. Photos disponibles gratuitement sur son manifeste disponible en ligne et que Novopress avait proposé à ses lecteurs… La preuve en images ci-contre et ci-dessous.

Une photo libre de droits que l'AFP crédite
Une photo libre de droits que l'AFP crédite

Trust médiatique : TF1 prend le contrôle de “Metro”

Trust médiatique : TF1 prend le contrôle de Metro

29/07/11  21h00
PARIS (NOVOpress)
– Le groupe de médias français TF1 (appartenant à Bouygues) a annoncé qu’il contrôlait désormais en totalité le journal gratuit Metro France, grâce à l’acquisition des 65,7% du capital du quotidien qui n’appartenaient pas encore à TF1.

“Après avis favorable des instances représentatives du personnel concernées, le groupe TF1 annonce avoir finalisé ce jour l’acquisition des 65,7% du capital de Metro France détenus par Metro International, ce qui porte à 100% la participation de TF1”, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Cette nouvelle concentration médiatique est loin d’être négligeable, car Metro, premier journal gratuit distribué en France en 2002, est aujourd’hui le 2ème journal d’information du pays avec plus de 2,4 millions de lecteurs quotidiens et une diffusion moyenne de 760 000 exemplaires dans les 15 plus grandes villes de France.

Pas forcément une très bonne nouvelle pour la pluralité et la liberté de l’information en France…

Report des incarcérations dans la juridiction de Dunkerque

Report des incarcérations dans la juridiction de Dunkerque

29/07/2011 19h15
DUNKERQUE (NOVOpress) – La situation des prisons françaises est plus que préoccupante comme en témoigne l’actualité du principal établissement pénitentiaire de la région de Dunkerque (Nord). Le procureur de la République de Dunkerque a décidé de reporter l’incarcération des personnes condamnées à une peine de prison, excepté pour les délits les plus graves. En cause, la surpopulation carcérale est pointée du doigt. Le procureur indique que “sur Dunkerque, on doit être à 150 personnes détenues pour 100 places. Quand vous faites coucher des gens sur des matelas, vous vous heurtez aux obligations liées au respect de la vie humaine, aux problèmes d’hygiène, au risque de violences (entre détenus) et à des difficultés de relations avec les fonctionnaires pénitentiaires”.

Les mises sous écrous ont été suspendues suite à “une lettre d’instructions urgente” datée du 25 juillet, suspension courant jusqu’au 5 septembre, pour cause de “surencombrement de la maison d’arrêt de Dunkerque [photo ci-dessus] et des autres établissements pénitentiaires” de la juridiction d’appel. Un recours qui ne s’applique qu’aux peines de prison effectivement prononcées mais ne concerne pas certaines peines courtes non aménageables, des condamnations pour des faits de nature sexuelle ou encore traitant de violences commis en récidive.

Le procureur Philippe Muller assure néanmoins qu’il “ne s’agit pas d’effacer, mais de différer la mise à exécution”. Une décision qui s’oppose à la “volonté” d’accélérer l’exécution des peines voulue par le ministre de la Justice Michel Mercier, dans le cadre de contrats d’objectif avec 14 juridictions affectés par un retard alarmant.

L’administration pénitentiaire recense 64 726 personnes occupant les prisons françaises pour 56 081 places. Mais surtout, les prisons françaises se distinguent par un taux de surpopulation pénale de 115 % actuellement.

Il faut noter également que de nombreuses personnes peuplant les geôles françaises possèdent la double nationalité…

Cruiser OSR : un insecticide dangereux pour les abeilles autorisé ?

Cruiser OCR : un insecticide dangereux pour les abeilles autorisé

29/07/11 – 17h30
PARIS (NOVOpress)
– C’est une nouvelle victoire pour le lobby agrochimique et une nouvelle défaite pour l’environnement. Après avoir été autorisé en enrobage de semences sur le maïs, le Cruiser OSR, cet insecticide dangereux pour les abeilles, vient d’être autorisé sur le colza, une plante très attractive pour les pollinisateurs.

Une autorisation qui suscité la colère de l’organisation écologiste France Nature et Environnement, qui vient de déposer un nouveau recours devant le Conseil d’Etat.

Le Cruiser OSR contient trois substances actives : le thiaméthoxam (un insecticide), le fludioxonil et le métalaxyl-M qui sont tous deux des fongicides.

Or, le thiamétoxam est accusé d’être à l’origine d’une importante surmortalité d’abeilles par les apiculteurs et les associations environnementales.

“Son autorisation sur le colza, plante très visitée par les hyménoptères, est gravissime pour l’avenir du cheptel apicole français”, dénonce donc la fédération environnementaliste

Novopress invitée du Libre Journal des Lycéens sur Radio Courtoisie demain midi

Novopress invitée du Libre Journal des Lycéens sur Radio Courtoisie demain midi

Le Libre Journal des Lycéens du samedi 30 juillet de midi à 13h30 sera consacré à la chasse. Les participants : des journalistes spécialisés, des chasseurs et Dominique Venner qui continuera avec nous sa réflexion sur la chasse comme dernier refuge du sauvage.

En fin d’émission, un entretien avec Arnaud Naudin, rédacteur en chef adjoint de Novopress qui vient de faire peau neuve.

Pour écouter Radio Courtoisie :
Paris 95,6 MHz Caen 100,6 MHz Chartres 104,5 MHz
Cherbourg 87,8 MHz Le Havre 101,1 MHz Le Mans 98,8 MHz ;
Pour toute la France, en clair, sur les bouquets satellite Canalsat (canal 179 ou 496) et TNTSAT
pour le monde entier sur www.radiocourtoisie.net/tempo/

Novopress Radio Courtoisie

Colonisation de peuplement arabo-musulmane : la preuve par les mariages

Colonisation de peuplement arabo-musulmane : la preuve par les mariages©Ihsan Khairir

[box class=”info”]Article repris avec l’aimable autorisation du site Polémia[/box]

En matière d’immigration, le discours officiel est celui de “l’intégration”. Beaucoup d’immigrés, d’enfants ou de petits enfants d’immigrés – les binationaux – ont d’ailleurs la nationalité française en même temps que la nationalité du pays d’origine de leur famille. Certains d’entre eux sont d’ailleurs devenus réellement Français de cœur et de civilisation. Mais force est de constater que c’est une minorité. La majorité des franco-maghrébins ou franco-turcs ou franco-africains pratiquent le retour aux racines comme le prouvent leurs choix matrimoniaux. Jean-Yves Le Gallou fait le point pour Polémia.

Le « mariage mixte » : une notion au sens ambigu

Faute de statistiques ethniques on ne connaît qu’imparfaitement les choix matrimoniaux des franco-musulmans. Et la notion de mariage « mixte » n’est connue qu’au regard de la nationalité : quand un jeune Français d’origine maghrébine épouse un ressortissant algérien ou marocain ou tunisien, c’est un mariage mixte au regard de la nationalité mais non de la civilisation. A contrario quand un jeune musulman de nationalité française épouse un Français de souche ce n’est pas un mariage mixte au regard de la nationalité même si c’en est un au regard de la religion et de la culture.

En pratique trois cas de figure sont à distinguer :

  • – un jeune Franco-musulman épouse en France un autre musulman, Français binational ou étranger ;
  • – un jeune Franco-musulman part chercher son conjoint au pays d’origine de sa famille ;
  • – un jeune Franco-musulman épouse un Français de souche.

Mariage intra-communautaire en France et colonisation de l’espace public

Le mariage en France d’un Franco-musulman avec un autre musulman, étranger résidant en France ou binational, semble très répandu si l’on en juge par les annonces de mariage que publient les mairies. Au demeurant se marier dans sa communauté d’origine semble une solution assez naturelle. Cela ne traduit évidemment pas une volonté d’intégration. D’autant que (pas tous) mais un nombre croissant de ces mariages s’accompagne de troubles à l’ordre public : brandissement de drapeaux étrangers dans les mairies, occupation agressive de l’espace public, délinquance routière collective et rodéos automobiles.

De nombreux maires sont contraints de faire signer des “Chartes de bonne conduite”. Le directeur départemental de la sécurité publique des Yvelines s’est lui vu dans l’obligation de créer une brigade spécialisée de surveillance des… mariages. A Nîmes un maire adjoint témoigne : “Le samedi est devenu la journée terrible”. A Creil, Compiègne, Trappes, Orléans, Maurepas, Versailles et Rambouillet les incidents se multiplient. Interrogé par Le Parisien du 9 juillet 2011 le sociologue Eric Donfu minimise les faits tout en reconnaissant qu’“ il peut y avoir [dans ces événements] un côté un peu défiant, voire identitaire”. En fait, une véritable colonisation de l’espace public à l’occasion d’un acte central de la vie.

Patrick Stéfanini Novopress
Patrick Stéfanini

Mariage au pays et colonisation de peuplement

Tous les Franco-musulmans ne se marient pas en France. Un nombre croissant d’entre eux se marient au pays d’origine de leur famille. Le nombre de mariage de Français enregistrés à l’étranger et transcrits dans notre état-civil est passé de 20.067 en 1994 à 48.200 en 2005 selon le rapport remis au Parlement en 2006 par le Secrétariat général du comité interministériel de contrôle de l’immigration dirigé par Patrick Stéfanini (photo ci-contre).

Or la signification de ces mariages a profondément changé : les mariages entre Européens ont fortement diminué (4.206 seulement pour les quatre principales nationalités : Allemagne, Grande-Bretagne, Belgique, Suisse) ; en revanche, le nombre de mariages contractés à l’étranger avec les ressortissants des pricipaux pays d’émigration vers la France a, lui, explosé, passant de 4.267 à 27.265, soit une multiplication par 6,5 de 1994 à 2005 ! Pour le Maghreb et la Turquie le nombre de ces mariages s’est multiplié par sept, et par 11 pour la seule Algérie, atteignant le chiffre pharamineux de 12.457 en 2005.

Certes, il figure dans ces statistiques des fraudes au mariage ; mais celles-ci ont été rendues plus difficiles par l’évolution de la législation : or le nombre de ces mariages de Français à l’étranger est resté depuis au niveau de 48.000, très précisément 48.301 en 2009 selon le rapport officiel de 2011 sur l’immigration qui se garde prudemment de donner le détail des chiffres ou d’avancer une explication…

Cette omerta statistique ne doit pas cacher la réalité :

  • – certaines jeunes filles sont mariées parfois contre leur gré avec des proches de leur famille restés au pays ;
  • – en plus grand nombres certains jeunes hommes vont chercher « au pays » des jeunes filles qui ont une « meilleures mentalité ».

La conclusion est manifeste : en se mariant de plus en plus fréquemment avec des ressortissants du pays d’origine de leurs parents ou de leurs grands-parents, ces jeunes Franco-Maghrébins, Franco-Turcs ou Franco-Africains ne manifestent pas une intégration croissante à la société d’accueil mais une fidélité maintenue aux valeurs du “bled”, selon l’expression couramment utilisée en banlieue pour désigner les lieux de leur ressourcement.

Et ce phénomène ouvre la voie à une immigration en cascade :

  • – par arrivées en France de parents, descendants ou collatéraux ; arrivées qui sont juridiquement considérées comme « regroupement de familles de Français » (une fois que le nouveau conjoint étranger a pris la nationalité française) ;
  • – par naissances en France des enfants du couple ; d’autant que le taux de fécondité des jeunes étrangères hors Union européenne (2,95 selon l’enquête annuelle de recensement 2008, source INSEE) est supérieur au taux de fécondité moyen des Françaises de naissance (1,80) et souvent même aussi à celui de leur pays d’origine.
Colonisation religieuse par le mariage Novopress
Colonisation religieuse par le mariage

Mariage avec un Français de souche et colonisation religieuse

Il y a enfin un troisième type de mariage : l’union d’un Franco-musulman et d’un Français de souche. Ce type d’union pourrait être interprété comme la preuve d’une certaine intégration voire même d’assimilation. Il y a toutefois un “hic”. La différence de religion s’accompagne généralement de la conversion de l’un à la religion de l’autre.

S’agissant de couples résidant en France il pourrait paraître naturel que la solution adoptée soit le ralliement à la situation de la majorité des Français : catholicisme (de conviction, de pratique ou simplement culturel) ou agnosticisme.

Or c’est l’inverse qui se passe : dans la plupart des cas, c’est la religion la plus intolérante qui s’impose. Ainsi la majorité des jeunes gens et des jeunes filles qui épousent un musulman se font musulman. Le cas inverse paraît très rare ne serait ce que parce que l’apostasie est un crime au regard du droit et des traditions musulmanes. Il y a néanmoins là un problème car de pacifiques relations entre communautés humaines ne peuvent être fondées que sur la réciprocité. Réciprocité ici absente puisque la relation fonctionne en sens unique, dans la seule direction favorable à l’islam.

Colonisation versus assimilation

Sociologiquement, l’intégration c’est le rapprochement des comportements d’un groupe minoritaire de ceux du groupe majoritaire. Ainsi, si l’intégration des immigrés fonctionnait, leur comportement nuptial se rapprocherait de la population générale : les jeunes Français(es) d’origine étrangère épouseraient majoritairement d’autres Français(es) et ne leur imposeraient aucune conversion. Tel n’est manifestement pas le cas.

Certes il a des cas individuels d’assimilation mais le mouvement sociologique de fond est radicalement autre : c’est celui d’une colonisation territoriale et démographique, religieuse et symbolique. Tels sont les faits. Tout autre point de vue relève du “wishfull thinking” et du déni de réalité.

Pour Nissa Rebela, les Niçois en ont assez d’être un simple enjeu dans la carrière parisienne d’Estrosi

Pour Nissa Rebela, les Niçois en assez d'être un simple enjeu dans la carrière parisienne d'Estrosi

29/07/2011 08h00
Nice (NOVOpress) –
Alors que les problèmes ne cessent de s’accumuler dans sa ville, le maire de Nice, Christian Estrosi, préfère jouer les chevaliers blancs de l’anti-Front national en organisant un réunion publique le 11 septembre prochain contre les journées d’été de Marine Le Pen qui se tiendront tenant à Nice cette période-là.

Pour Nissa Rebela, “Les Niçois en ont assez d’être un simple enjeu dans le plan de carrière parisien d’Estrosi, qui ne cherche ici qu’à faire une ridicule démonstration de force. Non pas face à Marine Le Pen, mais en réalité dans un enjeu interne à son parti. Christian Estrosi est dans un conflit ouvert avec Jean-François Copé et n’a pas manqué de rappeler ces derniers jours qu’il dirigeait la deuxième fédération UMP de France.”

De plus, “si le maire de Nice avait vraiment voulu jouer la confrontation, il pouvait profiter du passage de Marine Le Pen pour lui proposer un débat
qui aurait certainement intéressé de nombreux Niçois. Mais quand on songe qu’il fuit ne serait-ce que quand il nous croise sur un marché et que notre présence au Conseil municipal (voir encore la semaine dernière…) est toujours vécue avec angoisse, il y avait peu de chances qu’il se lance dans une telle aventure”
, précise Nissa Rebela.

D’autant que “les Niçois savent bien comment l’UMP remplit ses réunions. Quand on attribue des marchés, quand on subventionne des associations, et surtout quand on dirige les trois principales collectivités locales (ville de Nice, département, Communauté urbaine), on ne peine pas à trouver du monde pour occuper les chaises, fussent-ils des employés. Tout le monde ici sait bien que dans le cadre des meetings de l’UMP il ne faudrait pas parler d’invités, mais plutôt de ‘convoqués’”, indique Nissa Rebela.

Nissa Rebela voit quand même un motif à se “réjouir” de cette “gesticulation grotesque” de Christian Estrosi. En effet, “Estrosi ne pourra pas se rendre à New York pour les commémorations des attentats du 11 septembre 2001. Rappelons que son déplacement dans cette ville en janvier 2008 avait coûté 138 000 euros aux contribuables !”

EXCLUSIF : entretien avec le député Michel Raison [audio]

EXCLUSIF : entretien avec le député Michel Raison

Dans une question écrite adressée au ministère de la Culture, le député UMP Michel Raison demande quelles mesures le ministre entend prendre pour “contrôler la diffusion de certaines œuvres musicales” écrites par des groupes “issus de l’immigration”. De SOS racisme à la sphère médiatique, la condamnation est unanime.

Quelle est la nature de la démarche du député Raison ? Les ligues de vertus doivent-elles continuer à faire la météo politique ? Quelles suites seront données à cette affaire ? Le député a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions.

Propos recueillis par Yann Vallerie

[MEDIA not found]

Marine Le Pen dénonce la duplicité immigrationniste de Sarkozy

Marine Le Pen dénonce la duplicité immigrationniste de Sarkozy

28/07/11 – 12h15
PARIS (NOVOpress)
– La présidente du Front national Marine Le Pen a profité de l’annonce faite par le gouvernement de “réduire la liste de métiers ‘en tensions’ ouverts aux immigrés non européens” pour dénoncer la “stratégie de communication” de Nicolas Sarkozy consistant à donner le sentiment de chercher à réduire l’immigration en France, alors que son bilan dans ce domaine est absolument catastrophique.

Cette annonce gouvernementale est, selon Mme Le Pen, “un exemple caricatural de communication sarkozyste : de belles paroles pour masquer une action nocive et des résultats catastrophiques”.

“Qui peut encore croire la communication électoraliste d’un gouvernement ultra-immigrationniste ?”, a ajouté Marine Le Pen, rappelant notamment l’“accroissement continu du nombre d’étrangers accueilli en France : 114 000 titres de séjour distribués en 2000 sous Jospin, et 203 000 en 2010 sous Sarkozy, soit 78% de plus”.

La chef du parti nationaliste propose, elle, la suppression pure et simple de tous “les listes de métiers ouverts facilement aux étrangers” qui sont une aberration et un affront fait aux Français qui traversent une crise économique sans précédent.

Ramadan : Auchan fait-il du prosélytisme ?

Ramadan : Auchan fait-il du prosélytisme ?

28/07/2011 – 09h00
MÉRIADECK (INFOBordeaux) – Les consommateurs du supermarché Auchan de Mériadeck peuvent éprouver une étrange sensation en allant faire les courses. Pour les accueillir au rayon charcuterie, un stand spécial ramadan. En effet, le ramadan (période de jeune pour les musulmans) commence dans quelques jours, et la grande distribution fait des yeux doux à la forte communauté musulmane présente à Bordeaux.

Ramadan : Auchan fait-il du prosélytisme ?Pourtant, non seulement les produits halal (pratique très controversée qui consiste à égorger les bêtes et les laisser se vider de leur sang) sont mis en valeur, mais le supermarché bordelais fait la promotion auprès de ses clients de livres tels que : “Savoir Prier”, “Le Saint Coran”, “La vie après la mort en Islam”… (image ci-contre)

Il faut dire qu’Auchan commence à attirer la sympathie des musulmans. Pour preuve, le site sunnisme.com a écrit il y a quelques jours un article dithyrambique intitulé “Le Ramadan chez Auchan, c’est magique !”. Pour l’auteur de cette tribune, “Ils font de vrais efforts pour le Ramadan chez Auchan. Pour rassurer le consommateur musulman, très regardant sur la certification de la viande qu’il achète, Auchan a pensé à indiquer quel organisme certifie la viande […] Chez Auchan, on connait les musulmans, on les respecte, et ça se sent” !

Pour mémoire, en 2008, interrogé sur les actions que comptait mettre en place Auchan en direction des autres religions, le responsable du rayon avait eu cette réponse : “Nous agissons aussi pour les chrétiens, par exemple notre enseigne vend du foie gras à Noël” !

Un propriétaire fait appel à des “casseurs” et à leurs barres de fer pour vider un squat [vidéo]

Un propriétaire fait appel à des casseurs et à leurs barres de fer pour vider un squat

Ces images ont été filmés par un voisin d’un squat à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Le nouveau propriétaire  aurait fait appel à des personnes et à leurs méthodes expéditives pour déloger des autononomes (ultra-gauche) qui occupaient illégalement cette résidence. D’après plusieurs témoignages, le nouveau propriétaire aurait demandé plusieurs fois aux squatteurs de partir. Il a dû donc penser nécessaire d’accélerer leur départ à coup de triques, pour aller plus vite que la justice.

À Morieux (Côtes-d’Armor), nouveaux cas de sangliers décédés sur la plage

À Morieux (Côtes-d'Armor), nouveaux cas de sangliers décédés sur la plage©photos-passion

27/07/2011  14h00
MORIEUX (NOVOpress Breizh)
– Près de trente sangliers sont morts depuis le début du mois de juillet sur la plage de Morieux (Côtes-d’Armor) envahie par les algues vertes. L’endroit abonde en cochons, mais il est clair que ces bêtes ne sont pas toutes mortes à cause de la vase, comme l’avait d’abord déclaré la préfecture des Côtes-d’Armor.

Deux cadavres le 7, huit le 24, dix-huit le 26… L’anse de Morieux, à quelques kilomètres de Saint-Brieuc, est devenue le lieu de tous les dangers pour les sangliers des environs. La préfecture des Côtes-d’Armor, on s’en souvient, s’était empressée d’attribuer la mort des deux premiers animaux à un étouffement par la vase.

Mais depuis le temps que les sangliers fouissent pour trouver leur nourriture, on a peine à croire à un hasard aussi massivement fatal. Beaucoup soupçonnent donc que l’hécatombe a d’autres causes : les algues vertes, ou peut-être un empoisonnement de l’eau du Gouessant, le fleuve côtier qui traverse l’anse. Dans un cas comme dans l’autre, une pollution d’origine humaine serait à incriminer.

“Si ça n’est pas bon pour les cochons, ça n’est sûrement pas bon pour l’homme”, note un chasseur de la région. En fait, le sangliers courent plus de risques que les humains car ils fouissent pour trouver leur nourriture. Fourrer sa hure dans des algues en décomposition n’est sans doute pas une bonne idée…

La photo aérienne ci-dessous permet de mieux comprendre pourquoi les sangliers abondent sur la plage de Morieux. L’estuaire du Gouessant, au Sud, est une zone de protection renforcée au sein de la réserve naturelle de la baie de Saint-Brieuc. Dans cette zone boisée, les sangliers prolifèrent depuis quelques années. Il n’est pas rare de voir adultes et marcassins arpenter la plage de Saint-Maurice, à l’Est de l’embouchure.

Des analyses sont en cours. On imagine que la préfecture des Côtes-d’Armor tournera sept fois sa plume dans l’encrier avant de déclarer, comme au début du mois, que les sangliers sont morts de mort naturelle.

Anse de Morieux
Anse de Morieux

La fiabilité du TGV chinois en question

La fiabilité du TGV chinois en question


 27/07/2011 – 10h45
PEKIN (NOVOpress) —
La catastrophe ferroviaire survenue en Chine samedi soir et dont le dernier bilan s’établit à environ 40 morts et plus de 200 blessés, laisse planer le doute quant à la fiabilité du train à grande vitesse chinois. Déjà, la ligne reliant Pékin à Shanghai, à peine mise en service, rencontrait de nombreux incidents techniques. Cette ligne de 1300 km, inaugurée en grande pompe le 30 juin dernier et dont le chantier avait été mené tambour battant en une durée record de 3 ans, se voulait le symbole d’une industrie ferroviaire chinoise couronnée de succès et conquérante et faisait la fierté des autorités de l’empire du milieu. Mais sitôt passée en phase d’exploitation, elle a connu des retards et des pannes à répétition.

Maintenant, ce tragique accident met sérieusement à mal la réputation des chemins de fer chinois. Une rame lancée à pleine vitesse en aurait percuté une seconde, à l’arrêt suite à une erreur de signalisation, entrainant un déraillement et la chute de 4 wagons en bas du viaduc. Les autorités ont bien tenté de museler la presse chinoise – qui une fois n’est pas coutume, s’est montrée très critique à leur égard – rien n’y a fait, les Chinois se sont épanchés sur le Net pour demander la démission des responsables concernés.

Outre une gestion très opaque des appels d’offre par le ministère des chemins de fer, ce qui ne garantit pas le choix de l’optimum technologique, c’est également l’appropriation par les Chinois de technologies occidentales qui est en cause. En effet, malgré le label « 100% Chinois » vanté par le premier ministre Wen Jiabao, une partie non négligeable des technologies employées demeure d’origine occidentale. Si les Chinois excellent en Génie Civil, le matériel roulant, bien que fabriqué en Chine, est conçu par les ingénieurs du canadien Bombardier. C’est encore plus vrai pour les systèmes de contrôle et de navigation. Ainsi, les Chinois pourraient rencontrer des difficultés de mise en application de tels systèmes sur les premiers voyages effectués.

Gageons qu’avec les transferts de technologies systématiquement exigés par la Chine auprès des entreprises occidentales – requête à laquelle elles se plient sans coup férir, trop alléchées par le gigantesque marché de l’Empire du Milieu – la Chine acquerra rapidement la maîtrise de ces technologies et corrigera le tir. L’Europe commet ainsi un véritable suicide technologique et industriel en laissant ses groupes privés – en l’occurrence Alstom et Siemens pour ne pas les citer – se livrer à une surenchère de concessions accordées aux Chinois, sous la pression de leur propre concurrence.

[box]Crédits photo : David Ingram[/box]

La France sur le point d’acheter des drones israéliens

La France sur le point d’acheter des drones israéliens / crédit photo : Kobus Savonije

26/07/2011 – 18h30
PARIS (NOVOpress) — Selon le journal israélien Haaretz sur sa version en ligne, le groupe Israel Aerospace Industries (IAI) va vendre à la France son drone le plus gros et le plus sophistiqué, l’Eitan, 42 ans tout juste après l’embargo décrété par le Général De Gaulle sur la vente d’armes à Israël. La décision a été prise la semaine dernière par le ministre de la défense français. Si la vente se conclut, ce sera la première fois que l’Eitan (ou Heron TP) sera vendu à un pays étranger.

L’Eitan est le plus gros et le plus sophistiqué des drones fabriqués en Israël. Il est assemblé par le groupe IAI et a été mis en service dans l’armée de l’air israélienne il y a un an et demi. L’Eitan a une envergure de 26 mètres, la même qu’un Boeing 737. Il est capable d’effectuer des missions de reconnaissance et de renseignements à une altitude pouvant aller jusqu’à 40 000 pieds (environ 12 kms), ceci avec une autonomie de 36 heures. Sa grande taille lui permet de transporter un grand nombre d’équipements, comme des radars, des sondes et des caméras ainsi que, théoriquement, des missiles. Cette vente de matériel militaire israélien à la France est potentiellement la plus importante jamais effectuée, dix ans après une vente plus modeste constituée de plusieurs drones plus petits de type Heron.

L’embargo français eut deux effets : le premier fut qu’Israël commença à acheter des avions de chasse aux Américains, tels que des Skyhawk, des F-15, F-16 et plus récemment des F-35. Le second effet fut le développement accéléré de l’industrie aéronautique israélienne.

Le premier avion assemblé en Israël fut l’Eagle, en réalité un Mirage français à la sauce israélienne et dont les plans avaient été obtenus par espionnage industriel. Plus tard, le Kfir fut assemblé, suivi par le programme Lavi qui fut abandonné après deux prototypes.

L’échec du Lavi poussa le groupe IAI et d’autres entreprises telles que Elbit à se concentrer sur les drones sans pilote. Aujourd’hui, Israël est considéré comme le leader sur ce segment. Le groupe IAI a refusé de commenter la future vente à la France mais un haut responsable a parlé d’un “historique et juste retour des choses. L’embargo français et le refus de De Gaulle de nous fournir un avion de chasse français développé avec l’expertise israélienne a donné un coup de fouet à l’industrie nationale qui, aujourd’hui, équipe la France avec un avion israélien”.

[box]Rappelons à nos lecteurs l’attaque du 6 novembre 2004 en Côte d’Ivoire, à l’occasion de laquelle 9 soldats français furent tués et 37 gravement blessés ; il fut révélé à l’époque que des conseillers militaires israéliens en poste à Abidjan téléguidèrent les drones qui servirent à repérer les positions françaises.[/box]

Laurent Joffrin confond journalisme et délation

Laurent Joffrin confond journalisme et délation

26/07/2011 15h00
PARIS (Novopress) – Laurent Joffrin a soif de justice. En tout cas, il a soif de connaître et de désigner des coupables.

Tel est l’objet de son article paru sur le site du Nouvel Observateur : “Qui a inspiré le tueur de Norvège ?”. Le directeur de la rédaction de l’hebdomadaire de la gauche caviar y mène une enquête partiale et biaisée, où il dédouane de manière un peu étrange le Front national, l’UMP, la Droite populaire et Claude Guéant. Certes, il considère que ces derniers sont innocents, mais leurs idées et actions ne lui semblent pas si blanc-bleu que cela.

Non, pour Laurent Joffrin, en France, il y a trois coupables, qui osent en plus utiliser Internet : “François Desouche, Bloc identitaire et Riposte laïque. Point de terroristes, évidemment, chez ces gens-là [sic, note de Novopress]. Mais une agressivité verbale telle qu’elle finit par distiller une sémantique de guerre civile.

Et cette “sémantique de guerre civile”, Laurent Joffrin la trouverait dans les commentaires publiés sur les sites associés à ces trois structures. Le hic, c’est que sur Novopress ou sur les sites du Bloc Identitaire, on cherche sans trouver ce que laurent Joffrin décrit ainsi : “‘les muzz’, mais aussi ‘les rats’ ou ‘les blattes’”.

Ensuite, Laurent Joffrin, par des amalgames douteux, met en corrélation des sites qui décrivent les méfaits du multiculturalisme et un homme isolé. Or, les articles de ces trois sites incriminés n’ont jamais fait l’apologie du terrorisme ou de l’appel au meurtre. De plus, faut-il rappeler, comme le fait Fdesouche, à Laurent Joffrin qu’à l’époque où il dirigeait Libération  Vittorio de Filippis, ancien directeur de la publication du quotidien, était interpellé à son domicile suite à une plainte en diffamation pour un commentaire publié sur le site du journal ? À l’époque, les syndicats de journalistes (SNJ, SJ CFTC, SJ FO, USJ CFDT, SNJ CGT) avaient signé un appel commun dénonçant “cette nouvelle atteinte à la liberté de la presse” et appelé à manifester devant le Palais de justice de Paris.

D’autant que Laurent Joffrin cherche souvent à dédouaner l’islam du terrorisme islamiste et l’immigration de l’insécurité. N’y voyant que des actes individuels n’engageant pas une communauté ou un groupe.

C’est pourquoi, comme l’a décidé le Projet Apache, il faut réaffirmer : “Pas plus qu’un attentat ‘islamiste’ ne justifie la stigmatisation d’une religion entière, pas plus que les crimes de Richard Durn n’induisent la responsabilité idéologique de la direction des Verts, pas plus que les exactions tortionnaires d’un Fofana ne sont imputables à la communauté noire, les actes meurtriers d’un dément présumé ‘d’extrême droite’ (bien que franc-maçon, admirateur de Churchill et pro-israélien…) ne peuvent être liés sans malhonnêteté crapuleuse aux engagements et à l’action légale et patriotique d’une foule chaque jour plus nombreuse d’hommes et de femmes soucieux de l’avenir de leur peuple et de la défense de leur identité.
Pour la sérénité et l’honorabilité du débat public, il apparaît impérieux de rompre avec l’actuelle détestable tendance consistant à récupérer des faits divers et des drames ressortant généralement de la pure psychiatrie pour les utiliser à des fins de basse politique.
Le Projet Apache dénonce avec la plus grande vigueur les vautours du ‘politiquement correct’ qui cherchent à faire leur nid sur les cadavres encore chauds de nos frères norvégiens et en appelle au sens de la responsabilité de tous les honnêtes gens, au delà des étiquettes partisanes, pour que cesse l’inepte et calomnieuse campagne de culpabilisation des patriotes et identitaires européens !”