Championnat de Bretagne des Bagadoù : Kemper retrouve son titre

Championnat de Bretagne des Bagadoù : Kemper retrouve son titre

08/08/2011 – 17h00
LORIENT (NOVOpress Breizh) – 18 fois champion de Bretagne, le bagad Kemper a récupéré cette année son titre. Un titre qu’il avait perdu depuis 2005. Une belle victoire remportée par les Glaziks sur les Bigoudens de Cap Caval, détenteurs du titre depuis 2008
.

Samedi, le stade du Moustoir à Lorient, fief des Merlus, avait laissé la place, le temps d’une journée, aux meilleurs bagadoù en compétition pour le championnat de Bretagne. En lice quatorze formations de deuxième catégorie et quinze de la première. Commencé sous la pluie, le concours finira heureusement sous le soleil.

En tête après la première manche qui s’était tenue à Brest en février dernier (vidéo), le bagad Kemper n’aura laissé aucune chance à son rival le bagad de Cap Caval (Plomeur). Alors que 38 centièmes seulement séparaient les deux formations, les Glaziks ont terminé avec 70 centièmes d’avance. La qualité de leur prestation, indiscutable, aura su convaincre les douze membres du jury.

Tangi Sicard, le penn soner de Cap Caval, avait construit la prestation du bagad bigouden autour de différentes danses du pays Plinn, des pays Fisel et Pourlet. Avec en prime une superbe mélodie de Donatien Laurent, «Gwerz an ene reizh». Une très belle prestation, insuffisante toutefois pour l’emporter sur le bagad Kemper qui, avec une suite vannetaise parfaitement interprétée, un Hanter-dro au rythme endiablé précédant une mélodie plus calme, avant de conclure en apothéose par une succession de gavottes pourlet, emportait la décision. Une belle victoire, qui récompense le travail accompli par Steven Bodenes, penn soner de Kemper depuis deux ans, qui bénéficie d’une politique de formation interne tout à fait remarquable.

Hier matin, la traditionnelle Grande parade du Festival interceltique, réunissant dans les rues de Lorient 80 cercles et bagadoù, a attiré près 100 000 personnes venus de Bretagne et d’ailleurs. Authentique, vivante et enracinée, la culture celte fait décidément recette.

Nissa Rebela : « Quartier halal », faisons entendre notre voix !

Nissa Rebela : « Quartier halal », faisons entendre notre voix !

[box class=”info”] Nissa Rebela nous communique : [/box]
Depuis ONZE ans la mosquée de la rue de Suisse (photo) est occupée illégalement, véritable squatt islamique en plein centre-ville, sans que la décision d’expulsion n’ait jamais été appliquée.

Depuis un mois, les musulmans occupent à nouveau la rue chaque vendredi pour leur prière. Nous avons désormais la démonstration qu’il s’agit bien d’un acte politico-religieux puisqu’ils avaient cessé (grâce à la pression que nous avions mis à travers l’apéro « porchetta-rosé » en mars dernier) et ont recommencé pour faire entendre leur mécontentement. Le manque de places dans la mosquée n’a pas grand-chose à voir avec tout ça…

Face à cela la mairie n’a rien trouvé d’autre à faire que de racheter le local de la rue de Suisse pour… le louer à nouveau aux musulmans ! Ce sera donc désormais avec nos impôts que la mosquée des musulmans du quartier Notre-Dame aura été achetée.

ÇA SUFFIT ! Il est grand temps de réclamer le retour au droit dans ce quartier.

Avec les identitaires exigez :

– L’expulsion immédiate – conformément à la décision de justice rendue – des musulmans squattant le local rue de Suisse.
– Que ce local, racheté par la mairie, accueille des activités pour TOUS les habitants du quartier et ne soit pas à nouveau loué à des associations islamiques.
– Que cessent les prières occupant la rue chaque vendredi, par la force s’il le faut, là encore conformément à la loi de ce pays.
– Que la mairie préempte immédiatement les locaux du restaurant La Petite Biche, place Saëtone, sur lesquels des acheteurs liés aux réseaux des Frères Musulmans lorgnent depuis des mois.

Vous pouvez et devez agir en faisant entendre votre voix auprès de la mairie et de l’adjoint au maire chargé des cultes Auguste Vérola, avec courtoisie mais fermeté, par téléphone et courriel :
– Mairie de Nice : 04 97 13 20 43
– auguste.verola@ville-nice.fr

Quand la gauche française allait prendre des leçons de multiculturalisme à Tottenham

Quand la gauche française allait prendre des leçons de multiculturalisme à Tottenham

08/08/2011 – 11h00
LONDRES (NOVOpress) — Le 16 novembre 2005, le journal de 20 heures de France 2 avait suivi une délégation de jeunes d’Evry, venue à Tottenham (aux frais de qui ?) “pour s’inspirer de la politique de promotion des minorités ethniques menée dans ce quartier de Londres, régulièrement secoué par des émeutes il y a une vingtaine d’années”.

Tous s’extasient en chœur sur la “transformation exemplaire” de Tottenham, où l’on a “la fierté d’avoir un espace multiculturel”.

Toulouse : Trois mosquées sont en construction

Toulouse : Trois mosquées sont en construction

07/08/2011 – 17h30
TOULOUSE (NOVOpress) –
Les projets de construction de véritables mosquées géantes s’enchaînent à un rythme soutenu un peu partout en France. Après celle de Strasbourg, la deuxième plus grande mosquée d’Europe, qui a ouvert officiellement ses portes la semaine dernière, la ville de Toulouse devrait voir dans les prochains mois s’achever les travaux de la future mosquée d’Empalot (cliquer sur la photo pour la voir entièrement). Et une nouvelle fois, les dimensions de l’édifice sont pharaoniques : pour un coût de 3,5 millions d’euros et étendue sur plus de 2 000 m2, elle devrait disposer d’une surface de prière supérieure à celle des grandes mosquées de Lyon et Paris, le tout surmonté d’un dôme et d’un minaret de 22 m de hauteur !

Mais les constructions de mosquées ne vont pas s’arrêter en si bon chemin puisque d’autres mosquées sont en construction ou en projet à Toulouse : au Mirail, à Tabar et en projet à Basso-Cambo et Bagatelle.

On va rompre le jeûne du Ramadan à l’Hôtel de Ville de Paris !

On va rompre le jeûne du Ramadan à l'Hôtel de Ville de Paris !

07/08/2011 – 16h00
PARIS (NOVOpress) – La Mairie de Paris (photo) organisera le 24 août prochain, dans les salons de l’Hôtel de Ville, une “soirée du Ramadan”. Cette fête orientale, se voulant “culturelle et musicale”, sera animée par un ensemble de Malouf Tunisien. Et comme la mairie de Paris et son maire Bertrand Delanoë ne lésinent pas sur l’argent du contribuable parisien pour montrer leur grand Amour de l’Islam, les invités et les nombreux élus présents pourront, au coucher du soleil, rompre le jeûne en écoutant des concerts de musique traditionnelle maghrébine !

Trois jours après, c’est au tour de la Villette d’accueillir le “Grand Ramdam”, une “fête populaire et gratuite à la découverte des musiques du monde arabe et du Maghreb”.

En outre, France 2 retransmettra la Nuit du ramadan, en mettant à l’honneur les musiques du Maghreb.

Philippe Vardon et Christian Estrosi sur RTL [audio]

Philippe Vardon et Christian Estrosi sur RTL

Le journaliste de RTL est obligé d’admettre qu’à Nice “dans ce quartier, c’est vrai que les commerces tenus par des Occidentaux sont de plus en plus rares. Reste un boucher au bord de la retraite” et ce boucher précise que “Le soir il y a des rassemblements partout”, “les clients déménagent”(autrement dit les “occidentaux” sont obligés de fuir leur propre sol).

Christian Estrosi considère les membres de Nissa Rebela comme des marginaux. Il est là juge et partie et ce n’est pas l’avis de l’historien des idées et politologue Stéphane François, qui dans l’émission “C dans l’air” de France 5 du 3 août dernier indique “Estrosi est carrément embêté avec” Nissa Rebela, “et Vardon est vraiment très fort de ce point de vue là”écouter sur Novopress ici).

Concernant les autres déclarations d’Estrosi puisque Vardon n’a pas pu répondre sur RTL, voici ce qu’il à répondu par écrit le jour même :

[box]Christian Estrosi a prétendu que Marine Le Pen avait accordé des investitures à des candidats de Nissa Rebela lors des dernières élections cantonales. C’est rigoureusement faux et tout le monde le sait très bien. Nous nous réservons le droit de déposer plainte en diffamation, et j’imagine qu’il en sera de même pour le Front National.

Christian Estrosi s’est défendu de vouloir organiser le 11 septembre un meeting contre Marine Le Pen. C’est pourtant exactement l’inverse qu’il avait déclaré en annonçant cette réunion, voulant en faire une démonstration de force pour se mesurer au FN.

Enfin, Christian Estrosi a prétendu que le conseiller municipal de La Colle-sur-Loup s’étant fait remarquer pour son imitation de l’accent maghrébin avait été suspendu de l’UMP « dans la minute » par ses soins. C’est une fois de plus totalement faux et tous les articles de presse depuis deux jours en attestent. Dans ce cas comme dans tant d’autre, Estrosi a fui ses responsabilités préférant refiler la patate chaude à Messieurs Luca et Condomitti.[/box]
[box class=”warning”]Photo : Christian Estrosi en Afrique ? Non à Nice, pour la fête du “Mieux Vivre Ensemble”[/box]

Après son évasion il provoque la police sur Internet [vidéo]

Après son évasion il provoque la police sur Internet

Poursuivi pour des violences aggravées il s’est échappé pendant son transfert au tribunal de Besançon, Saïd Bahmed, 24 ans, est un récidiviste déjà condamné précédemment pour violences, trafic de drogue, etc. Pour son nouveau délit, le tribunal l’a condamné en son absence à un an de prison ferme.

Maintenant il provoque la police dans une vidéo.

Sous les pavés, le sexe

Sous les pavés, le sexe

En 1969, Clément Rosset a tout juste trente ans. Mais il est déjà un philosophe en vue, grand connaisseur de Schopenhauer, analyste de la philosophie tragique et auteur d’une très étonnante « Lettre sur les chimpanzés » (Gallimard, 1965) qui n’a pas pris une ride.

Clement RossetAujourd’hui, Clément Rosset (photo), longtemps boudé par les mandarins de la philosophie, est reconnu comme un auteur capital. Il doit cette réputation à la clarté de ses exposés et à la légèreté, l’élégance de son écriture. Ce qui est plutôt rare dans la corporation. Pour dix petits euros, offrez-vous : « Logique du pire : Eléments pour une philosophie tragique » et vous m’en reparlerez !

En 1969, Maurice Clavel demande à Rosset de collaborer aux pages « Lettres » du Nouvel Observateur. Une drôle d’idée. Voilà le loup dans la bergerie et le carnage est tel que la contribution de Rosset se borne à dix chroniques en tout et pour tout, avant qu’il soit prié d’aller chasser d’ailleurs.  Ce sont ces chroniques que les Presses Universitaires de France ont republiées, quarante ans après leur première parution, sous le titre “Une passion homicide” (1)

Le plus drôle de ces articles est sans conteste la recension de « La Révolution sexuelle » de Wilhelm Reich (1897-1957) [image en haut de l’article, cliquer sur l’image pour la voir entièrement]. Autour de 1968, ce livre, paru à Vienne en 1930, devient la référence absolue en matière de gaucho-sexualité. Et comme sous les pavés gîte le sexe, Nanterre et Censier se couvrent de références à l’éminent freudo-marxiste.

Le travail de démolition est sans appel. Rosset commence par citer Freud qui, jaugeant la démarche de Reich, estime qu’elle « culminait dans la déclaration absurde selon laquelle l’instinct de mort est un produit du régime capitaliste ». Puis il rappelle la « découverte capitale » du Dr. Reich : « Si vous empêchez un enfant de s’adonner à la masturbation (c’est Rosset qui paraphrase) il virera, politiquement à droite ! En revanche, si vous le laissez sans contrainte, le développement harmonieux de ses facultés sexuelles l’inclinera spontanément vers la gauche. »

La révolution sexuelle de Reich a toutes les allures d’une contre-révolution. Reich, c’est Orwell sur l’oreiller. Ce qu’il propose ? Une « saine sexualité » pratique entre une jeune fille « convenable » et un homme « bien », dans une « bonne chambre, avec des contraceptifs  ‘convenables’ »… Et, forcément, à l’arrivée une reproduction de garçons et de filles clonés, sexuellement performants, sans la moindre déviance !

Sous les pavés, le sexeHeureusement pour lui, Rosset signe d’un pseudonyme (Roger Crémant) car le magazine reçoit des centaines de lettres furibondes. Une romancière très en vue veut l’émasculer et le sieur Daniel Guérin – penseur immense du trotskysme français – se déclare écœuré  par ce « libelle aussi scandaleux et grossier ».

A y revenir, 40 ans après, on voit bien que mai 68 fut aussi la fête de l’intelligence…

Armand Giraud Pour Novopress France

(1) Une passion homicide. Par Clément Rosset. P.U.F., 107 p., 10 euros

Les Etats-Unis continuent leur offensive de charme en direction des musulmans français

Les Etats-Unis continuent leur offensive de charme en direction des musulmans français

06/08/2011 – 16h00
PARIS (NOVOpress) –
Le partenariat entre l’Ambassade des Etats-Unis en France, la Harvard University et l’Institut des Cultures d’Islam à Paris (1), illustre une nouvelle fois l’offensive de l’Oncle Sam en direction des musulmans français.

Le 6ème festival des cultures d’Islam, “Islam and the city”, proposera un regard sur le “croisement d’influence, entre le spirituel ou la musique traditionnelle dite de l’islam et les accords américains”, avec notamment la programmation de musique punk, rap et jazz à la sauce islamique. Le but de ce festival est changer le regard des musulmans sur les Etats-Unis, afin de parler autrement du 11 septembre, de parler autrement d’islam, de parler autrement des Etats-Unis.”

Outre l’Ambassade des Etats-Unis, la Ville de Paris est partenaire de ce festival.

[box class=”info”] (1) L’Institut des Cultures d’Islam à Paris :
“Etablissement culturel de la Ville de Paris, l’Institut des Cultures d’Islam est dédié à la découverte de la diversité des cultures musulmanes actuelles et à la réflexion philosophique et scientifique, dans un esprit de modernité, d’ouverture et de partage. Depuis 2006, l’Institut des Cultures d’Islam s’est installé rue Léon, dans le quartier de la Goutte d’Or (Paris 18e) en attendant d’être accueilli dans les bâtiments définitifs en 2013.” [/box]

Franck Louvrier se met à son compte

Franck Louvrier se met à son compte

[box]Franck Louvrier (42 ans) prend place petit à petit dans la vie politique nantaise. Membre du premier cercle présidentiel, il dirige à l’Elysée le service communication (presse, internet, audiovisuel), soit une cinquantaine de personnes.[/box]

On l’a vu effectuer un tour de chauffe lors des dernières élections régionales en se faisant élire dans les Pays de la Loire. Simple amusement lorsqu’on a affaire à une élection à la proportionnelle ; il suffit de se trouver en position éligible sur la liste.

C’est en 2012 que les choses sérieuses vont commencer. En effet, monsieur Louvrier à l’intention de se jeter à l’eau en mettant un terme à sa carrière de communicant – après l’élection présidentielle. Fin de l’aventure élyséenne. On devrait donc le voir poser sa candidature dans une circonscription de l’agglomération nantaise aux élections législatives de juin 2012.

Etape indispensable pours se faire connaître du grand public et s’imposer à la droite locale. Avant la grande bataille de 2014 : les élections municipales à Nantes. « Il y a un mandat qui me plait énormément, c’est celui de maire », aime-t-il raconter aux journalistes qui l’interrogent sur ses ambitions.

Une certitude, Franck Louvrier est un professionnel de la politique et de la communication – au plus haut niveau. Donc un concurrent dangereux pour Jean-Marc Ayrault. Pour ce dernier les élections municipales ressemblaient fort – jusqu’à ce jour – à une promenade de santé puisque les locomotives choisies par la droite (Daniel Augereau, Elisabeth Hubert…) ne brillaient pas par leur efficacité. Des petites pointures incapables de battre Ayrault.

La prochaine fois, le facteur usure jouera contre M. Ayrault, maire depuis mars 1989. Il sera facile à l’équipe Louvrier de lancer à l’intention du sortant : « 25 ans, ca suffit ! ». Et de dénoncer son état de cumulard : maire de Nantes, président de la communauté urbaine, député, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale. Quatre métiers pour un seul homme…donc un élu absent, indisponible et inapprochable par le nantais de base.

Notons également qu’en cas de victoire de la gauche en 2012, Jean-Marc Ayrault deviendra forcément ministre. Ce qui le rendra encore un peu moins présent. D’où un inévitable affaiblissement sur le plan électoral.

Le programme socialiste pour la présidentielle de 2012 ambitionne, timidement, de limiter le cumul des mandats. Il est ainsi indiqué que « la modernisation de la vie politique ne peut faire l’économie de l’interdiction du cumul d’un mandat exécutif local avec un mandat parlementaire ». Si ces bonnes intentions devenaient réalité, Jean-Marc Ayrault, ministre ou pas, devrait choisir entre Paris et Nantes. Parions que sa préférence ira à la capitale. Ce qui arrangerait bien les affaires de Franck Louvrier…

*** Photo : La mairie de Nantes.

Marseille : le parking du racket par les “jeunes” [vidéo]

Marseille : le parking du racket par les "jeunes"

05/08/2011 – 17h00
MARSEILLE (NOVOpress) –
Vous ne rêvez pas, ça ne se passe pas dans une ville du tiers monde mais bien au centre de Marseille, deuxième ville de France !

Un “jeune” soulève la barrière et l’automobiliste va garer sa voiture. Il paiera en partant. 5 €, c’est le tarif unique, inscrit grossièrement au feutre sur une borne. 5 €, c’est l’argent empoché par un groupe de “jeunes” qui garde la barrière toute la journée. Ceci en toute impunité car les autorités de la ville, la police, les élus, sont au courant mais ne réagissent pas. Crainte d’une émeute probablement.

Le gestionnaire du parking a du abandonner le site depuis plusieurs mois à cause de la délinquance alentour, sur ses employés notamment, et le parking ressemble à un terrain vague.

Auparavant ce parking rapportait à la communauté urbaine 100 000 euros par an qui maintenant sont autant d’impôts en plus pour les Marseillais.

Philippe Vardon : Christian Estrosi sur RTL, le grand n’importe quoi !

Philippe Vardon : Christian Estrosi sur RTL, le grand n’importe quoi !

[box class=”warning”] Philippe Vardon (photo), président de Nissa Rebela nous communique : [/box]

J’ai écouté avec attention – et donc consternation – Christian Estrosi sur RTL ce matin.

Je ne reviendrai pas sur le tournant social de Christian Estrosi qui fait bien rire tout le monde à Nice, nous qui savons trop bien comment le roitelet et sa cour se préoccupent de la plèbe et comment ils se comportent au quotidien. Mais il y a bien d’autres choses à commenter.

Christian Estrosi a estimé que Nissa Rebela (j’avais été interviewé par la radio et une phrase de mon entretien a été diffusée) ne réunissait que «quelques marginaux»(1).

Quel mépris pour les Niçois et Niçoises qui ont défendu nos couleurs lors des différentes élections. Contrairement à beaucoup de personnes dans l’entourage de M. Estrosi, nous n’avons pas toujours vécu de la politique et nous sommes tous d’honnêtes et respectés travailleurs dans nos domaines respectifs. Certains ayant même connu une certaine réussite dans le monde de l’entreprise ce qui n’est pas – je crois – le cas de notre cher maire.

Quel mépris aussi pour les milliers de Niçois qui votent pour les candidats identitaires, et plus largement pour les dizaines de milliers de Niçois qui nous ont en sympathie et soutiennent notre action.

Nous ne sommes pas des marginaux M. Estrosi. Nous, nous sommes le peuple !

Christian Estrosi a aussi réclamé à l’antenne que les personnes ayant apposé quelques affichettes inoffensives sur des plaques de rue soient condamnés pour « incitation à la haine raciale ». Une haine dont on cherche toujours la trace tant sur le fond que sur la forme… On aimerait voir M. Estrosi aussi ferme avec les musulmans qui bloquent la rue de Suisse chaque vendredi, ou ceux qui font pression sur les commerçants du quartier vendant de l’alcool.

Christian Estrosi a prétendu que Marine Le Pen avait accordé des investitures à des candidats de Nissa Rebela lors des dernières élections cantonales. C’est rigoureusement faux et tout le monde le sait très bien. Nous nous réservons le droit de déposer plainte en diffamation, et j’imagine qu’il en sera de même pour le Front National.

Christian Estrosi s’est défendu de vouloir organiser le 11 septembre un meeting contre Marine Le Pen. C’est pourtant exactement l’inverse qu’il avait déclaré en annonçant cette réunion, voulant en faire une démonstration de force pour se mesurer au FN.

Enfin, Christian Estrosi a prétendu que le conseiller municipal de La Colle-sur-Loup s’étant fait remarquer pour son imitation de l’accent maghrébin avait été suspendu de l’UMP « dans la minute » par ses soins. C’est une fois de plus totalement faux et tous les articles de presse depuis deux jours en attestent. Dans ce cas comme dans tant d’autres, Estrosi a fui ses responsabilités préférant refiler la patate chaude à Messieurs Luca et Condomitti.

En réalité la grande chance de Christian Estrosi est de ne jamais avoir de véritable contradicteur en face de lui. Il faut dire qu’il se débrouille pour éviter toute réunion et tout débat où il pourrait se retrouver un tant soit peu mis en difficulté.

Qu’il continue de bien en profiter pour raconter n’importe quoi, car il se pourrait bien qu’en 2014 il voit « quelques marginaux » lui compliquer la vie !

Philippe Vardon – président de Nissa Rebela

(1) Note de Novopress. Pour les “marginaux” voir ici l’avis de l’historien des idées et politologue. Stéphane François, dans l’émission “C dans l’air” de France 5 du 3 août 2011 : “Estrosi est carrément embêté avec” Nissa Rebela, “et Vardon est vraiment très fort de ce point de vue là”.

Un conseiller municipal UMP envoi un courriel à ses “amis” imitant l’accent magrébin

Un conseiller municipal UMP envoi un courriel à ses "amis" imitant l'accent magrébin

Gilbert Garelli, conseiller municipal UMP d’une commune des Alpes-Maritimes, s’est fendu d’un mail à ses “amis”, au premier jour du ramadan, imitant l’accent magrébin.

Mais qu’a-t-il pris à Gilbert Garelli, conseiller municipal UMP de La Colle sur Loup (photo), petite commune des Alpes-Maritimes ? C’est la question que se posent ses collègues de la majorité présidentielle après avoir pris connaissance d’un email plus que douteux.

Lundi dernier, premier jour du Ramadan, l’élu a envoyé à ses “amis” politiques un courriel les invitant à étudier le programme du Parti socialiste, mais écrit en imitant l’accent magrébin, apprend-t-on jeudi 4 août par “Nice Matin”. Lionel Luca demande à ce que l’UMP réagisse comme il se doit et suspende Gilbert Garelli.

Le “Nouvel Observateur” s’est procuré l’email en question. Voilà ce qu’a pu lire avec étonnement une vingtaine de destinataires de ce texte : “Afin di préparer la prochaine réunion UMP di la colle qui devrait si tenir li lundi 26 septembre salle Paillere, ji vous propose étudier le programme di PS (…), Ji vous propose aussi un voyage di pèlerinage pour li 15 août à la mosquée di Strasbourg qui vient d’ouvrir, mesdames prévoyez un foulard. Ji vous souhaite un bon ramadan”. […]

[box class=”info”] Source et suite sur Le Nouvel Observateur. [/box]

Note de Novopress : La transmission du courriel à la Presse fait penser qu’il y a une “bonne” ambiance à l’UMP !

“La droitisation que l’on voit actuellement vient du Bloc Identitaire” [vidéo]

"La droitisation que l'on voit actuellement vient du Bloc Identitaire"

Dans l’émission “C dans l’air” de France 5 du 3 août, l’historien des idées et politologue, Stéphane François, indique que dans la vie politique et la société “la droitisation que l’on voit actuellement ne vient pas du FN, elle vient plutôt du Bloc Identitaire avec “les opérations apéro pinard-saucisson, la polémique sur la prière dans le quartier de la Goutte-d’Or, etc.”

Il insiste aussi sur l’influence des Identitaires sur le plan locorégional en citant par exemple Nice : “Estrosi est carrément embêté avec” Nissa Rebela, “et Vardon est vraiment très fort de ce point de vue là”.

Des musulmans profitent du ramadan pour prier en public en plein Paris ! [vidéo]

Des musulmans profitent du ramadan pour prier en public en plein Paris !


Lundi 1er août 2011, entre 22h et 23h, plusieurs dizaines de musulmans prient en public devant l’immeuble du 105 rue Vercingétorix (Paris, 14e arrondissement).
Sans la moindre gêne, les musulmans ont occupé l’espace public durant plus d’une heure, faisant retentir leurs “Allah ouakbar !” à de nombreuses reprises.

Imaginez le calvaire des habitants de cet immeuble du 105 rue Vercingétorix.

Cela prouve que partout, absolument partout, vous pouvez vous retrouver confrontés à des musulmans en prières occupant la chaussée de la rue, ou les trottoirs, ou le chemin d’entrée d’un immeuble.

Il ne s’agit là que d’un exemple parmi tant d’autres : durant les 30 jours du ramadan, chaque soir, en de nombreux lieux, des milliers de musulmans prient illégalement en public dans la capitale française.

Année après année, la situation s’aggrave, sans aucune intervention des autorités françaises !

Source ici.

Le constructeur de la mosquée Arrahma de Nantes fait faillite

Le constructeur de la mosquée Arrahma de Nantes fait faillite


04/08/2011 – 18h00
NANTES (Breizh NOVOpress) – Taner Topdemir, patron d’Océane constructions, a dû déposer le bilan de sa société, victime d’une crise de croissance mal gérée. Bénéficiaire de nombreux contrats de sociétés publiques d’HLM, le groupe s’était aussi lancé dans la promotion immobilière.

Océane constructions, une entreprise de bâtiment d’Orvault qui emploie environ 200 personnes, vient d’être mise en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce. « Océane constructions a été victime d’une erreur de gestion très classique », commente un comptable nantais. « L’entreprise n’a pas su gérer son développement. Son chiffre d’affaires a fortement augmenté ces dernières années, mais le fonds de roulement n’a pas suivi. Une crise de trésorerie était inévitable. » Afin de geler les créances, la société avait été placée en procédure de sauvegarde voici quatre mois ; cela n’a pas suffi à la sauver.

Océane constructions s’était imposée en quelques années dans les milieux nantais du BTP. Créée en 2002, elle était dirigée par un jeune Turc, Taner Topdemir. Elle bénéficiait de nombreux contrats attribués par des constructeurs de HLM de Loire-Atlantique et des départements voisins comme Atlantique Habitations ou ESH Logis Ouest, dans le cadre programmes comme La Frégate à Donges, les Jardins d’Amaryllis aux Sorinières ou le Domaine des Pépinières à Angers.

Elle avait aussi été choisie pour le chantier de la mosquée Arrahma, construite à Nantes avec le soutien de la municipalité de Jean-Marc Ayrault (photo de la mosquée avec ses deux minarets, cliquer sur la photo pour la voir en entier).

Bon Ramadan avec Leader Price

Bon Ramadan avec Leader Price

04/08/2011 – 11h40
PARIS (NOVOpress) –
La chaîne de magasins alimentaires discount Leader Price lance, du 27 juillet au 7 août, une offre spéciale Ramadan proposant des promotions sur les produits Halal qu’elle commercialise. Une preuve de plus que l’islamisation progressive de la France et de l’Europe et la substitution de population ne sont pas des « délires » d’individus qualifiés de « xénophobes » par les médias aux ordres du Mondialisme, mais bien un constat se basant sur la réalité.

D’autant plus que des politiques analogues sont prises par d’autres chaînes de magasins alimentaires dont par exemple Auchan.

Bon Ramadan avec Leader Price