Entretien avec Richard Roudier, membre du bureau exécutif du Bloc Identitaire [audio]

Entretien avec Richard Roudier, membre du bureau exécutif du Bloc Identitaire [vidéo]

30/08/2011 17h30
NIMES (NOVOpress) – L’université de rentrée du Bloc Identitaire se tiendra les 9, 10 et 11 septembre en Provence, sur le thème du combat identitaire européen.

Au programme cette année, une dizaine d’intervenants, des ateliers pratiques et politiques ainsi qu’une grande soirée sur le thème de l’Europe.

Présentation détaillée en compagnie de Richard Roudier, membre du bureau exécutif du Bloc Identitaire et responsable de l’évènementiel.

Propos recueillis par Yann Vallerie

[MEDIA not found]

Samedi 3 septembre, Journée d’Esprit public et de la Ligue du Sud à Orange

Samedi 3 septembre, Journée d'Esprit public et de la Ligue du Sud à Orange

Samedi 3 septembre aura lieu, au théâtre municipal d’Orange (Vaucluse) de 9h30à 18h30, la Journée d’Esprit public et de la Ligue du Sud (PAF 10 euros).

Thème de cette journée : “2012 : quels enjeux pour la France ?”

Programme :

– Jacques Bompard, maire d’Orange, conseiller général : “2012 : les axes de salut public dont la France a besoin”. Interviendront également : Michelle Carayon, Dominique Michel, Ronald Perdomo.

– “Justice, délinquance, immigration : Sarkozy face à son bilan” par Hervé de Lépinau, avocat

– “L’Etat sarkozien : fort avec les faibles, faible avec les forts” par Philippe de Beauregard, juriste

– “2012 : l’enjeu du vote ethnique” par JeanVallier, directeur de communication

– “Nos raisons d’espérer pour la France” par Xavier Fruleux, cadre

– “Président de droite ou président de gauche : quelle différence pour les communes ?” par Marie-Claude Bompard, maire de Bollène, conseiller général

Cette Journée sera suivie du Grand Banquet de l’Esprit public salle des fêtes Alphonse Daudet à Orange, à partir de 19h30 (PAF 15 euros).

Réglement pour la Journée  à l’ordre du trésorier de la Ligue du Sud à renvoyer Ligue du Sud Clos cavalier 84100 Orange

Réglement pour le banquet à l’ordre de l’Esprit public.

Pour Michel Rocard, DSK est “un malade mental” [vidéo]

Pour Michel Rocard, DSK est “un malade mental”

Michel rocard, retiré de la vie politique mais apportant encore son concours à l’action de Nicolas Sarkozy, n’a pas fait hier, lundi 29 août, dans la dentelle lors du Grand Journal de Canal +. L’ancien Premier ministre a en effet affirmé que DSK était “un malade mental” !

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

[Tribune Libre] Décroissance : Pourquoi Paul Ariès a-t-il aussi peur des “identiverts”? par Xavier Eman

Décroissance: Pourquoi Paul Ariès a-t-il aussi peur des “identiverts”? par Xavier Eman

Paul ArièsSi Paul Ariès ne ménage pas, à juste titre, ses attaques contre le capitalisme et sa boulimie productivo-consumériste qui mène notre monde à l’abîme, il semble cependant viscéralement attaché au « droit de propriété ». Estimant que le concept de « décroissance » appartient sans contestation possible à sa petite personne et à ses quelques amis en sandales, il n’a donc de cesse que de dénoncer, pratiquement à chaque numéro de son (fort intéressant au demeurant) journal, les « faux amis » de son cher bébé « décroissant », qu’il surveille comme un père abusif et jaloux bien que, de toute évidence, la paternité réelle ne lui revienne aucunement.

Mais qui sont donc ces terribles et inquiétants « faux amis » qui, dans la mentalité obsidionale d’Ariès, sont bien plus dangereux que les plus farouches adversaires proclamés ? Et bien, grosso modo, ce sont tous ceux qui ont l’outrecuidance de se pencher sur les problématiques de localisme, d’écologie, de simplicité volontaire, de ré-enracinement, d’économie alternative et de néo-ruralisme sans avoir au préalable reçu l’approbation morale et le tampon citoyen de la « gauche ».

Alain de Benoist, les écologistes indépendants, Antoine Waechter… tout le monde y passe. Et au premier rang de ces horrifiques et fantasmés « infiltrés », on trouve, bien sûr, les machiavéliques « identiverts » qui ont la criminelle audace d ‘étendre le concept de bio-diversité aux peuples du monde, qui pensent que le libéralisme marchand mondialisé encourage et se nourrit des flux migratoires et que, de ce fait, on ne peut combattre efficacement l’un sans s’opposer à l’autre, que les hommes sont aussi le fruit d’une héritage, d’une histoire et de valeurs spécifiques et que donc le déracinement massif et le « métissage» imposé à grande échelle sont des crimes contre la pluralité du monde, qu’il ne peut y avoir d’échanges fructueux et enrichissants qu’entre peuples libres, autonomes et différenciés, que la circulation « libre et incontrôlée » des personnes a pour inévitable corollaire celles des capitaux et des marchandises et qu’il est donc mensonger et démagogique de prétendre souhaiter l’un sans assumer l’autre…

Que l’on ne partage pas ces opinions peut bien évidemment se concevoir mais cela fait-il pour autant des « identiverts » des monstres déshumanisés avec lesquels on ne peut « même pas débattre » et dont la dénonciation ignominieuse (et mensongère) est plus cruciale et urgente que le combat contre les néo-esclavagistes du Medef, les pollueurs de tous poils, leurs complices de la finance internationale et tous ceux qui, d’un bord à l’autre de l’échiquier politique, refusent d’aborder le thème de la décroissance sous un autre angle que celui du ricanement méprisant ? Dans l’esprit de Paul Ariès, confit au fin fond de son sectarisme, la réponse est évidemment : oui ! Car, voyez-vous, Monsieur Paul Ariès ne juge pas les faits, les dires ou les actes, non, il sonde les coeurs et les âmes ! Sublime devin, il décrypte les « arrières-pensées » et suppute les « non-dits » !

Article de Paul Ariès contre les identiverts
Article de Paul Ariès contre les identiverts

Les méthodes des procès de Moscou, ont, semble-t-il, encore de beaux jours devant elles…

Les « identiverts » fondent une Amap? Mais c’est qu’ils rêvent de pouvoir aller chercher leurs carottes et leurs navets en chemise brune ma bonne dame !

Les « identiverts » travaillent avec des Africains pour déconstruire le mythe occidentaliste de « l’Eldorado migratoire » ? C’est pour mieux camoufler leur racisme épidermique, bien sûr !

Les « identiverts » tentent de mettre en place une coopérative de défense des viticulteurs familiaux ? Abject protectionnisme petit-bourgeois !

Les « identiverts » proposent une détaxation de proximité… Bon là, on n’a pas encore trouvé ce qui était odieux mais le simple fait que cela vienne d’eux rend cette proposition intolérable et inacceptable !

Dans un monde sain et apaisé, les divergences qui peuvent exister au sein de la mouvance anti-capitaliste et écologisto-localiste donneraient lieu à des échanges et débats sans doute virulents, mais certainement utiles et fructueux . Ce n’est malheureusement pas le cas. Les vieux réflexes idéologiques gauchistes sont plus forts que l’intérêt général et les petits chefs de clans de la décroissance boboesque nullement à la hauteur des immenses enjeux qu’ils prétendent embrasser. Dont acte.

De leur côté, les « identiverts » continueront à clamer « Vivre et travailler au pays ! » sans se sentir obligés d’ajouter « … mais au pays de son choix » par peur panique de sortir des limites rassurantes et confortables du « politiquement correct ». De Dieppe à Yamoussoukro : localisme, communauté, tradition ! Et mort aux cons !

La communauté juive de France manifeste son attachement à Israël

La communauté juive de France manifeste son attachement à Israël

29/08/11 19h00
PARIS (NOVOpress)
– Plusieurs centaines de membres de la communauté juive de France se sont rassemblés ce dimanche près de l’ambassade d’Israël à Paris pour soutenir l’État hébreu et dénoncer les attaques de ces derniers jours.

Agitant des drapeaux israéliens, les manifestants brandissaient également des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : “La France doit combattre les islamistes en Afghanistan, en France et à Gaza” ou “Les terroristes ne sont jamais des activistes”.

Les médias “se comportent comme des relais de la propagande palestinienne, source principale de l’antisémitisme” et “ignorent totalement la souffrance de la population civile israélienne, attaquée lâchement”, a notamment déclaré un représentant du Secours français pour Israël, sans toutefois préciser lequel des médias, de TF1 de Martin Bouygues au Monde de Louis Dreyfus en passant par Libération du Baron Rothschild, était le plus “pro-palestinien” dans son traitement de l’actualité au Proche-Orient.

Les manifestants affirmaient également que “pour combattre les attaques terroristes, les représailles israéliennes sont justifiées, légitimes et légales”.

L’actuel regain de violences dans et autour de la bande de Gaza a déjà fait 15 morts et plus de 50 blessés côté palestinien et un mort et environ 20 blessés en Israël.

Jean Mabire, “Européen et Normand”

Jean Mabire « Européen et Normand »

Dans son numéro 140, (juillet à septembre 2011), la revue Éléments nous présente l’ouvrage que vient de terminer Alain de Benoist, « Bibliographie de Jean Mabire ».

Le livre est édité par l’Association des Amis de Jean Mabire (15 rue de Breuilles, 17330, Bernay Saint Martin – 9 €)

Comme l’écrit Dominique Venner qui a assuré la préface du livre, Jean Mabire fut beaucoup plus que l’auteur des ouvrages qu’il consacra à de nombreuses unités militaires. Il fut d’abord un « éveilleur sans égal, qui donna vigueur et beauté à l’idée normande. »

Jean Mabire se définissait lui même comme « Européen et Normand » et la revue indique que c’est sans doute dans ses romans et nouvelles, dans ses travaux sur les grandes figures de la littérature et de l’épopée normande qu’il donna le meilleur de lui même.

Le travail méthodique d’Alain de Benoist fait l’inventaire de tous les livres publiés ou dirigés par Jean Mabire et nous vous invitons à vous le procurer ainsi qu’à vous inscrire à l’Association des Amis de Jean Mabire pour perpétuer le souvenir de ce grand Normand.

[box class=”info”]Auteur : « Normandie Identitaire » / Crédit photo : AAJM[/box]

Rediffusion du Libre Journal de Romain Lecap du 27 août [audio]

Rediffusion du Libre Journal de Romain Lecap du 27 août [audio]

Le “Libre journal des lycéens” de Radio Courtoisie du samedi 27 août 2011 avait pour thèmes “Ces peuples qui luttent pour leur survie”, avec comme invité le responsable d’une ONG, Solidarité identités, qui œuvre dans le Sud-Est asiatique notamment. Retrouvez ci-dessous cette émission, animée par Romain Lecap et Xavier Delaunay. Durée : 88 minutes

[MEDIA not found]

L’Hôtel de Ville de Paris à l’heure du Ramadan [vidéo]

L'Hôtel de Ville de Paris à l'heure du Ramadan

La soirée de Ramadan organisée mercredi dernier par le maire de Paris, Bertrand Delanoë (photo ci-dessus pendant la soirée), à l’Hôtel de Ville a créé une vive polémique parmi la classe politique. A cause de son coût (selon les dires de la mairie, 99 000 euros rien que pour pour le repas de l’iftar et la partie culturelle), et de son caractère religieux.

L’Hôtel de Ville de Paris à l’heure du Ramadan [vidéo]

 

D’ailleurs, pour marquer leur opposition, la veille de cette soirée, les militants du Projet Apache avaient collé plusieurs centaines d’affiches autour de l’Hôtel de ville.


Soirée ramadan 2011 à la mairie de Paris par Yann333

Un plan spécial « anti-Marine » pour les troupes de Jean-Luc Mélenchon

Un plan spécial « anti-Marine » pour les troupes de Jean-Luc Mélenchon

28/08/11 – 17h00
GRENOBLE (NOVOpress)
– Qui est l’adversaire principal du « Front de Gauche » de Jean-Luc Mélenchon ? Le capitalisme ? Le « système » ? La banque ? Les exploiteurs ? Non, c’est Marine Le Pen !

En effet, réunis à Grenoble pour leur rentrée, les militants du Parti de Gauche ont planché en atelier spécial sur les moyens d’enrayer la progression de Marine Le Pen.

Il est vrai que Jean-Luc Mélenchon avait prévenu: «Mon adversaire, c’est elle».

Etrange sens des priorités à l’heure de la crise économique et de la précarisation des classes populaires et moyennes, mais c’est avec beaucoup d’attention qu’une centaine d’adhérents, carnets de notes et stylos en mains, ont planché sur le thème: «Comprendre et lutter contre le FN de Marine Le Pen».

Accusée de « chasser » sur des terres qu’ils croient leur être réservées avec son patriotisme social, Marine est donc la cible numéro un des membres de Front de Gauche qui souhaitent « mettre davantage en avant le fait que dans la vie sociale économique et politique de notre pays il y a eu un apport considérable des étrangers dans notre histoire passée, présente et future».

Un discours qui ressemblent étrangement à celui du Medef qui appelle des ses vœux de nouvelles vagues d’immigration pour « soutenir » l’économie.

Bisbille dans le halal : le Quick halal de Villeurbanne n’est peut-être pas halal ! [vidéo]

Bisbille dans le halal : le Quick halal de Villeurbanne n’est peut-être pas halal !

27/08/2011 – 18h00
LYON (NOVOpress) –
Le Quick entièrement halal de Villeurbanne a connu la célébrité à ses débuts, au printemps dernier, du fait de l’irruption dans l’établissement de 70 “cochons” mécontents de “Rebeyne! les jeunes identitaires lyonnais” (image ci-dessus et vidéo ci-dessous). Ils protestaient contre le fait d’imposer à tous les clients de manger halal et de payer une taxe halal islamique pour la certification des produits halal.

Ce Quick est maintenant l’objet d’une polémique dans les milieux musulmans : il ne serait peut-être pas vraiment halal !

Selon l’hebdomadaire “Tribune de Lyon“, il y aurait de fortes incertitudes sur la certification islamique de la viande du Quick halal de Villeurbanne qui s’approvisionne à la société Socopa.

Pourtant, la société Socopa aurait été recommandée par la mosquée d’Evry (Essonne). Mais une affaire mettant en cause Socopa et la mosquée amène la chaine Quick à engager, dès septembre, un audit au sujet de sa viande halal. Un dirigeant de Socopa prend la défense de sa société en avançant que “la viande était contrôlée par des organismes islamiques dans le pays d’abattage et il n’y avait donc pas besoin d’un autre contrôle par la mosquée d’Evry“. Ce à quoi, le recteur de la grande mosquée de Lyon, Kamel Kabtane répond : “C’est du halal à la mode Socopa, il n’y a pas de contrôleur et la certification se fait à la petite semaine“.

:: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::

Revoir la vidéo “Rebeyne! vs Quick Halal” du 7 mars 2010.
A eu 500.000 visualisations rien que sur cet hébergement, alors qu’il y en a plusieurs autres.

Nice : Victoire identitaire, il n’y aura pas une seconde mosquée dans le quartier de la rue de Suisse

Nice : Victoire identitaire, il n’y aura pas une seconde mosquée dans le quartier de la rue de Suisse

[box class=”info”] Nissa Rebela nous communique : [/box]

Le 6 juillet, lors d’une conférence de presse devant l’ensemble des médias locaux et en compagnie de Jacques Peyrat, les identitaires étaient les premiers à dénoncer le projet de rachat du restaurant La Petite Biche sur la place Saëtone par des réseaux islamiques proches des Frères Musulmans.

Nous demandions alors expressément l’intervention de la municipalité pour préempter ces locaux de 250 m², dont la transformation en mosquée aurait été un nouveau coup dur porté au quartier Notre-Dame, en passe de devenir un véritable quartier halal en plein cœur de notre cité. Préempter, et pour y faire des équipements d’intérêt général et certainement pas pour louer la salle aux musulmans comme la mairie souhaite le faire rue de Suisse !

Il aura fallu près de deux mois de lutte acharnée pour que la mairie (les premiers rendez-vous demandés par le propriétaire actuel du restaurant s’étant avérés sans résultats) se décide enfin à agir. Hier, la préemption définitive du restaurant La Petite Biche a été notifiée à son propriétaire par un courrier d’huissier. Un grand soulagement pour cet homme qui refusait de voir une affaire familiale devenir une grande mosquée, et pour tous les riverains qui ne supportent plus le triste sort de leur quartier. Les 250 m² du restaurant devraient être affectés à des services municipaux dans les mois qui viennent.

Nous avons révélé ces faits dans les médias ; il y a dix jours nous avons demandé à nos sympathisants et plus largement à tous les Niçois refusant l’islamisation de leur ville de faire pression sur la municipalité en téléphonant et écrivant (d’après des sources internes à la mairie, plusieurs centaines d’appels auraient été reçus en quelques jours à peine) ; et on peut aussi penser que l’action menée par quelques courageux rebelles ayant décidé de changer de manière symbolique le nom des rues d’Italie, d’Angleterre et de Suisse pour provoquer une réaction n’est pas pour rien dans l’évolution de la situation.

Sans conteste, il s’agit d’une victoire importante face à Christian Estrosi et sa politique de collaboration avec l’UOIF, d’une victoire importante face à l’islamisation de notre cité et la ghettoïsation de notre centre-ville. Une victoire identitaire, et plus que tout une victoire pour le peuple historique de Nice.

Mais, ici comme ailleurs, le combat n’est pas terminé. Nous devons désormais obtenir que les musulmans squattant depuis ONZE ans la mosquée de la rue de Suisse (sans bail, sans verser de loyers) soient expulsés conformément à la décision de justice ayant été rendue. Et ce bâtiment, à travers son achat déjà réalisé par la mairie, doit être mis au service de la rénovation de ce quartier et non de sa communautarisation.

En faisant cesser les prières de rue avec l’apéro porchetta-rosé en mars dernier, en imposant aujourd’hui à la mairie la préemption du restaurant place Saëtone, nous avons montré que nous pouvions peser sur les événements en nous battant. Aidez-nous, rejoignez-nous !

————————————————
NISSA REBELA
Contact : contact@nissarebela.com
Tél : 09 50 10 45 40
Adresse postale : NR – BP 13 – 06 301 Nice cedex 04
———————————————————–

Pour le troisième mois consécutif, forte progression du chômage en France

Pour le troisième mois consécutif, forte progression du chômage en France

26/08/2011 – 19h10
PARIS(NOVOpress) – Confirmant la tendance observée depuis mai, le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté en France de 1,3 % en juillet. On compte désormais 2.756.500 chômeurs de catégorie A, du jamais-vu depuis janvier 2000.

Selon les statistiques du ministère du Travail le pays a enregistré en juillet 36 100 demandeurs d’emploi de catégorie A supplémentaires. Il faut remonter à octobre 2009 pour retrouver une telle augmentation sur un mois. Une hausse d’autant plus inquiétante que c’est le troisième mois d’affilée de hausse et que les résultats de juillet ont été encore plus mauvais que pour le mois de juin.

Pour le troisième mois consécutif, forte progression du chômage en France Toutes les classes d’âge sont touchées, en particulier les plus jeunes dont le nombre d’inscrits a progressé de 1,4 % en catégorie A pour le 3ème mois consécutif, et ce malgré les dispositifs mis en place par le gouvernement comme le développement de l’apprentissage ou le renforcement des contrats aidés. Le chômage touchant les seniors progresse quant à lui de 15 % sur un an.

La part du nombre des demandeurs d’emplois depuis plus d’un an par rapport au nombre total d’inscrits, ne cesse elle aussi d’augmenter pour atteindre 38,1 %, contre moins de 30 % il y a encore deux ans. Sur cette même période l’ancienneté moyenne au chômage a bondi de 60 jours pour atteindre désormais 453 jours.

Cette importante augmentation serait due en partie, selon le ministère du Travail, à un surcroît inexpliqué de jeunes qui entrent sur le marché du travail. Selon les dernières prévisions de l’Insee, le nombre d’actifs augmentera en effet de 153 000 en 2011, contre 100 000 escomptés. Selon une source gouvernementale que rapporte le Figaro « on recoupe les données pour comprendre d’où ils viennent » (sic).

Après avoir reconnu que les chiffres étaient « mauvais », Xavier Bertrand (photo), le ministre du Travail, s’est déclaré « optimiste pour la suite, parce qu’on s’aperçoit aujourd’hui qu’il y a des créations d’emploi ». Alors que le gouvernement est incapable d’expliquer l’origine des 53 000 actifs supplémentaires arrivant sur le marché du travail en 2011, on ne peut qu’être très réservé quant à l’optimisme de façade affiché par ce fidèle de Nicolas Sarkozy.

[Tribune libre] On aime :: La Guitoune – Par Lore Constantin

On aime :: La Guitoune – Par Lore Constantin

LA GUITOUNE, retenez bien leur nom, ils risquent de cartonner !

[MEDIA not found]

Il viennent de Bretagne, on pouvait déjà entendre leurs chants issus du répertoire marin ou traditionnel Irlandais dans leur premier album sorti en 2005 et désormais collector. Voilà qu’ils reviennent en force avec des chants comme Tacoma, Les bateliers de la Volga ou encore Eileen Oge, des morceaux traditionnels auxquels ils donnent un nouveau souffle en les interprétant de façon assez folk.

On aime :: La Guitoune – Par Lore ConstantinUn équipage de truands, brigands et jolies sirènes (plus que de matelots), comme ils se décrivent eux-même, nous fait embarquer pour nous plonger dans l’ambiance des ports de Bretagne et d’ailleurs ! Une ambiance bon enfant, du style et de belles voix pour ce groupe qui aime bien boire, s’amuser et… chanter !

Vous pouvez commander leur dernier album “Marinade Bretonne” sur le site http://www.diffusia.fr/produit-264.html au prix de 14,90€

Nous attendons également avec impatience leur sortie à la FNAC !

Lore Constantin

[box class=”info”] Source : le webzine féminin “Belle et Rebelle”. [/box]

Joseph Macé-Scaron plagie Jünger : n’est pas un grand écrivain qui veut…

Joseph Macé-Scaron plagie Jünger : n’est pas un grand écrivain qui veut…

26/08/2011 – 11h45
PARIS (NOVOpress) —
 L’icône de la bienpensance boboïsante Joseph Macé-Scaron qui occupe divers fauteuils dans les médias (directeur adjoint de la rédaction de Marianne, directeur du Magazine Littéraire, chroniqueur habitué des studios de télévision et radios) est à nouveau accusé de forfaiture intellectuelle si l’on en croit l’Express. Récemment mis à l’index pour avoir « plagié plusieurs extraits d’un ouvrage de Bill Bryson » pour le compte de son roman Ticket d’entrée, Joseph Macé-Scaron s’est péniblement retranché derrière la peu convaincante excuse de l’intertextualité. Mais pour l’hebdomadaire, le journaliste serait coutumier du fait.

La seconde victime n’est autre que l’écrivain de génie, Ernst Jünger, dont Joseph Macé-Scaron se serait généreusement inspiré en puisant dans le Premier Journal Parisien de l’écrivain allemand, pour la rédaction de son premier roman Trébizonde avant l’oubli datant de 1990. L’hebdomadaire indique que « le chapitre 28 est clairement démarqué du Premier Journal Parisien, 1941-1943 d’Ernst Jünger. A la date du 29 mai 1941, l’écrivain allemand y décrit une exécution capitale à laquelle il assiste dans un petit bois de Robinson, près de Paris. Dans Trébizonde avant l’oubli, qui se déroule au XVe siècle, Macé-Scaron relate également une exécution capitale ». Joseph Macé-Scaron a effectué des changements mineurs tout en exploitant la technique du « copier/coller » dont il a pourtant réfuté l’utilisation.

Ordonnance Paquet Télécom : une neutralité du net garantie, promue ou facultative ?

Ordonnance Paquet Télécom : une neutralité du net garantie, promue ou facultative ?

Même s’il tente de faire croire le contraire, la transposition du Paquet Télécom préparée par le gouvernement dans le cadre de son pouvoir d’ordonnance est très permissive en matière d’atteinte à la neutralité du net.

Ce matin [le 24 Aout], nous publiions les 33 pages de l’ordonnance du gouvernement relative aux communications électroniques, qui transpose le paquet télécom adopté par le Parlement Européen. L’un des aspects abordés par cette ordonnance est la neutralité du net, dont Bercy et le ministère de l’économie numérique ne semblent pas très bien savoir comment qualifier sa régulation.

Dans le rapport qui accompagne l’ordonnance, les deux ministères écrivent en haut de la page 2 que les objectifs fixés aux pouvoirs publics doivent “favoriser le déploiement des nouveaux réseaux et garantir la neutralité des réseaux“. Le terme est fort… mais il est immédiatement amoindri dans cette même page, deux paragraphes plus loin. Cette fois-ci, il y est dit que c’est “afin de promouvoir la neutralité des réseaux” que l’Arcep voit ses pouvoirs de règlement des litiges étendus.

C’est dans le texte lui-même qu’il faut se plonger pour trouver la réponse.

Tout d’abord à l’article 3, il est ajouté que le ministre en charge des communications électroniques et l’Arcep doivent veiller à “favoriser la capacité des utilisateurs finals à accéder à l’information et à en diffuser ainsi qu’à accéder aux applications et services de leurs choix“. Voilà qui paraît aller dans le bon sens, mais qui n’est guère contraignant, comme le confirme la lecture de l’article 33.

Celui-ci liste les informations que doivent comporter les contrats d’abonnement à Internet, parmi lesquelles peuvent figurer :

  • Les procédures mises en place par le fournisseur pour mesurer et orienter le trafic de manière à éviter de saturer ou sursaturer une ligne du réseau et sur leurs conséquences en matière de qualité du service ;
  • Les restrictions à l’accès à des services et à leur utilisation, ainsi qu’à celle des équipements terminaux fournis.

La neutralité des réseaux n’est donc aucunement “garantie”, comme l’affirmait dans un premier temps le rapport du gouvernement, ni-même véritablement “promue”. Son irrespect doit simplement faire l’objet de davantage de transparence, qui n’est guère handicapante pour les fournisseurs d’accès à Internet. Qui lit un contrat avant de s’abonner ?

Tout juste peut-on se féliciter de l’article 16, qui dispose que l’Arcep peut “fixer des exigences minimales de qualité de service“, afin de “prévenir la dégradation du service et l’obstruction ou le ralentissement du trafic
sur les réseaux
“. Mais il n’est absolument pas précisé si l’on parle là d’une qualité de service globale, en mégabits par seconde théoriquement disponibles, ou si l’exigence sera bien la même quel que soit le protocole et l’application utilisée. De la réponse dépendra la possibilité pour les opérateurs de brider certains réseaux P2P, des applications VOIP ou autres services qui leur font concurrence.

[box class=”info”] Source : Guillaume Champeau sur Numerama. [/box]

Bordeaux : Un magistrat sauvagement assassiné

Bordeaux : Un magistrat sauvagement assassiné

26/08/2011 – 08h00
BORDEAUX (via Info-Bordeaux) — Le magistrat, Myriam Sanchez (photo), a été retrouvé mort hier matin dans le quartier de la Benauge à Bordeaux. Selon les premières constatations, celle-ci aurait été sauvagement agressée avec un objet contondant. Son corps était allongé sur la banquette avant de la voiture et présentait, selon le procureur, «d’importantes lésions à la tête».

Bordeaux : Un magistrat sauvagement assassinéDiplômée de l’ENM (école nationale de la magistrature), elle a été successivement juge d’instruction à Chalons sur Marne, juge des enfants à Nantes, puis à Libourne, avant de rejoindre l’ENM en février 2008 en tant que coordinatrice de la formation sur les fonctions de juge des enfants.