C'est grave Docteur ?

C’est grave Docteur ?

05/07/11 – 18h30
PARIS (NOVOpress) – Le combat fait rage au sein du parti Europe Ecologie-Les Verts (EELV). Mais certainement pas celui des idées pour l’instauration d’un vrai courant de pensée de l’écologie dans notre pays.

Nicolas Hulot (photo), amer d’avoir été balayé par sa rivale Eva Joly (photo), cette dernière ayant facilement emporté ce premier tour en rassemblant 49,75 % contre 40,22 %, ne cesse de multiplier les sorties médiatiques afin de clamer haut et fort qu’il demeure le seul candidat valable du partie pour la présidentielle.
Et certaines déclarations sont pour le moins surprenantes. Nicolas Hulot a déclaré ce matin sur France Inter qu’une victoire de sa rivale, Eva Joly, serait “lue comme un repli identitaire” d’Europe Ecologie-Les Verts. Qui l’eût cru ? Et surtout comment se définit le courant identitaire au sein d’EELV ?

Modeste de surcroit, Hulot se décrit comme “celui qui peut faire le point de rencontre entre la France et l’écologie“. Rien de moins. Plutôt cocasse comme déclaration lorsque la curiosité nous amène à examiner de près les noms des sociétés qui financent sa fondation…

Diversité dans l'éducation nationale : langue turque exigée [audio]

Diversité dans l’éducation nationale : langue turque exigée [audio]

05/07/11 – 18h10
BISCHWILLER (NOVOpress) – Pôle emploi et l’éducation nationale unis dans la préférence étrangère : c’est le constat affligeant que nous dressons semaines après semaines. Aujourd’hui encore, une annonce trouvée sur le site Internet de l’agence pour l’emploi est en cause : un collège (André Maurois) de la commune de Bischwiller (67242) recherche un assistant d’éducation, bac+2 exigé et… langue turque exigée. Pour un collège public et pour un poste qui n’est pas un poste de professeur de turc, il est étonnant de constater que l’éducation nationale pratique la discrimination à l’égard des personnes qui ne sont pas turcophones. Un de nos auditeurs a cherché à joindre ce collège sans succès, à 16h45 (horaire de fermeture étonnant pour une administration). Le personnel du rectorat de Strasbourg a lui répondu à ses questions, avouant timidement la présence nombreuse d’une communauté turque dans cette commune (voir enregistrement audio) et contacté par la suite, le service juridique a confirmé l’irrégularité de ce type d’annonce. Avant de recueillir les commentaires du collège demain, voici la conversation avec le rectorat, en exclusivité.

[MEDIA not found]
OGM : José Bové et les faucheurs volontaires relaxés

OGM : José Bové et les faucheurs volontaires relaxés

05/07/11 – 17h30
POITIERS (NOVOpress) –
Le tribunal correctionnel de Poitiers a rendu son verdict dans l’affaire des huit faucheurs volontaires poursuivis devant le tribunal de grande instance de Poitiers, suite à la « neutralisation » d’un champ de maïs transgénique dans la Vienne, en 2008
Lire la suite

Hervé Juvin : les désordres mondiaux et leurs causes profondes [audio]

Hervé Juvin (ci-dessus), économiste, président d’Eurogroup Institute, vice-président de l’Agipi, collaborateur au site Realpolitik.tv, aborde ici les désordres mondiaux économiques et humains, en en faisant une analyse en profondeur de leurs causes historiques, culturelles, sociologiques… Hervé Juvin était reçu sur Radio Courtoisie le 29 juin dernier dans un « Libre Journal » animé par Emmanuel Ratier avec la participation d’Henri Dubost et Pascal Lassalle.

[MEDIA not found]

Élections régionales : Jean-Paul Huchon devra rembourser 1,6 million d’€

04/07/11 – 17h40
PARIS (NOVOpress)
– Le Conseil d’État vient de rendre son délibéré concernant le président socialiste de la région Ile-de-France. Jean-Paul Huchon (PS) évite l’inéligibilité à la suite d’un litige sur les comptes de sa campagne pour les élections régionales de 2010. En revanche, il devra rembourser la coquette somme de 1,6 million d’euros perçus au titre de frais de campagne. Le Conseil d’Etat ayant rejeté son compte de campagne. Jean-Paul Huchon n’aura pas à repasser devant les urnes selon le souhait dans un premier temps du rapporteur public. Comme le rapporte l’édition du Figaro du lundi 4 juillet : « Vendredi, le rapporteur public avait fait valoir qu’il fallait apprécier le caractère moins sévère de la nouvelle loi adoptée le 5 avril 2011 sur le toilettage du code électoral. ».

Par contre, Isabelle Beressi (PS), dernière élue de la liste de M. Huchon et moins chanceuse, a vu son élection annulée.

L’univers carcéral en question. Libre journal de Radio Courtoisie [audio]

L’univers carcéral en question. Libre journal de Radio Courtoisie [audio]

Ce samedi 2 juillet le Libre Journal des Lycéens de Romain Lecap assisté de Xavier Delaunay et Sophie Lelys, était consacré à L’univers carcéral en question.

Étaient reçus dans cette émission :

François Haut, directeur du département de recherche sur les menaces criminelles contemporaines à l’Institut de criminologie de l’université Paris II (www).

Raymon Trencavel, animateur de l’association Entraide Solidarité qui vient en aide aux prisonniers, entre autres choses.
entraidesolidarite2000@gmail.com

Charles Sinclair, ancien détenu

[MEDIA not found]
Christine Lagarde : nomination au FMI dans un cliquetis de casseroles

Christine Lagarde : nomination au FMI dans un cliquetis de casseroles

En octobre 2007, le Consortium de réalisation (CDR) chargé de gérer le passif du Crédit lyonnais, décide d’abandonner la procédure de justice traditionnelle dans le différend qui oppose le Crédit lyonnais et Bernard Tapie, au profit d’un « arbitrage », une procédure privée de règlement des litiges. Christine Lagarde, ministre de l’économie depuis juin 2007, intervient personnellement dans la composition du « tribunal arbitral » en y nommant trois « juges-arbitres ».

En juillet 2008, le « tribunal arbitral » se prononce en faveur de Bernard Tapie et condamne le CDR à verser 285 millions d’euros à l’homme d’affaires controversé, dont 45 millions au titre de « préjudice moral ». Une décision qui soulèvera l’indignation du Front national ainsi que de nombreux députés de l’opposition, et dont Marine Le Pen saisira le président de la Cour des Comptes.
Lire la suite

Alain Juppé se déclare favorable au mariage homosexuel !

Alain Juppé se déclare favorable au mariage homosexuel

Le maire de Bordeaux et ministre des affaires étrangères s’est déclaré hier soir, sur le plateau du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, favorable à une union des homosexuels.

Celui-ci a déclaré qu’il fallait « donner aux homosexuels l’égalité des droits » avec les hétérosexuels. « J’ai évolué et je pense aujourd’hui qu’il faut donner aux homosexuels exactement les mêmes droits qu’aux hétérosexuels ». Pressé de répondre sur le cas précis du mariage, le ministre a finalement déclaré qu’il était « favorable à quelque chose comme un mariage ».
Lire la suite

[Tribune libre] Le cosmopolitisme, c’est la guerre

[Tribune libre] Le cosmopolitisme, c’est la guerre

« Le nationalisme, c’est la guerre ! », avait lancé le socialiste François Mitterrand, président de la République française de  1981 à 1995, lors d’un discours prononcé au parlement européen le 17 janvier 1995. La Première Guerre mondiale, et la Seconde qui n’est que le prolongement de la première, ne démentent pas cette déclaration. « En Allemagne, en France et en Angleterre les passions nationalistes avaient été portées au rouge par la presse à la veille du conflit et atteignirent pendant la guerre une intensité quasi pathologique », écrit à ce sujet Dominique Venner, historien et directeur de La Nouvelle Revue d’Histoire, dans son livre intitulé « Le Siècle de 1914 ». Celui-ci y explique comment l’Europe a été incontestablement la grande perdante de ces deux conflits mondiaux : « C’est à 1914 et 1918 qu’il faut revenir pour comprendre les conséquences de 1945, la soumission de l’Europe à l’influence opposée de l’URSS et des USA, la décolonisation, le chaos mondial, la destruction de l’ancienne sociabilité européenne, l’américanisation des mœurs et des mentalités, la déconstruction de l’art et de la pensée, la révolution des années 60, le terrorisme et jusqu’aux déferlantes de l’immigration ».
Lire la suite

Manifestation hier à Paris pour la défense du français

Manifestation hier à Paris pour la défense du français

19/06/11 – 17h15
PARIS (NOVOpress)
– 400, selon la police, 1200, selon les organisateurs, personnes ont défilé hier à Paris pour la défense du français, à l’appel à l’appel d’une trentaine d’associations culturelles et linguistiques.

Derrière la banderole “Ma patrie, c’est la langue française” – une citation d’Albert Camus (photo) –, le cortège est parti de la place du Panthéon pour aller au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Là, une lettre devait être remise au minsitre Valérie Pécresse, qui est accusée de “mépriser” le français.

Parmi les manifestants, on pouvait noter la présence des députés “souverainistes” Jacques Myard et Nicolas Dupont-Aignan.

Nucléaire/M6 : la vidéo où Eric Besson s'“énerve” disponible sur Internet

Nucléaire/M6 : la vidéo où Eric Besson s’“énerve” disponible sur Internet [vidéo]

18/06/11 – 23h00
PARIS (NOVOpress)
– Alors que l’on pouvait craindre que les déclarations d’Éric Besson sur la plateau de l’émission-phare de M6, Capital et son départ précipité ne soient pas diffusées, le ministre de l’Industrie a indiqué sur son compte twitter ne pas avoir peur de la diffusion des ces images.

D’où la diffusion de l’extrait de Capital sur Internet (notamment le site de M6) et probablement ce dimanche sur M6.

Lire la suite

Radars : le racket fiscal monte au nez des Dijonnais

Radars : le racket fiscal monte au nez des Dijonnais

18/06/2011 – 15h15
Dijon (NOVOpress) –
Dans le cadre de la journée nationale de sensibilisation au racket fiscal auto-moto, les Identitaires de Bourgogne sont montés au créneau dès l’aube ce matin du 18 juin.

Plusieurs militants identitaires de Bourgogne ont répondu à l’appel du Bloc Identitaire, qui organise aujourd’hui, dans une trentaine de départements, une opération de sensibilisation des usagers de la route au “racket fiscal” auto-moto. Une banderole de 6 mètres portant l’inscription « Radars : Stop au Racket » fut déployée dans la matinée sur un pont surplombant l’autoroute A31 entre Dijon et Nuit-Saint-Georges.

Lire la suite

Succès de la vente consacrée à Louis-Ferdinand Céline à l’hôtel Drouot (Paris)

18/06/2011 – 12h15
Paris (NOVOpress) –
Vilipendé par la bien-pensance officielle, lâchement abandonné par un servile et pusillanime intérimaire de la culture lors des célébrations nationales de 2011, la revanche de LF Céline contre l’obscurantisme et les pleutres est à chaque fois plus éclatante. En plus de compter parmi les plus talentueux ciseleurs de la langue française et auteurs les plus lus et traduits au monde, son œuvre continue d’attirer les foules. Un succès malgré la campagne de diabolisation aux fins politiques inavouées dont il est toujours victime cinquante ans après sa mort…. Et ce n’est pas la vente à l’hôtel Drouot consacrée à l’auteur du Voyage au bout de la nuit qui pourra le démentir. La célèbre maison de ventes aux enchères fêtait à sa façon le cinquantenaire de sa mort où s’est pressée une foule nombreuse de potentiels acquéreurs. Car Céline a un prix : celui du talent et du parler vrai, du phrasé sans concession sur les affres des sociétés humaines. Comme le rapporte l’Express, « à l’ouverture de la salle 2 de l’Hôtel Drouot, ce 17 juin, peu avant 14 heures, on se serait cru dans l’une de ces scènes des romans de Céline, où une foule en délire joue des coudes avant de lyncher un innocent. »

De nombreuses personnalités convoitant certains lots se sont pressées à cette grand messe honorant le dieu Céline et son œuvre parmi lesquelles « le comédien Jean-Paul Rouve, le biographe et avocat de la veuve de l’écrivain, Me François Gibault ou le jeune célinien David Alliot. » Coté enchères, les prix se sont envolés notamment des pamphlets comme cette édition originale de Bagatelles pour un massacre sur alfa, avec dédicace, partie à 10 000 euros (quatre fois le prix estimé…) et une édition-pirate des Beaux Draps, datant de 1981, arrachée à 1 300 euros. Une édition originale de Mort à Crédit sur papier Japon impérial truffée d’une page manuscrite obtenue à 50 000 euros tandis qu’une édition de luxe de Casse-Pipe illustrée par Tardi atteignait 3 500 euros.

Autres curiosités lors de cette vente, un aficionado de l’écrivain quittait Drouot avec en poche le titre de pension définitive d’invalidité à 70% de l’ancien combattant Louis Destouches “blessé par balle le 27 octobre 1914”. Même le catalogue de la vente était hier totalement épuisé, témoignage d’un écrivain adulé, bel et bien vivant dans les mémoires, un immortel dont on se souviendra contrairement à ses bien pâles détracteurs.

[Tribune libre] La fête de la musique ou la République tuant la tradition

Tribune de Christophe Daniou, militant régionaliste breton

Je me rappelle mon enfance et l’arrivée de l’été. À l’époque, je ne comprenais pas ce qui se passait, mais c’était la fête dans mon quartier. Les voisins se rassemblaient dans un champ où l’on avait installé un barnum, où l’on cuisinait des pièces de viande à la broche. Et dès que la nuit tombait, un bûcher s’allumait et s’embrassait pendant une bonne heure, voire plus.
Lire la suite