Vu sur Twitter

Une cage à vélociraptor de “Jurassic Park” en vente sur eBay

Publié le
La déflation risque de créer de nouveaux problèmes à l'économie globale

La déflation risque de créer de nouveaux problèmes à l’économie globale

21/01/2014 – 16h40
PARIS (NOVOpress) – La déflation, c’est quoi exactement ? Il s’agit de la baisse continue du niveau de prix des actifs, ce qui se traduit par une diminution de l’indice des prix à la consommation. Les actifs retenus sont de trois sortes : les biens et les services, les actifs immobiliers et mobiliers, autrement dit les titres tels que des actions et obligations. L’explication des grands cycles de déflation est marquée par plusieurs aspects : Le premier est la montée de l’endettement des entreprises et des ménages qui nourrit la croissance des créances douteuses des banques. Le second est la liquidation des dettes, qui d’une part assainit les bilans bancaires, mais qui ralentit considérablement la distribution de nouveaux crédits aux entreprises. Le troisième point qui découle du second se traduit par une forte aggravation des faillites des entreprises les plus fragiles et une augmentation du chômage. On entre alors dans le cercle vicieux de l’économie, où la faiblesse de la consommation nourrit celle de l’investissement et engendrer une croissance économique molle.

Lire la suite

DEXIA : la crise semble ne pas toucher tout le monde...

DEXIA : la crise semble ne pas toucher tout le monde…

20/01/2014 – 16h15
PARIS (Bulletin de réinformation) – Trois dirigeants de la banque franco‑belge – en cours de démantèlement – Dexia ont vu leur salaire augmenter de 30 % au 1er janvier, à 450 000 € par an.

Sauvé de la faillite par les États belge et français à l’automne 2008, le groupe Dexia a été durement frappé par la crise de la dette, ce qui a rendu nécessaire un second sauvetage en octobre 2011. Selon la Cour des comptes, les déboires de la banque ont coûté 6,6 milliards d’euros à la France.

Crédit photo : rkbxl via Flickr (cc)

Le déficit budgétaire 2013 de l'Etat encore plus élevé qu’attendu : 75 milliards

Le déficit budgétaire 2013 de l’Etat encore plus élevé qu’attendu : 75 milliards

Ci-dessus: le ministère des Finances à Bercy (Paris).

19/01/2014 – 09h00
PARIS (NOVOpress/Kiosque courtois) –
Finalement le déficit budgétaire pour 2013 s’élèvera à 75 milliards d’euros. Trois milliards de plus que prévu.

La raison est simple : l’impôt ne rentre plus. Près de 3 milliards et demi de recettes en moins sur l’impôt sur les sociétés et l’impôt sur le revenu.

Quand l’impôt ne rentre plus malgré une augmentation du taux d’imposition, c’est que l’économie est exsangue. Parfaite illustration du principe de Laffer : trop d’impôt tue l’impôt. Entre 2011 et 2013, Nicolas Sarkozy et François Hollande ont créé à eux deux 84 impôts nouveaux. Mais à trop tirer sur une corde, elle se casse !

Crédit photo : Free On Line Photos, (cc).

« H&M esclavagiste » : un nouveau magasin pris pour cible, à Lyon cette fois

« H&M esclavagiste » : un nouveau magasin pris pour cible, à Lyon cette fois [MàJ]

18/01/2014 – 16h00
LYON (NOVOpress) –
Le samedi 11 janvier dernier, une vingtaine de militants du Bloc Identitaire Lyon et de Génération Identitaire ont investi pacifiquement un magasin H&M rue de la République au centre de Lyon. Répartis dans les rayons en brandissant des pancartes aux slogans variés (“H&M = esclavagistes”, “Soldes pas chers grâce aux esclaves éthiopiens” etc.), et distribuant des tracts aux clients en scandant des slogans malgré les vigiles, les Identitaires ont ainsi voulu relayer la campagne “H&M esclavagistes”.
Une vidéo relatant cette action des Identitaires lyonnais vient d’être réalisée

Lire la suite

L’Algérie, ce pays cher à nos cœurs, et à nos bourses

L’Algérie, ce pays cher à nos cœurs, et à nos bourses

17/01/2014 – 15h00
PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation) –
Nous avons publié hier l’analyse de Bernard Lugan sur les rapports entre la politique intérieure algérienne et la nouvelle hospitalisation à Paris du président algérien Abdelaziz Bouteflika (photo), alors qu’il ne cesse de dénoncer, d’accuser et demander repentance à la France pour la colonisation de l’Algérie.

En France cette hospitalisation  (qui s’est terminée ce jeudi) soulève à nouveau un débat quant à la dette accumulée de la sécurité sociale algérienne vis-à-vis de notre pays, sécurité sociale algérienne qui est censée prendre en charge les opérations. Sa dette en France s’élève à trente-quatre millions d’euros. Les Français sont de plus nombreux à renoncer à se soigner faute de moyens, mais on n’exige pas le remboursement de la dette hospitalière de l’Algérie…

Lire la suite

Vu sur Facebook

Grèce, le désespoir d’un peuple exsangue

Publié le
Réactions à la conférence du Président de la République : une distinction gauche droite de plus en plus floue

Réactions à la conférence du Président de la République : une distinction gauche droite de plus en plus floue

17/01/2014 – 10h30
PARIS (Bulletin de réinformation) –
Les réactions n’ont pas manqué après la conférence de presse de François Hollande mardi dernier, et force est de constater que la distinction gauche‑droite est devenue très floue. L’affaire Julie Gayet n’ayant pas été évoquée à cette occasion, les réactions ont donc dû « malheureusement » se porter sur les sujets de fond.

Lire la suite