Vu sur Twitter

Faire de la Corse la plus lointaine des îles proches

Les experts liés aux futurs repreneurs de la SNCM ont découvert que les marins et les syndicats de la SNCM n’hésitaient pas à voler l’argent des ventes effectuées à bord pendant la traversée entre le continent et la Corse. Ils se partageait l’argent des ventes de tabac, d’alcool, de produits dérivés ainsi que l’argent de la restauration.

 

En étudiant les comptes de la compagnie, les experts ont également découvert que le personnel de la SNCM se servait allègrement et gratuitement dans les stocks de vivres (viande, poisson, boissons, charcuterie, etc…). Conséquence de ce coûteux trafic, la SNCM présentait un bilan presque nul sur le poste des ventes de produits dérivés à bord, alors que Corsica Ferries, la compagnie concurrente, réalise près d’1 tiers de son chiffre d’affaires grâce à la vente de ces produits.

 

La suite sur Contribuables Associés

 

Publié le
Vu sur Twitter

Jean-Baptiste de Franssu (banque du Vatican) : “Le pape n’aime pas l’argent mais il en a besoin”

Publié le

Les classiques du Jihad armé salafiste dans les hypermarchés Carrefour (vidéo)

09/07/2014 – PARIS (NOVOPress via Observatoire de l’islamisation)
Reportage réalisé au Carrefour de Montigny-les-Cormeilles le 2 juillet 2014.

Des livres bien connus des islamologues y sont vendus : La Voie du Musulman du cheikh saoudien Abu Bakr el Jazâïrî (1921-) aux éditions Al Bouraq prescrit un Jihâd clairement “offensif” car il faut “attaquer” pour que la parole de Dieu soit la plus élevée. L’interdiction de construire des églises en terre d’islam est rappelée. Quant aux apostats et couples non mariés, ils doivent être tués. D’autres ouvrages de droit islamiques référencés ordonnent les mêmes instructions.

Une Charia sunnite classique appliquée à la lettre par l’Etat Islamique d’Irak et du Levant, dont les acheteurs de Carrefour concourent ingénument à diffuser l’idéologie mortifère !

Au minimum deux pétitions on été lancées pour le retrait des livres djihadistes des hypermarchés Carrefour, pour les signer c’est ici et ici.

Continue reading

Publié le
Le Crédit Lyonnais retire ses logos d’une entreprise catholique

Le Crédit Lyonnais retire ses logos d’une entreprise catholique

Jugée trop catholique, la maison Laudate, spécialisée dans la vente de bijoux religieux, doit retirer tous les logos aux couleurs de la banque de son site Internet. En représailles, des clients et des congrégations ferment leurs comptes.

Depuis une semaine, le torchon brûle entre le Crédit Lyonnais et la maison Laudate, spécialisée dans la vente de bijoux et d’orfèvrerie religieux. Lundi 30 juin, lors d’un rendez-vous avec son conseiller clientèle, le directeur, Vianney d’Alançon, a eu la désagréable surprise d’apprendre que la direction de l’établissement bancaire lui demandait de retirer tous les logos du Crédit Lyonnais de son site Internet. De son côté, la banque allait effacer son nom et son logo de son interface de paiement sécurisé, alors que leur présence « rassure nos clients ». La raison avancée ? Le caractère catholique de Laudate ne respecterait pas la charte de déontologie du Crédit Lyonnais… « Ils n’acceptent pas que leur image soit associée à une entreprise religieuse », s’étrangle encore Vianney d’Alançon.

Lire la suite : famillechretienne.fr

Crédit photo : gusevg via Flickr (cc)

Vu sur Facebook

Un diagnostic alarmant, un remède homéopathique

Publié le