La Ville de Lyon soutient officiellement une soirée pro-clandestins

La Ville de Lyon a soutenu officiellement une soirée pro-clandestins

08/10/2011 – 08h30
LYON (NOVOLyon) –
Le collectif pro-clandestins “Réseau éducation sans frontières (RESF)” a organisé, hier vendredi 7 octobre, une « soirée solidaire » à la maison des Associations du 4ème arrondissement (affiche ci-contre). Comme d’habitude, de nombreux artistes se sont associés à cet événement, Maguy Marin fut d’ailleurs la marraine de la soirée, mais aussi, Nathalie Perrin-Gilbert (maire du 1er arrondissement), David Kimfeld (maire du 4ème) et Pierre-Alain Muet (député de la 2ème circonscription du Rhône). Le but de cette « soirée solidaire » étant de venir en aide à une famille d’immigrés clandestins venant de Pristina au Kosovo, dont l’asile politique a été rejeté en mars 2011 par l’Ofpra et la Commission nationale du droit d’asile. Évidemment les trois enfants du couple sont actuellement scolarisés, au collège François-Truffaut et à l’école élémentaire Aveyron dans le 1er arrondissement.

La pièce de théâtre de la fausse lutte contre l’immigration clandestine continue

Cette situation vous donne une idée du sérieux de la politique de lutte contre l’immigration clandestine en France et notamment dans le Rhône.

Comme le reconnaît la famille « T », « nous pouvons donc maintenant être arrêtés et expulsés de France à tout moment. » Mais cet « horrible dénouement », dans cette « France raciste et fasciste », n’arrivera pas. La fausse lutte contre l’immigration clandestine est une pièce de théâtre, et même le candidat aux primaires du PS et membre du Parti socialiste, Manuel Valls, doit l’admettre : « La droite régularise, dans les faits, de manière massive et aléatoire. »

Le plus étonnant dans cette mobilisation pro-clandestins, c’est que pour la première fois, à notre connaissance, la mairie de Lyon apporte son soutien à ce genre d’initiative ! Outre le fait que la salle appartient semble t-il à la municipalité, le logo de la ville de Lyon apparaît clairement sur les affiches. Le sénateur-maire, Gérard Collomb et les élus donnent donc leur satisfecit pour outrepasser ouvertement les lois de la République !

Le moralement correct libéral-libertaire

Qui mieux que Gérard Collomb symbolise cette morale « libéral-libertaire » dont les valeurs irriguent notre société ? Les lois sont faites pour être respectées par tous sauf lorsqu’on les juge « moralement réac ». Alors, exit l’interdiction de l’immigration clandestine et du cannabis, par contre au cachot la moindre défense des identités européennes, françaises ou lyonnaises. Et surtout oui à tous les sans : sans papiers, sans identité, sans patrie, sans frontières et sans norme sexuelle.