Des insectes résistent désormais au maïs OGM

Des insectes résistent désormais au maïs OGM

09/09/11 – 13h00
NOVOpress (PARIS)
– La nature plus forte que les apprentis sorciers de l’industrie agro-alimentaire…

Certains insectes nuisibles sont en effet devenus résistants aux plantes “OGM pesticides” et en particulier au maïs OGM selon des études menées par des biologistes de l’université de l’Iowa

Ces études scientifiques tendent donc à prouver que ce que redoutaient les associations environnementalistes est en train de se produire : la présence de plantes OGM entraîne des mutations au sein de l’eco-système.

Les chercheurs sont partis de témoignages d’agriculteurs ayant subi des attaques de chrysomèles (petit coléoptère, principal ravageur du maïs) sur leurs champs de maïs génétiquement modifié

Monsanto avait mis au point en 2003 le premier maïs OGM conçu pour résister aux attaques de cet insecte. Ce nouveau maïs OGM connu un énorme succès et, en 2009, 45% des cultures de maïs aux États-Unis utilisaient les semences de Monsanto.

Mais depuis 2009 les chrysomèles sont repartis à l’attaque, elles ont muté et sont devenues résistantes à la toxine intégrée dans les céréales (Bacillus thuringiensis ou Bt) Monsanto.

Une situation particulièrement inquiétant car la résistance des insectes aux plantes OGM va forcer les agriculteurs à utiliser des pesticides encore plus toxiques et en plus grande quantité.

L’impasse et la fuite en avant que représente l’agriculture à base d’OGM est ainsi en train de se révéler au grand jour. Mais à quel prix ?