Amazon parlera peut-être bientôt espagnol

Amazon parlera peut-être bientôt espagnol


08/09/2011 – 12h30
TRIPOLI (NOVOpress) —
La Gaceta, le journal porte-drapeau de la droite anti-zapatero, avance une hypothèse très attendue par le monde culturel hispanophone, l’imminente ouverture d’une succursale espagnole de la librairie en ligne Amazon.

Cette annonce pourrait être faite lors de la conférence de presse du géant du e-commerce qui est prévue pour le 14 septembre prochain.

L’ouverture de la boutique en ligne en Espagne a été précédée par des achats d’enseignes et des accords avec MRW, un partenaire dans la distribution de colis.

L’arrivée d’Amazon dans le marché hispanophone est un événement qui annonce une véritable révolution culturelle pour l’ensemble des pays qui ont la langue de Cervantes en commun. Jusqu’à ce jour, il est possible d’acheter en ligne des livres dans chaque pays séparément mais il est pratiquement impossible pour un lecteur espagnol, par exemple, de se procurer facilement un livre publié en Bolivie.

Cette séparation du marché du livre hispanophone en fonction de critères géographiques est un frein à la diffusion de la culture. Ainsi, on trouve depuis 1934 au Mexique dans le « Fondo de cultura economica » la traduction en espagnol des plus obscurs économistes ou sociologues européens, une source incomparable qui reste d’un accès difficile pour les lecteurs en dehors du Mexique.

Faute de s’être organisé lui-même, le monde éditorial hispanophone sera donc peut-être unifié par un agent extérieur.