Crise des subprimes : des banques devant les tribunaux fédéraux américains

Crise des subprimes : les banques devant les tribunaux fédéraux américains

02/09/2011 – 19h30
NEW YORK (NOVOpress) –
C’est ce que révèle le New York Times sur son site en ligne. Une douzaine de banques seraient dans le viseur des autorités fédérales américaines parmi lesquelles Bank of America, JP Morgan Chase, Goldman Sachs ou Deutsche Bank. Leur rôle joué dans les crédits subprimes à l’origine de la crise de 2008 en serait la cause. Des poursuites qui devraient débuter avant mercredi prochain, date de prescription des faits incriminés…

Les instigateurs de ces poursuites reprochent aux banques la « titrisation de crédits hypothécaires pourris puis la mise sur le marché de ces titres ». Ces crédits subprimes ont engendré la crise financière de 2008-2009 et participé activement à l’effondrement du système financier, les banques ne remboursant pas les emprunts colossaux contractés, générant alors une chute importante des titres émis.

Cette crise a occasionné 30 milliards de dollars de perte pour Fannie Mae et Freddie Mac, deux organismes parapublics de refinancement hypothécaire qui ne doivent leur salut qu’aux contribuables américains selon le quotidien New-Yorkais.

L’Agence fédérale du financement de l’immobilier requiert des banques qu’elles remboursent les pertes subies par les deux organismes sur ces titres.

De leur coté, les banques estiment qu’il n’y a pas eu « tromperie sur la qualité des titres liés à ces crédits immobiliers » et que « Fannie Mae et Freddie Mac étaient des investisseurs avisés qui savaient que ces titres comportaient une part de risque ».

Les Français attendent surement avec impatience une enquête similaire sur le rôle des banques françaises lors de cette crise qui perdure actuellement…