Filip Dewinter : « La guerre ethnique se trouve à nos portes »

Filip Dewinter : « La guerre ethnique se trouve à nos portes »

23/08/2011 – 09h15
Flandre (Belgique) et Royaume-Uni (via Lionel Baland) — Invitée par le British National Party, une délégation du Vlaams Belang a visité les zones de Londres touchées par les émeutes.

À l’invitation du Député européen du BNP (British National Party – Royaume-Uni) Nick Griffin, une délégation du Vlaams Belang (Flandre – Belgique) s’est rendue durant deux jours à Londres afin de visiter les quartiers atteints par les émeutes.

La délégation parlementaire composée du chef de groupe des élus du Vlaams Belang au sein du Parlement flamand Filip Dewinter, du Député flamand et Président de la Commission des affaires étrangères Frank Creyelman, du Député européen Philip Claeys et des Députés nationaux Filip De Man et Tanguy Veys a visité les quartiers de Londres touchés par les émeutes : Tottenham, East-London, Enfield, Croydon, Brixton et Stratham.

À l’intérieur de ces zones, règne la sharia et une forme de polarisation ethnique permanente : là où autrefois les bandes ethniques attaquaient les installations publiques telles que les bureaux de police et mairies, les bandes se combattent. C’est une nouvelle phase alarmante de la guérilla urbaine. L’homme fort du Vlaams Belang Filip Dewinter déclare : « La guerre ethnique se trouve à nos portes ».

Il ressort des contacts avec des fonctionnaires sociaux qui ont eu lieu lors de cette visite que les bandes se professionnalisent, s’arment et s’organisent de manière professionnelle.

[box class=”info”]Crédit photo : www.filipdewinter.be[/box]