« Tu seras mon fils » : le drame se joue dans le bordelais

« Tu seras mon fils » : le drame se joue dans le bordelais

22/08/2011 – 13h30
SAINT-ÉMILION (via Info-Bordeaux) — Tourné à Saint-Émilion, au château Clos Fourtet, ce film met en scène une succession qui tourne au drame, sur fond de conflit entre un père et son fils. Il est actuellement à l’affiche dans la plupart des cinémas bordelais avec notamment Niels Arestrup, Patrick Chesnais et Lorànt Deutsch.
[box class=”warning”]En salle le 24 août[/box]

On ne choisit ni ses parents, ni ses enfants ! Paul de Marseul, propriétaire d’un prestigieux vignoble à Saint-Émilion a un fils, Martin, qui travaille avec lui sur le domaine familial. Mais Paul, vigneron exigeant et passionné, ne supporte pas l’idée que son fils puisse un jour lui succéder. Il rêve d’un fils plus talentueux, plus charismatique… plus conforme à ses fantasmes de père ! L’arrivée de Philippe, le fils de son régisseur va bouleverser la vie de la propriété. Paul tombe en fascination devant ce fils idéal. Commence alors une partie d’échec qui se jouera à quatre : deux pères, deux fils, sous le regard impuissant des femmes qui les entourent. Et au moins l’un d’entre eux n’a plus rien à perdre…

[box class=”info”]Crédit photo : Universal pictures[/box]