Une nouvelle étude prouve la nocivité de la télévision

Une nouvelle étude prouve la nocivité de la télévision

20/08/2011 13h20
CANBERRA (NOVOpress) – Selon des chercheurs de l’université du Queensland, en Australie, ceux qui regardent le plus la télévision pourraient sacrifier cinq ans de leur existence. C’est ce qu’indique leur étude parue jeudi 18 août dans le British Journal of Sports Medecine. Ainsi, deux heures de télé quotidiennes réduiraient l’espérance de vie de 22 minutes par jour.

Cette étude corrobore les résultats de travaux de l’École de santé publique d’Harvard parus en juin dernier, où il était établi  que 2 à 3 heures de télévision par jour pouvaient augmenter les risques de développer un diabète de type 2 de 20 %, et des problèmes cardiaques de 15 %.

Mais surtout, les Français de plus de 15 ans ont passé en moyenne 3 h 48 devant la télévision quotidiennement pendant le mois de juillet, soit 30 minutes de plus que l’année dernière à la même période. Et 38 minutes de plus que la moyenne mondiale.

Avec pour conséquence une sédentarisation aux effets désastreux : organisme fragilisé, surpoids et risques de maladies cardio-vasculaires.