Italie : plusieurs milliers de clandestins depuis samedi

Italie : plusieurs milliers de clandestins depuis samedi

15/08/2011 – 17h30
LAMPEDUSA (NOVOpress) — « Il n’y a pas de trêve dans les débarquements, la mer calme est une autoroute pour les départs d’Afrique du Nord ». C’est ce qu’écrit La Repubblica, qui n’est certes pas suspecte de dramatiser quand il s’agit d’immigration clandestine. Et, preuve de la gravité de la situation, La Repubblica, qui a l’habitude de parler de « réfugiés » ou, d’un terme introduit par les curés progressistes, de « migrants », emploie cette fois tout crûment le mot « clandestins ».

On n’arrive plus à tenir le compte. Dans la journée de samedi, rien qu’à Lampedusa, ce sont finalement 1 200 clandestins qui ont débarqué. 450 sont arrivés dans la nuit de samedi à dimanche : 223 (210 hommes et 13 femmes) peu après minuit ; 227 (dont 29 femmes et 4 enfants) à 7h 40. On en était alors à 2 000 en vingt-quatre heures.

Dimanche à 14 heures est arrivé un bateau avec 404 Africains, dont 45 femmes et 13 enfants. L’embarcation avait été interceptée à 7 milles de l’île et avait été secourue par trois vedettes de gardes-côtes et une vedette de la Guardia di Finanza, rien que ça.

Dimanche en fin de soirée, c’était au tour de 280 autres clandestins (dont 43 femmes et 4 enfants), qui avaient été repérés par un avion des gardes-côtes et que trois vedettes sont aimablement allées chercher et guider à bon port.

48 clandestins (45 hommes, une femme et deux enfants) ont par ailleurs débarqué en Sardaigne et se sont déclarés de nationalité algérienne. Signalons encore, pour être complets, qu’un petit bateau de six Tunisiens a fait naufrage au large de l’île de Marettimo (à l’ouest de la Sicile) : trois ont été recueillis par des plaisanciers français et transportés à l’hôpital, tout est mis en œuvre pour retrouver les trois autres.

[box clas=”info”]Sources : www.blitzquotidiano.it et palermo.repubblica.it[/box]