Lampedusa : plus de 600 clandestins dans la journée

Lampedusa : plus de 600 clandestins dans la journée

13/08/2011 – 20h15
LAMPEUSA (NOVOpress) —
Comme toujours dès que le temps est au beau, les bateaux chargés d’immigrés clandestins embarquent pour Lampedusa. La Guardia di Finanza en a recueilli un ce matin, à un kilomètre de l’île, et l’a bien sûr conduit à bon port : il contenait 320 clandestins, dont 35 femmes et 11 enfants.

Un second bateau, avec à son bord une centaine d’Africains, a été repéré par les gardes-côtes à 12h 30, à une centaine de kilomètres au sud de Lampedusa. Deux vedettes ont été envoyées pour l’escorter. Son arrivée était prévue pour 18 heures.

Une troisième embarcation, qui se dirigeait apparemment vers Mazzara del Vallo, en Sicile, a été interceptée par un bateau de pêche qui a appelé la capitainerie du port. Il y aurait entre 200 et 250 personnes à bord et une vedette a été envoyée vérifier la situation.

Le dernier débarquement signalé à Lampedusa remontait au 6 août, quand étaient arrivés 434 clandestins, partis de Libye mais originaires pour la plupart du Tchad, du Nigéria et de la Somalie. Les débarquements à Lampedusa sont d’une telle banalité que plus personne n’en parle mais celui-ci avait attiré l’attention en raison de deux particularités : la présence d’un nouveau-né d’un mois, et surtout le fait qu’un des clandestins était arrivé blessé d’un coup de couteau, qu’un de ses congénères lui avait donné pendant la traversée.

Il semble qu’un autre débarquement soit passé inaperçu dans l’intervalle puisqu’on a retrouvé à Lampedusa quatre Algériens, 11 mineurs Tunisiens et trois Libyens, qui se promenaient sur l’île. Personne ne sait d’où ils sortent. Aucune évasion n’a été signalée au Centre d’accueil. Ces 18 Arabes sont donc considérés officiellement comme un mystère.

[box class=”info”]Sources : www.ansa.it / www.julienews.it[/box]