Les lois pro-vie font reculer l’avortement aux Etats-Unis

Les lois pro-vie font reculer l’avortement aux Etats-Unis


03/08/2011 – 23h10
LINCOLN (NOVOpress) –
L’Etat américain du Nebraska enregistre une baisse de 10 % des avortements de janvier à juin 2011 par rapport à l’année dernière sur la même période. Selon l’association « Right to Life », cette bonne nouvelle serait liée à une nouvelle loi promulguée dans cet état en octobre dernier. Elle protège de l’avortement volontaire tout fœtus « capable de ressentir la douleur » et permet de mettre fin aux avortements tardifs, au-delà de 20 semaines de gestation. Des lois identiques sont prévues dans l’Oklahoma, l’Alabama, le Kansas et l’Idaho.

En France, 36 ans après l’adoption de la loi Veil, dix ans après la loi Aubry ayant rallongé le délai légal pour l’avortement volontaire de 10 à 12 semaines et supprimé l’autorisation parentale pour les mineures, l’absence d’une politique gouvernementale pro-vie est un terrible échec : 237 000 IVG (interruption volontaire de grossesse) ont été pratiquées en France en 2009, contre 213 380 en 2007. Une hausse constatée également chez les femmes de moins de 25 ans : + 22 % d’avortements entre 2002 et 2009.