Le réseau social Facebook est-il “transophobe” ?

Le réseau social Facebook est-il “transophobe” ?

Transexuel en quête d'identité ?

Transexuel en quête d'identité ?

29/07/11 – 14h00
PARIS (NOVOpress)
– La question peut paraître burlesque, pour ne pas dire largement grotesque, mais elle est pourtant très sérieusement posée par des associations activistes de “transgenres” qui reprochent au réseau social Facebook de n’offrir aux utilisateurs que la possibilité de définir son “genre” entre homme ou femme et non de pouvoir cocher les deux cases et encore moins aucune.

Cette atroce discrimination est dénoncée avec virulence par le mouvement LGBT AllOut.org, qui a décidé de lancer une campagne pour protester contre cet état de fait, estimant nécessaire la création d’une autre case, celle du troisième sexe, pour les personnes qui se perçoivent comme étant ni l’un, ni l’autre.

Ainsi, dans une entrevue accordée au quotidien Libération, Prerna Sampat, porte-parole du mouvement et transsexuelle, déclare : “Je préférerais vraiment me désigner comme ‘trans femme’ plus que comme ‘femme’ sur Facebook, puisque je me sens fière de mon identité transsexuelle.”

Une urgence donc, qui ne serait, toujours selon la porte-parole, qu’ “un petit changement pour Facebook mais ferait une très grande différence pour la communauté transsexuelle mondiale”.