Italie : Révolte des clandestins tunisiens à Modène

Italie : Révolte des clandestins tunisiens à Modène

27/06/2011 – 23h15
MODÈNE (NOVOpress) –
Un groupe de trente personnes est parvenu cette après-midi à s’enfuir du CIE (Centre d’identification et d’expulsion) de Modène où il était accueilli. Les maghrébins ont forcé plusieurs portes et portails, avant d’escalader les clôtures et d’attaquer les forces de surveillance, qu’ils ont écrasées. Au cours des affrontements, cinq militaires de la Garde de Finance (la police douanière italienne) et une bénévole de la Confrérie de la Miséricorde de Modène (l’association charitable catholique qui gère le centre) ont été blessés. La directrice de l’établissement, Anna Maria Lombardo, a parlé de « violence inouïe ».

Les fugitifs s’étaient en majorité déclarés de nationalité tunisienne et proviennent des débarquements à Lampedusa. Certains d’entre eux ont été retrouvés et reconduits dans le Centre.

« Depuis leur arrivée », a déclaré Mme Lombardo, ces clandestins « ont constamment créé des problèmes de sécurité, en se montrant en permanence agressifs à l’égard du personnel de la Miséricorde et des forces de l’ordre, auxquels ils adressaient des menaces et des insultes ».

Il faut croire qu’ils sont pressés d’enrichir la France de tous leurs talents.