Assa Traoré aux Nations Unies…

2 décembre 2022 | Actualité internationale, France

Assa Traoré contre la France : elle prendra la parole pour dénoncer les forces de l’ordre dans un forum où elle n’aura pas de contradicteurs.
Une tribune signée Benoît Rayski.

De Gaulle appelait l’ONU «le machin» et il avait bien raison ! Assa Traoré prendra la parole devant une commission chargée d’étudier les discriminations dans le monde. Une seule discrimination ne sera pas évoquée : celle qui discrimine la vérité.

Assa Traoré pourra dire que la France est raciste. Que les Blancs font du mal aux Noirs. Que ces derniers ont peur, se terrent et se cachent. Que la police tue en prenant bien soin de ne tuer que les Noirs et les Arabes. Dans cette Commission, il n’y aura pas de défenseurs. La Commission en question n’est composée que d’accusateurs.

L’aller-retour Paris – New York est coûteux. Qui va couvrir les frais de voyage et de séjour d’Assa Traoré ? La France ? Les Nations Unies ? Mais Assa Traoré, elle, pourrait payer de sa poche.

En effet, elle n’est pas pauvre. Elle sait fabriquer un juteux business. Car elle fabrique et vend de coûteux tee-shirts avec écrit dessus «justice pour Adama». Et d’autres avec «la police assassine». Dans les banlieues, ça se vend comme des petits pains.

Assa Traoré tient à jour la liste des Noirs et des Arabes victimes, selon elle, de la police. Mais elle a de la concurrence. Un certain Ahmid, dont le frère aurait été tué par la police, lui en veut.

Il proteste car sur cette liste, le nom de son frère est écrit en plus petit que celui d’Adama. La bataille pour le partage de la thune s’annonce sanglante…

Tribune reprise de Causeur

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.