Pour Gilles-William Goldnadel, l’affaire Grégoire de Fournas confirme le dévoiement de la lutte antiraciste à des fins idéologiques