L’Observatoire de l’Immigration et de la démographie: un projet vital pour la nation

Depuis deux ans, l’Observatoire de l’Immigration et de la démographie oeuvre pour créer les conditions d’un débat rationnel et serein au sujet de l’immigration, en publiant des études qui fournissent l’information la plus objective possible sur cette question. Les acteurs de ce projet souhaitent aujourd’hui lui donner une plus grande envergure. Tribune.


Il y a plus de deux ans, le 15 août 2020, une tribune parue sur le site de Causeur annonçait le lancement de l’Observatoire de l’immigration et de la démographie (OID) après douze mois de préparations.

La France connaît depuis plusieurs décennies des bouleversements démographiques inédits dans son Histoire. Ils sont à la fois visibles, durables et profonds, sous le double effet des dynamiques migratoires (flux nombreux venus essentiellement du continent africain, émigration d’une partie de la population active, différentiels de fécondité entre natifs et immigrés…) et endogènes (vieillissement de la population, diminution durable des naissances depuis le milieu des années 1960…).

Ces transformations emportent des conséquences dans tous les aspects de notre vie en société : les finances publiques, la sécurité, l’emploi, les référentiels culturels et religieux, ainsi que la cohésion nationale de manière plus large. Leur perception aiguë se reflète dans les enquêtes d’opinion réalisées auprès de nos compatriotes :

– La majeure partie des Français s’inquiètent de l’ampleur prise par les flux migratoires reçus depuis plusieurs décennies : ils sont 65% à considérer qu’il y a « trop d’immigration en France » (Institut CSA – juin 2022) ;
– Les Français n’ont pas confiance dans les données institutionnelles sur ces questions : ils ne sont que 33% à faire confiance aux statistiques publiques sur l’immigration, soit le taux le plus bas parmi tous les sujets abordés (CEVIPOF et OPINION WAY, «Le Baromètre de la confiance politique») ;
– Il reste difficile d’aborder posément ces enjeux majeurs : pour 84% des Français, « l’immigration est un sujet dont on ne peut pas parler sereinement » («Le regard des Français sur l’immigration», enquête IFOP, 2018)

C’est pourquoi il nous est apparu nécessaire de mettre à disposition des citoyens, avertis ou non, mais également des décideurs, une plateforme d’information objective, sourcée, actualisée et pluridisciplinaire, permettant de faire émerger un diagnostic partagé de la situation ainsi qu’un débat rationnel et dépassionné. Cela avec une double ligne de conduite :

– L’indépendance complète à l’égard de tout parti ou courant politique ;
– Une rigueur et un sérieux technique irréprochables, puisant aux meilleurs sources disponibles et vérifiées : statistiques françaises et internationales, études universitaires et travaux d’experts reconnus.

En deux ans d’existence, nous avons publié plus d’une vingtaine de notes inédites, dont certaines font référence dans leur domaine. C’est par exemple le cas de notre monographie sur l’immigration des Algériens en France.

Pour lire la suite, c’est ici !