Arnaud Benedetti : «Emmanuel Macron est confronté au syndrome du vide»