[Entretien] Laurent Obertone – Guerilla : l’effondrement avant le Grand Reset ?

12/10/2022 – FRANCE (NOVOpress)
Après « Le jour où tout s’embrasa » (tome I) et « Le temps des barbares » (tome II), « Le dernier combat » (tome III) dresse un tableau d’une France entre fiction et réalité. A croire que les décisions politiques et l’attitude de l’élite au pouvoir a pris de court les anticipations de Laurent Obertone.

Dans une atmosphère entre chaos et reconstruction, le pouvoir s’est reformé, plus dur, plus coercitif. Son emprise s’étend sur le bon citoyen respectueux des lois. Les ersatz de police cohabitent avec les Vigilants, de « bons citoyens » avisés et avides de dénonciation pour maintenir en place le nouveau président, sélectionné pour son cynisme et son machiavélisme. Les Monsieur et Madame Moyen sont digérés par le Système, défendu par les Vigilants, ces chiens de garde de la bien-pensance sur-domestiquée par la classe médiatique. Car en temps de trouble, en temps de pénurie énergétique, « l’immeuble du pouvoir » a le sens des priorités : assurer le bon fonctionnement de votre télé ! Une télévision qui modèle des experts sur mesure pour installer le narratif des puissants, seul ciment des dictatures.

Malgré un décor apocalyptique, Laurent Obertone ouvre des portes de sorties mentales, des espérances de renouveau. Il croit encore au sursaut et compte sur ses ouvrages pour le susciter.