Violée par des Soudanais à Nantes, une femme “rejette l’amalgame facile et erroné fait entre immigration et délinquance”