Élection présidentielle de 2024 aux États-Unis, Soros investit dans 18 radios latinos

Traditionnellement l’électorat hispanique votait massivement démocrate en Amérique. Mais les temps changent, alors que le partage des votes était 2/3 démocrate contre 1/3 républicain, les votes de 2000 indiquaient un partage en faveur des démocrates de 44% seulement contre 37% pour les républicains. D’où l’intérêt de la galaxie Soros pour les radios émettant en espagnol.

18 radios pour 60 millions de dollars

Le vendeur est Televisa Univision, qui possède 18 radios émettant dans 10 villes à forte minorité hispanique, dont New-York, Houston, Chigago, Las Vegas, Los Angeles, San Antonio et autres.

L’acheteur est le groupe Lakestan Finance de la galaxie de l’Open Society, qui met 60 millions de dollars comptant pour acheter les radios. Le nouveau groupe s’appellera Latino Media Network (LMN) et sera dirigé par Jess Morales un des anciens responsables des campagnes Hilary Clinton et Barack Obama et par Stephanie Valencia, ancienne membre de l’équipe d’Obama à la Maison blanche.

L’acquisition est soumise à l’approbation des autorités de la concurrence et devrait être confirmée courant 2023 bien avant l’élection de novembre 2024 à laquelle il est peu probable que Joe Robinette Biden – de plus en plus atteint de sénilité – puisse se représenter. Le vote hispanique est un des facteurs de basculement pour certains Etats clés comme la Floride, l’Illinois ou le Nevada.

Texte repris du site OJIM