Pierre Gentillet rappelle les chiffres du ministère de l’Intérieur : 48 % des faits de délinquance à Paris sont le fait d’étrangers