Pour protéger ses archives militaires, le château de Vincennes ferme ses portes aux ressortissants russes