Marine Le Pen réclame l’abandon des sanctions contre la Russie, qui «ne servent strictement à rien» – Agnès Pannier-Runacher l’accuse de «vendre notre République pour un plat de lentilles»