Les Gafam, un appétit d’ogre !

Vous connaissez les « marronniers », ces sujets récurrents que l’on voit sur les couvertures de magazines, le salaire des cadres, les villes où il fait bon vivre, etc. Un marronnier moderne serait « la régulation des Gafam », un vœu pieux, la réalité démontre au contraire leur appétit insatiable.

Un reportage de CNBC

CNBC est une chaîne américaine en continu d’informations financières, diffusant par câble et par satellite, elle a deux filiales CNBC Europe (Londres) et CNBC Asia (Singapour). La chaîne vient de publier une intéressante enquête sur les opérations d’achats de sociétés par une partie des Gafam en 2021.

Des milliards de dollars à foison

Vous voulez des chiffres qui donnent le tournis ? Microsoft a acheté 56 sociétés pour environ 26 milliards (oui, milliards) de dollars dont 19 pour le seul Nuance, une société spécialisée dans la reconnaissance vocale, en particulier dans le domaine de la santé. Google a déboursé 22 milliards de dollars pour 120 sociétés, Amazon a racheté 29 sociétés dont le studio de cinéma MGM. Apple plus discret a racheté Curious Al (Finlande) une société dédiée à l’intelligence artificielle et Primephonic (Pays-Bas) du streaming de musique classique. Meta (le nouveau nom de Facebook) a racheté Scape (Londres) et Lemnis (Singapour) deux sociétés liées à la vidéo en 3D. La liste est interminable et ne comprend que les sociétés cotées.

Toujours plus !

Mais tout ceci n’est que roupie de sansonnet à côté de l’annonce de janvier 2022 du rachat de la société de production de jeux vidéo Activision Blizzard par Microsoft pour 69 milliards de dollars. Activision est connu pour ses jeux au succès planétaire, Call of duty, Candy crush, World of warcraft etc…

Les valeurs en bourse des Gafam (au 29 janvier 2022 et en milliards de dollars) n’ont jamais été aussi élevées.

Des chiffres qui leur donnent plus de pouvoir que bien des États. Les rodomontades de sleeping Joe Biden et des démocrates américains pour juguler ces hydres modernes sont bien oubliées.

Tribune reprise de OJIM