Les terroristes des attentats du 13-Novembre envisageaient de viser la “jeunesse catholique”