France-Allemagne: les Bleus n’ont finalement pas posé le genou à terre (Accidentellement ?)