Faucigate : la fuite qui confirme les théories dites « complotistes »

15/06/2021 – INTERNATIONAL (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
Le docteur Anthony Fauci, ancien conseiller médical de Donald Trump et désormais conseiller principal de Joe Biden, se trouve dans l’embarras depuis début juin. Cet immunologue américain chargé de gérer l’épidémie de covid-19 se trouve au milieu d’un scandale alors que 3000 de ses mails privés écrits entre janvier et juin 2020 ont fuité vers le grand public.

En quoi la fuite de ces échanges fait-elle scandale ?

Les mails écrits par le Dr Fauci ont été rendus publics par une obligation de remise à certains organes de presse faisant valoir la loi Freedom of Information Act.

Ce que l’on y apprend est pour le moins interloquant : le port des masques en public serait inutile et déconseillé. Cela peut sembler ironique si l’on se rappelle que l’immunologue allait jusqu’à conseiller publiquement de porter deux masques pour s’assurer d’une protection suffisante.

Par ailleurs, l’hydroxychloroquine tant décriée serait une solution « efficace et sans danger » pour soigner les dégâts du covid, puisque le docteur incitait sa famille et ses proches à s’en procurer, tout en diabolisant le professeur Didier Raoult, principal défenseur de l’hydroxychloroquine.

Par ailleurs, ces mails viennent éclairer une question restée en suspens

En effet, le sujet délicat de la cause du virus a été abordée dans les courriels de l’immunologue avec le Dr Peter Daszak, chercheur ayant financé l’Institut de virologie de Wuhan. Celui-ci remercie le Dr Fauci d’avoir publiquement rejeté la théorie de la fuite en laboratoire au début de la pandémie. Ce même chercheur avait rejeté la notion de fuite de laboratoire près d’un an avant le début de « l’enquête », alors que d’autres chercheurs disaient que le virus semblait avoir été potentiellement fabriqué, notons que le Dr Daszak est lui-même président d’un groupe lié aux recherches sur les gains de fonction du laboratoire de Wuhan.

Pour résumer, la révélation de ces mails vient en quelque sorte confirmer les théories dites « du complot » au sujet de la crise du Covid-19. On s’y rend compte de la réelle volonté des autorités politico-sanitaires des pays occidentaux de créer une pandémie mondiale, destinée à un contrôle plus strict de la population. Les médias mainstream ont joué la carte de l’indifférence face à cette révélation des enjeux politiques derrière l’affaire du coronavirus.