Football et propagande : la célébration de l’anti-France pour faire réélire Macron en 2022