Port généralisé du masque: «Une démocratie sans visage n’est plus une démocratie»