Banni de Twitter, Donald Trump pourrait revenir… sur sa propre plateforme.