Des femmes de djihadistes en Syrie exigent leur rapatriement en France et entament une grève de la faim