Projet de loi de bioéthique : le texte sera examiné au Sénat à partir du 19 janvier

12/01/2021 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
Comme annoncé fin décembre, le projet de loi de bioéthique passera au Sénat le 19 janvier prochain, en commission spéciale de bioéthique. Il sera ensuite débattu en assemblée plénière à partir du 2 février 2021. Pour rappel, ce projet de loi élargit notamment la PMA aux couples lesbiens et aux femmes seules. De plus, il confère de nouveaux droits pour les enfants nés d’une PMA.

La Covid-19 : une opportunité de faire passer en douce un texte controversé

Les députés et les sénateurs s’opposent sur de nombreux articles du texte, notamment sur la PMA pour les couples lesbiens et sur la recherche sur les cellules souches. Une mobilisation citoyenne pourrait soutenir le point de vue contradictoire, comme ce fut le cas lors du mariage homosexuel, mais la dictature sanitaire prescrit tout rassemblement. Rien de tel que de contraindre le peuple à rester chez lui pour faire passer en catimini toutes les lois souhaitées !

Un appel à manifester de la Manif Pour Tous

Le mouvement social associatif La Manif Pour Tous a été le premier à dénoncer l’irresponsabilité du Gouvernement qui impose l’examen de ce projet de loi alors même que, dans le contexte actuel, la vie démocratique est fortement dégradée. Mobilisé sous le label « Marchons Enfants », le mouvement appelle à une manifestation générale les 30 et 31 janvier, partout dans le pays.

Inscription des volontaires

Si cela vous intéresse de prendre part à l’opposition au projet de loi de bioéthique, le site internet de la Manif Pour Tous propose notamment un formulaire à remplir pour les volontaires. Suite à cet envoi, vous serez contacté pour être orienté vers le rassemblement le plus proche de votre domicile.

Plus d’infos : https://www.lamanifpourtous.fr/actualites/communiques-de-presse/30-et-31-janvier-manifestations-marchons-enfants-partout-en-france-contre-la-pma-sans-pere-la-gpa-et-le-projet-de-loi-bioethique